Le sénat américain vote la réactivation du dispositif Prêt-Bail pour soutenir l’Ukraine

Au début des années 30, les Etats-Unis choisirent une posture internationale de neutralité, répondant à une importante volonté de l’opinion publique américaine de ne pas se laisser à nouveau entrainer dans une nouvelle guerre européenne. A partir de 1939, cependant, le Président Roosevelt imposa le dispositif Cash and Carry, permettant aux alliés occidentaux des Etats-Unis comme le Royaume-Uni et la France, de commander des materiels militaires produits par l’industrie US pour renforcer leurs propres capacités face à la montée en puissance des armées allemandes et italiennes en Europe, et japonaise dans le Pacifique, pour peu que ceux-ci soient immédiatement payés en dollar ou en or.…

Lire l'Article

Le Socle Défense, la réponse aux contraintes françaises en matière de dépenses de Défense

En novembre 2018, suite à un article de Michel Cabirol pour le site economique La Tribune, le projet Socle Défense avait brièvement attiré une certaine attention médiatique et politique, au point de faire l’objet d’un sujet dans le 20h de France 2. Alors que la Revue Stratégique et la Loi de Programmation Militaire étaient en préparation, ce projet proposait de s’appuyer sur une nouvelle architecture de financement faisant appel à l’épargne et à un modèle de leasing des équipements de défense, permettant d’accroitre les investissements de défense au delà de 2,65% de PIB, seuil défini par le Socle Défense pour permettre à la France de…

Lire l'Article

La commission européenne veut supprimer la TVA pour les programmes européens de défense

Depuis plusieurs années, les instances européennes fournissent d’importants efforts pour stimuler la coopération européenne en matière de programme de défense. Le constat initial était qu’en 2000, les armées européennes mettaient en oeuvre plus d’une dizaine de modèle d’avions de combat différents et prés d’une centaine de modèle de blindés, pour beaucoup produits et maintenus en dehors des frontières de l’Union. Il s’agissait donc de trouver des approches afin de rationaliser l’équipement des armées européennes, d’en sécuriser les chaines de fabrication et de maintenance, et de stimuler l’autonomie stratégique européenne dans ce domaine. Parmi les solutions mises en oeuvre, on trouve la Coopération Permanente Structurée, ou…

Lire l'Article

Florence Parly en Indonésie pour négocier la vente de Rafale et de sous-marins Scorpene ?

Depuis ce matin, la ministre des Armées française est à Jakarta en Indonésie dans un voyage de 2 jours qui revêt une importance stratégique pour la France et son industrie de Défense. Depuis deux ans maintenant, les négociations sont entamées entre Paris et Jakarta au sujet de l’acquisition de chasseurs Rafale pour les forces aériennes indonésiennes, et de sous-marins Scorpene pour la marine du pays, dans un vaste effort de modernisation des forces armées ayant donné lieux, ces derniers mois, à la commande de 6 frégates FREMM auprés de l’Italien fincantieri et de deux frégates Arrowhead 140 en construction locale auprés du britannique Babcock. La…

Lire l'Article

4 modèles budgétaires soutenables pour la modernisation et l’extension des armées

Dans un environnement médiatique étonnamment discret, plusieurs crises majeures pouvant potentiellement évoluer en conflit armé entre grandes puissances se déroulent simultanément sur la planète, qu’il s’agisse de la crise entre l’Ukraine et la Russie impliquant potentiellement l’OTAN, de celle entre Israel et l’Iran au sujet du programme nucléaire de ce dernier, ou de la crise entre Pékin et Taïwan, chacune d’elle porte les prémices d’un conflit international de grande envergure pouvant impliquer l’Europe, et la France en particulier. Dans ce contexte, il apparait que les moyens dont disposent aujourd’hui les Armées françaises sont insuffisants quantitativement, et inadaptés qualitativement pour y faire face. En effet, le…

Lire l'Article

La Pologne va appliquer les méthodes de financement « COVID » pour la modernisation de ses armées

En bien des aspects, les postures des autorités polonaises, notamment vis-à-vis de l’Union européenne, sont largement critiquables, et d’ailleurs ouvertement critiquées. Mais il est un domaine dans lequel Varsovie est exemplaire en Europe, sa determination à se doter d’une puissance militaire suffisante pour dissuader tout adversaire, en particulier la Russie, d’ambitions excessives contre elles, et contre ses voisins proches. En ce sens, la Pologne remplace chaque jour davantage le rôle qu’assumait Bonne pendant la Guerre Froide, lorsque l’Allemagne fédérale alignait à elle seule plus de 1000 avions de combat F104 et F4 et plus de 2000 chars lourds Leopard et M48. Aujourd’hui, malgré un PIB…

Lire l'Article

L’Australie envisage de louer des sous-marins américains comme solution d’attente

Parmi les questions qui émergèrent au sujet de l’alliance AUKUS et de l’acquisition par Canberra de sous-marins nucléaires d’attaque auprés de ses partenaires américains et britanniques, en lieu et place des sous-marins Shortfin Barracuda initialement commandés auprés de la France, la question du délais de mise en oeuvre de cette mesure était l’une des plus significatives et lourdes d’implications. En effet, nul n’ignorait qu’il faudrait plus d’une quinzaine d’années à l’industrie australienne pour espérer livrer un sous-marin nucléaire opérationnel à sa marine, et ce alors que ses propres sous-marins de la classe Collins marquent déjà le poids des années. Il semble que les autorités australiennes…

Lire l'Article

Barracuda, Shortfin, Scorpene : Quelles alternatives pour accroitre la flotte sous-marine française ?

Depuis plusieurs mois, plusieurs Députés et Sénateurs français, qu’ils appartiennent à la majorité présidentielle ou à l’opposition, ont de manière répétée et de plus en plus précise, interrogé la Ministre des Armées Florence Parly comme les Chefs d’Etat-Major sur les capacités et les déficiences des armées françaises dans le domaine du combat de haute intensité et de la dissuasion nucléaire. Drones de combat, flotte de chasse ou de frégates, second porte-avions et véhicules blindés, de nombreux sujets ont été abordés, avec la crainte bien réelle exprimée par les parlementaires selon laquelle les capacités opérationnelles des armées françaises seraient, dans les années à venir, insuffisantes pour…

Lire l'Article

Le Congrès américain valide l’augmentation du budget 2022 du Pentagone de 23,9 Md$

Pris entre son aile droite et le Parti Républicain en faveur d’une hausse massive des investissements de Défense pour soutenir le défi lancé par Pékin et Moscou, et l’aile gauche du Parti Démocrate, à qui il devait en parti son élection, en faveur d’une baisse des crédits de Défense afin de financer les promesses sociales faites lors de la campagne, le président Joe Biden, et son administration, avait pris une position neutre, en accordant une hausse de seulement 1,5 %, 11 Md$ au Pentagone pour le budget 2022, pour un montant globale atteignant les 715 Md$. Toutefois, aux Etats-Unis, le mot de la fin concernant…

Lire l'Article

Israel veut de nouveaux F-15 payés par les Etats-Unis

Chaque année, le budget des armées israéliennes est abondé par les Etats-Unis à hauteur de 3,3 Md$ pour acquérir de nouveaux équipements en provenance des industries US, ainsi que de 500 m$ pour acquérir et entretenir les missiles de l’Etat Hébreux. Ce budget est aujourd’hui, absorbé dans sa presque totalité par le programme d’acquisition des nouveaux F35i Adir commandés par Jerusalem, ainsi que par l’entretien des F15, F16 et autres E-2C Hawkeye en service au sein des forces aériennes du pays, ainsi que de sa flotte d’hélicoptères. Pour autant, les officiels hébreux ne cessent d’alerter sur la montée en puissance de la menace que représente…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR