Le premier ministre grec K.Mitsotakis confirme une nouvelle commande de 6 Rafale

Il y a tout juste un an, le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, annonçait la commande de 18 avions de combat Rafale auprés de la France, dont 12 d’occasion prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace, pour un montant de 2 Md€. Alors que le premier appareil, porté au standard F3R, a été officiellement transféré aux Forces Aériennes Helléniques au mois de juillet, ce dernier vient d’annoncer, à l’occasion d’un discours donné lors de la 85ème Foire internationale de Thessalonique, la commande de 6 appareils supplémentaires, afin de porter la flotte hellénique à 24 appareils, répondant ainsi aux attentes exprimées par…

Lire l'Article

Exclue du programme F35, la Turquie réorganise ses ambitions aéronautiques sans l’Occident

Alors que le Departement Américain de La Défense venait de signifier officiellement à Ankara son exclusion définitive du programme F35 à la suite de l’acquisition de systèmes S400 auprés de la Russie, Selcuk Bayraktar, le CTO de la société Bayraktar, bien connue pour ses drones TB2 qui jouèrent un rôle déterminant lors des engagements turcs en Syrie et en Libye, ainsi qu’aux mais des forces Azeri lors du conflit du Haut-Karabakh de 2020. Ce dernier détailla la feuille de route que les autorités turques s’apprêtaient à suivre dans le domaine de l’aéronautique militaire. Et le moins qui puisse être dit, c’est que le pays ne…

Lire l'Article

Joe Biden ordonne une Revue des Approvisionnements Stratégiques américains

Le président Américain a ordonné le lancement d’une revue visant à déterminer avec précision les points de dépendance des industries stratégiques américaines à des matières premières ou des composants venus de l’étranger, et notamment de Chine. L’objectif avoué de cette démarche est d’être en mesure de mettre en oeuvre des sources d’approvisionnement alternatives nationales là ou cela sera nécessaire, plus particulièrement concernant les minéraux issus des terres rares et d’autres minéraux indispensables à l’industrie de Défense, notamment dans le domaine aéronautique et des batteries, mais également les semi-conducteurs utilisés pour la technologie 5G, l’intelligence artificielle ou pour l’informatique quantique. Le fait est, les Etats-Unis, comme…

Lire l'Article

La durée de vie du moteur du F35 réduite par des problèmes de surchauffe

La disponibilité de l’avion de combat de nouvelle génération américain F-35A, pourtant déjà loin d’être satisfaisante, pourrait encore se réduire avec l’apparition de nouveaux problèmes, cette fois concernant le revêtement des aubes de turbines du moteur F-135 de Pratt&Whitney. En effet, selon un article publié sur le site d’information Bloomberg, il semblerait que le moteur ait une température de fonctionnement supérieure aux prévisions, ce qui engendrerait une détérioration prématurée du revêtement des aubes de turbines, entrainant l’apparition de crics. Ces défauts menaçant l’intégrité du moteur ainsi que ses performances, il est nécessaire de limiter la durée du vie du moteur ou d’entreprendre de très lourdes…

Lire l'Article

Les 5 enjeux stratégiques de la Supply Chain de l’Industrie de Défense française

Pour le grand public, l’Industrie de Défense française se résume à plusieurs acteurs majeurs bien connus, comme Dassault Aviation, Thales ou Naval Group. Pourtant, ces grandes entreprises ne représentent qu’une partie de la Base Industrielle et Technologique Défense nationale, ou BITD, qui bien qu’indispensable, aurait bien du mal à s’imposer en France comme à l’exportation sans le réseau de sous-traitant dense et très compétent que représente la Supply Chain de Défense. Or, aujourd’hui, entre les effets de la crise Covid-19, les difficultés pour trouver un partenaire bancaire ou certains arbitrages défavorables liés à des engagements de coopération internationale, une partie significative de cette Supply Chain…

Lire l'Article

Pourquoi augmenter le budget des Armées de 24 Md€ couterait moins de 3 Md€ aux finances publiques ?

En 2021, le ministère des Armées et le Parlement français doivent se concerter pour ce qui est appelé une « clause de revoyure » concernant la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 actuellement en cours. L’objectif de cette procédure est d’adapter aux évolutions des besoins, des technologies et de la situation internationale, les ambitions et les grands axes de la LPM, de sorte à la rendre plus performante. Comme nous l’avons déjà abordé, et contrairement à d’autres pays européens comme l’Italie, l’Hotel de Brienne, et surtout le ministère des Finances et la Présidence de la République, n’ont pas jugé pertinent de canaliser une partie des ressources consacrées au…

Lire l'Article

La France sacrifie-t-elle une partie de son Industrie Défense sur l’autel de la coopération avec l’Allemagne ?

C’est officiel, la société KNDS, qui rassemble le français Nexter et l’Allemand Krauss-Maffei Wegman, et qui était jusqu’ici piloté par une structure bicéphale composée du lPdg de Nexter Stephan Mayer et son homologue de KMW, va voir sa structure évoluer, et sera désormais pilotée par un conseil d’administration 9 personnes présidée par Philippe Petitcolin, le Pdg du motoriste français Safran, alors que l’entreprise passera, elle, sous la direction de Frank Haun, jusqu’ici patron de KMW, qui sera remplacé à ce poste par le vice-président de l’entreprise, Ralf Ketzel, alors que de son coté, Stéphane Mayer quittera Nexter, sans que son successeur n’eut été nommé jusqu’ici.…

Lire l'Article

Le Royaume-Uni va investir 2,7 Md€ dans son industrie de munition

Il est des signes révélateurs de la volonté forte d’un pays de reprendre les rênes de sa propre défense. Ces derniers mois, plusieurs annonces du gouvernement britannique de Boris Johnson vont clairement dans ce sens, comme l’investissement massif dans le programme Tempest, l’augmentation du budget de La Défense, et l’annonce d’une nouvelle classe de frégates, la Type 32, pour redonner à la Royal Navy son statut de première marine européenne. C’est précisément dans ce cadre que se situe l’annonce faite ce jour. En effet, le gouvernement britannique a annoncé qu’il consacrerait pas mois de 2,4 Md£, soit 2,7 Md€ au change actuel, pour la modernisation…

Lire l'Article

Un projet de loi US interdirait l’achat d’équipements de Défense non américains dès 2026

L’affaire fait grand bruit dans les couloirs du Capitole à Washington. En effet, le Comité des forces armées de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, le House Armed Services Committees, mettrait tout en oeuvre pour faire voter, dans le cadre de la loi National Defense Authorization Act, des articles qui obligeraient le Pentagone à ne plus acheter d’équipements ayant moins de 75% de composants de facture US d’ici le mois d’octobre 2021, et imposeraient des équipements 100% issus de l’industrie US d’ici 2026, dans l’esprit de la dynamique « America First » du président Trump. Pour les promoteurs de cette loi, il s’agit avant tout de garantir…

Lire l'Article

Face à l’absence d’un plan de relance global, les industriels britanniques s’impatientent et pressent Londres d’agir

Deux mois après l’appel lancé par Paul Everitt – directeur de l’association ADS représentant les industries de l’aérospatiale et de la défense du Royaume-Uni – aux autorités gouvernementales pour réclamer « des mesures urgentes » et similaires à celles prises par les gouvernements français et allemand à l’endroit de leurs BITD respectives, c’est désormais au tour de la Confédération des syndicats de la construction navale et de l’ingénierie (CSEU) de hausser le ton face au mutisme de l’exécutif britannique. Regroupant pas moins de 100.000 travailleurs industriels et manufacturiers dans les secteurs de l’aérospatiale, de la construction navale, de la défense et du transport – dont certains évoluant…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR