La mobilisation russe pourrait avoir largement dépasser les 300.000 hommes annoncés

Pour faire face aux lourdes pertes enregistrées depuis le début du conflit en Ukraine, Vladimir a annoncé, le 21 septembre, une mobilisation partielle de 300.000 hommes de 18 à 49 ans. Selon les annonces faites par le dirigeant russe et son ministre de La Défense, Sergei Shoighou, il s’agissait avant tout de mobiliser les hommes ayant une experience militaire récente (-5 ans), en écartant toutefois l’idée de mobilisation générale, intimement liée au concept même de guerre, ceci allant à l’encontre de la narrative du Kremlin qui, depuis le début du conflit, parle d’Opération Militaire Spéciale. De nombreux témoignages sur les reseaux sociaux russes ont montré…

Lire l'Article

La technologie des Jumeaux Numériques peut-elle sauver les programmes SCAF et MGCS ?

Depuis le début de l’année 2022, le programme SCAF pour Système de Combat Aérien du Futur, qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, en vue de concevoir le remplaçant du Rafale français et du Typhoon Européen, est à l’arrêt, sur fond de désaccord profond quant au partage industriel autour du premier pilier du programme visant à concevoir le NGF, Next Generation Fighter, l’avion de combat au coeur de ce programme. En effet, les deux industriels majeurs du programme, le français Dassault Aviation et l’allemand Airbus Defense & Space, ne parviennent pas à s’entendre sur un compromis quant au pilotage de ce pilier, initialement attribué à…

Lire l'Article

Quelles seront les priorités de la prochaine Loi de Programmation Militaire française ?

Jusqu’au début de l’intervention russe en Ukraine, l’exécutif français avait un mot d’ordre et un seul concernant la conduite de l’effort de défense : Toute la Loi de Programmation militaire 2019-2025, mais que la LPM 2019-2025. Conçue sur les bases de la Revue Stratégique 2017, elle-même fortement contrainte par le Livre Blanc de 2013, la LPM 2019-2025 visait à réparer les importants dégâts consécutifs à deux décennies de sous-investissements dans les armées françaises, alors même que la pression opérationnelle demeurait très élevée. Force est de constater qu’en 5 ans, la situation des armées s’est grandement améliorée, avec un budget annuel augmenté de 8,5 Md€ soit…

Lire l'Article

En ramenant à 57 appareils le programme MMRCA 2, l’Inde accroit les chances du Rafale de s’imposer

En 2001, New Delhi lançait une très importante compétition visant à acquérir 114 avions de combat moyens pour remplacer ses Mig-27 et Jaguar qui devaient arriver en limite d’âge d’ici la fin des années 2010. En 2012, les autorités indiennes annonçaient la victoire du Dassault Rafale, et l’entame de négociations pour la production industrielle locale de ces appareils destinés à l’Indian Air Force. Toutefois, de nombreuses difficultés vinrent handicaper les discussions, notamment concernant la participation de l’industriel d’état HAL, amenant Paris et New Delhi à annoncer en 2015 l’annulation de cette opération, remplacée par une commande ferme de 36 Rafale produits en France. Pour autant,…

Lire l'Article

Le programme F-35 fait toujours face à des délais et des surcouts importants

Ces derniers mois, le F-35 s’est imposé dans de nombreuses compétitions internationales, y compris en Europe Que ce soit en Suisse, en Finlande, au Canada ou encore en Allemagne, l’appareil de Lockheed-Martin a systématiquement pris le dessus sur ses homologues occidentaux, comme le Super Hornet américain, ou les Rafale, Typhoon et Gripen européens. Paradoxalement, dans le même temps, le Pentagone a annoncé qu’il entendait réduire le nombre des F-35 qui seront acquis d’ici 2025, et ce de manière substantielle. En effet, en dépit de son succès commercial incontestable, l’appareil continue de faire face à des délais importants concernant la mise à disposition de la version…

Lire l'Article

Inde, Indonésie : Doit-on changer les paradigmes du programme Rafale pour anticiper les succès futurs ?

2021 aura été sans nul doute l’année de la consécration pour Dassault Aviation, Safran, Thales, MBDA et les quelques 400 entreprises françaises formant la Team Rafale, avec 146 commandes fermes à l’exportation ou en compensation d’appareils d’occasion. Et 2022 pourrait bien être une année faste elle aussi, avec deux grands contrats en ligne de mire, l’Inde pour sa Marine d’une part, et pour renforcer ses forces aériennes d’autre part face à la montée en puissance chinoise et pakistanaise, et l’Indonésie qui désormais intégré systématiquement le Rafale dans ses présentations concernant l’évolution de sa force aérienne. Dans le même temps, la France elle-même a commandé des…

Lire l'Article

L’euro-intégrisme du Ministère des Armées nuit-il aux capacités d’équipement des Armées ?

Depuis prés d’une décennie, le Ministère de La Défense devenu Ministère des Armées, et la Direction Générale de l’Armement qui supervise l’ensemble des programmes industriels pour les Armées, donnent presque systématiquement la préférence à une vision européenne des programmes de Défense. Ainsi, lors de sa dernière audition, le délégué général de l’Armement, Joel Barre, a écarté la possibilité de donner la préférence au Falcon X de Dassault Aviation pour le remplacement des Atlantique 2 de Patrouille Maritime, si le programme MAWS venait à devoir se faire sans l’Allemagne (qui vient de commander 5 P-8A Poseidon américains pour remplacer ses P-3C les plus anciens), arguant qu’il…

Lire l'Article

Le « Buy American » de Joe Biden pourrait-il menacer les exportations de défense US ?

Chaque année, l’Etat Federal américain defense 600 Md$ auprés de prestataires privés, ce pour de multiples produits et services allant de l’informatique aux prestations de nettoyage, en passant par du consulting et du matériel roulant. Pour soutenir l’économie américaine, en particulier alors qu’il entreprend de lancer une série de vastes travaux se voulant le pilier de la reconstruction industrielle et sociale du pays, Joe Biden s’est, dès le mois de janvier, glissé dans les chaussures de son contesté prédécesseur, en soutenant l’émergence du « Buy American Act », une loi qui obligerait les dépenses fédérales à s’orienter majoritairement vers des prestataires nationaux, d’abord à hauteur de 55%,…

Lire l'Article

Contre toute logique, le nouveau blindé léger de l’Armée de Terre sera conçu en coopération européenne

Le remplacement des Véhicules Blindés Légers, ou VBL, est aujourd’hui au sommet de la liste des programmes à lancer de toute urgence pour de l’Armée de Terre française. Conçu dans les années 80 par la société Panhard General Defense (intégrée à Arquus à la création de la marque en 2018), le VBL a été de tous les engagements français depuis son entrée en service en 1990. Malgré des qualités indéniables notamment en terme de mobilité et d’évolutivité, le véhicule ayant été décliné en 13 versions dont 7 en service dans les armées françaises, il marque désormais le poids des années face au durcissement des engagements,…

Lire l'Article

Le premier ministre grec K.Mitsotakis confirme une nouvelle commande de 6 Rafale

Il y a tout juste un an, le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, annonçait la commande de 18 avions de combat Rafale auprés de la France, dont 12 d’occasion prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace, pour un montant de 2 Md€. Alors que le premier appareil, porté au standard F3R, a été officiellement transféré aux Forces Aériennes Helléniques au mois de juillet, ce dernier vient d’annoncer, à l’occasion d’un discours donné lors de la 85ème Foire internationale de Thessalonique, la commande de 6 appareils supplémentaires, afin de porter la flotte hellénique à 24 appareils, répondant ainsi aux attentes exprimées par…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR