La Turquie reste déterminée à recevoir une seconde batterie anti-aérienne S-400 de facture russe

Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, la Turquie a fait montre d’une posture cohérente avec son alignement dans l’OTAN, notamment en fermant les détroits et empêchant ainsi les navires russes positionnés en Méditerranée de renforcer la flotte de la Mer Noire. En outre, Ankara a soutenu activement l’effort militaire de Kyiv, en particulier en livrant des drones Bayraktar TB2, ces derniers ayant joué un rôle important dans le harcèlement des unités russes lors de l’offensive contre Kyiv, ainsi que dans la conduite des frappes ukrainiennes contre des unités navales russes présentes en Mer Noire, y compris contre le croiseur Moskva. Ce changement de…

Lire l'Article

Le Brésil va commander des JAS-39E Gripen NG supplémentaires à Saab

Ces dernières années furent particulièrement éprouvantes pour le constructeur suédois Saab, et son nouveau chasseur JAS-39 E/F Gripen NG. Après avoir été exclu de la compétition en Suisse, le groupe suédois fondait d’importants et légitimes espoirs de s’imposer pour le remplacement des F/A-18 finlandais, et était en final dans la compétition canadienne. Malheureusement, ces trois pays se tournèrent vers le F-35A américain. Dans le même temps, les forces aériennes européennes émergentes des pays de l’Est qui formèrent la clientèle initiale du Gripen dans les années 90 et 2000, se sont massivement tournées vers le F-16 Block 70 Viper américain, alors que même la Thaïlande, elle…

Lire l'Article

Naval Group se retire de la compétition indienne P75i de sous-marins AIP

Jusqu’il y a peu, Naval Group était considéré comme l’un des favoris de la compétition P75i lancée en 2017 par New Delhi en vue de concevoir et construire localement 6 nouveaux sous-marins d’attaque dotés d’un système de propulsion anaérobie, désigné par l’acronyme anglophone AIP pour Air Independant Propulsion. Le spécialiste français des navires militaires et des sous-marins pouvait en effet s’appuyer sur le précédant programme P75, lancé en 1999, basé sur le sous-marin Scorpene, et dont la 6ème et dernière unité a été mise à l’eau ce mercredi 20 avril. Après des débuts difficiles, comme c’est souvent le cas en Inde, le programme est parvenu…

Lire l'Article

La Turquie s’intéresse à nouveau au système anti-aérien et anti-missile franco-italien SAMP/T

Les relations entre l’Europe, et en particulier la France, et la Turquie, ont été pour le moins tumultueuses ces dernières années. Entre l’intervention turque dans le nord de la Syrie contre les alliés Kurdes de la France et des Etats-Unis, le soutien militaire apporté par Ankara au régime de Tripoli en Libye, et les tensions en Méditerranée Orientale, en Mer Egée et autour de Chypre, les points de friction entre Ankara et Paris n’ont pas manqué, et les relations entre les deux pays, comme entre les deux chefs d’Etat, étaient devenues très difficiles. Dans le même temps, la décision turque d’acquérir le système anti-aérien à…

Lire l'Article

Avec les 42 Rafale indonésiens, le chasseur de Dassault égale les exportations du Mirage 2000

« Trop complexe, trop cher, invendable », c’est ainsi qu’Hervé Morin alors ministre de La Défense de Nicolas Sarkozy, expliquait la mévente du Rafale sur la scène internationale au début des années 2010. Aujourd’hui, pourtant, avec un nouveau contrat portant sur l’acquisition de 42 appareils livrables à partir de 2025 pour les forces aériennes indonésiennes, le fleuron aéronautique français atteint un total de 284 commandes à l’exportation vers 7 clients internationaux, égalant en volume les exportations de son prédécesseur, le Mirage 2000, exporté à 285 exemplaires vers 8 pays. Ce nouveau contrat estimé à 7 Md€, permet à la Team Rafale de confirmer les résultats exceptionnels enregistrés…

Lire l'Article

La corvette Gowind 2500 de Naval Group toujours favorite dans la competition grecque

Après l’italien Fincantieri avec une version allégée des frégates légères de la classe Doha, et Lockheed-Martin avec la sempiternelle MMSC, c’est désormais au tout du britannique Babcock de tenter de s’inviter dans la compétition grecque pour construire localement 5 corvettes à destination de la marine Hellénique. A l’instar de l’américain Lockheed-Martin, Babcock propose à Athènes le même navire que celui proposé dans le cadre de compétition « Frégate » qui vit le succès de la FDI Belharra, en l’occurence une version moins bien armée et équipée de sa frégate ArrowHead 140 de 5.700 tonnes qui a été retenue par la Royal Navy pour la classe Type 31,…

Lire l'Article

Le Brésil envisage une nouvelle commande de 30 Gripen E/F

L’année 2021 aura été une année de grande déception pour le constructeur suédois Saab. Comme les 5 années précédentes, celui-ci n’aura pas réussi à imposer son chasseur Gripen, qu’il s’agisse de la version classique JAS-39 C/D en Croatie qui lui préféra 12 Rafale d’occasion acquis auprés de la France, que de son Gripen NG ou JAS-39 E/F avec son voisin finlandais, qui lui préféra le F-35A en dépit d’une offre très attractive et ambitieuse de Stockholm. A ce jour, et en dehors des commandes de Gripen NG pour la Flygvaptnet, l’Armée de l’Air Suédoise, et les 36 Gripen NG commandés par le Brésil en 2014,…

Lire l'Article

L’Egypte va acquérir 200 canons automoteurs blindés sud-coréens K9 pour 1,7 Md$

L’Egypte dispose aujourd’hui, sans le moindre conteste, de la plus puissante force armée d’Afrique et du Moyen-orient, avec une force aérienne forte de 360 avions de combat, une flotte de 8 sous-marins, 20 frégates et corvettes et 2 porte-hélicoptères, et une force terrestre alignant plus de 2000 chars lourds et 3500 véhicules de combat d’infanterie et transports de troupe blindés. Inspirée à la fois par les doctrines soviétiques et américaines, cette dernière aligne également une artillerie puissante et moderne, avec plus de 600 lance-roquettes multiples automoteurs, et un millier de systèmes d’artillerie automoteurs blindés, dont plus de la moitié sont des M109 américains. Depuis plusieurs…

Lire l'Article

Boeing sort le grand jeu pour tenter de sauver le contrat des Super Hornet allemands

On le sait, après les échecs en Suisse, en Finlande et au Canada, trois pays qui utilisent aujourd’hui le F/A-18 Hornet, le contrat allemand portant sur 30 F/A 18 E/F Super Hornet et 15 avions de guerre aérienne E/A-18G Growler pour remplacer les Tornado dédiés à la mission nucléaire de l’OTAN et les Tornado ECR de guerre électronique, a pris une dimension plus que stratégique pour Boeing, pour qui se joue la pérennité de la chaine d’assemblage de l’appareil pour 3 ans. Pour autant, ce contrat est aujourd’hui menacé par plusieurs facteurs, en particulier la fermeté du Pentagone de ne pas qualifier la nouvelle bombe…

Lire l'Article

Le Su-75 Checkmate revient à la charge aux EAU pour tenter de sortir définitivement le F-35

Les Emirats Arabes Unis ont été identifiés comme un prospect stratégique par Rostec, et ce dès l’entame de la communication autour de ce programme. Moscou et Abu Dhabi sont en effet en discussion autour d’un programme de chasseur léger commun depuis plusieurs années, alors que l’état arabe a déjà acheté plusieurs équipements majeurs auprés des industriels russes, y compris le système anti-aérien Pantsir S-1. Avec l’annonce de l’intention émirati d’acquérir 50 F-35A auprés des Etats-Unis, les chances pour le conglomérat industriel de défense russe de s’imposer dans le pays reculèrent drastiquement. Avec la mise en attente de ce programme par Joe Biden suite à son…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR