Les blindés sud-coréens vont-ils s’imposer dans les armées européennes ?

Suite à une concertation approfondie avec la France et le groupe Nexter, les autorités danoises ont annoncé, le 19 janvier, qu’elles transféreraient l’intégralité de leur flotte de canons motorisés CAESAR, soit 19 systèmes 8×8 plus lourds et mieux blindés que les modèles en service au sein de l’Armée de Terre ainsi qu’en Ukraine, afin de renforcer les capacités défensives de Kyiv. Cette annonce, très bien accueillie à juste titre par les armées ukrainiennes, eu égard aux performances du système, s’inscrit dans une dynamique sans précédant des pays européens pour soutenir leur allié, la Suède ayant promis 50 véhicules de combat d’Infanterie CV90 et un nombre…

Lire l'Article

La Corée du Nord investira presque 16% de son PIB pour sa défense en 2023

Pour de nombreux pays occidentaux, en Europe comme en Asie, atteindre un effort de défense égal à 2% de son Produit Intérieur Brut constitue un objectif suffisant pour garantir sa sécurité, et même un objectif très ambitieux pour certains comme la Belgique qui peinent à atteindre un effort de défense de 1,5% du PIB. La perception est très différente dans d’autres pays, en fonction de la menace perçue ou des ambitions de ses dirigeants. Ainsi, les Etats-Unis consacrent 3,7% de leur production annuelle de richesse à leurs armées, et la Russie consacrera, en 2023, plus de 5% de son PIB à cet effort. La Corée…

Lire l'Article

L’US Navy donne la priorité au remplaçant du F/A-18 Super Hornet dans sa planification à moyen terme

Alors qu’en France, dans le cadre de la préparation de la futur Loi de Programmation Militaire, des rumeurs persistantes font état d’un possible abandon du programme de porte-avions de nouvelle génération PANG, outre-atlantique, la situation est toute autre. En effet, s’exprimant la semaine dernière à l’occasion du symposium annuel de la Surface Navy Association, le Chef des Opérations Navales ou CNO, l’amiral Mike Gilday, a précisé la priorisation donnée aux grands programmes à venir, sur la période 2025-2040. Ainsi, pour le CNO, le premier équipement majeur qui entrera en service, probablement au tout début de la prochaine décennie, sera le remplaçant du chasseur bombardier F/A-18…

Lire l'Article

La British Army veut accélérer le renouvellement de son artillerie

Les enseignements de la guerre qui se déroule en Ukraine depuis bientôt une année sont nombreux, et portent sur la presque totalité de l’action militaire. Mais le plus flagrant, ou plutôt celui qui engendre le changement de posture le plus rapide au sein des armées européennes depuis cette date, n’est autre que le rôle central qui revient à nouveau à l’artillerie dans ce type d’engagement. Alors que les forces aériennes ukrainiennes et même russes ont été neutralisées par l’omniprésence de la défense anti-aérienne, que ls stocks de munitions de précision tendent à s’épuiser bien plus vite que l’adversaire, et que l’emploi des drones offre de…

Lire l'Article

La France doit-elle racheter les hélicoptères Tigre et NH90 Taïpan australiens ?

Les forces armées australiennes mettent aujourd’hui en oeuvre 22 hélicoptères de combat Tigre ARH dérivé du standard HAD de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT) française, ainsi que 41 hélicoptères de manoeuvre NH-90 MRH désignés dans le pays sous le nom de Taipan. D’importants problèmes de disponibilités ont amené l’Etat-major australien a annoncé, il y a tout juste 2 ans, l’acquisition de 29 hélicoptères de combat AH-64E Guardian pour remplacer ses Tigre à compter de 2025, ainsi que son intention de remplacer ses Taipan qui, eux aussi, souffraient d’une mauvaise organisation de la chaine logistique, entrainant d’importants problèmes de disponibilité et de couts. C’est…

Lire l'Article

La chasse embarquée française est-elle menacée par la prochaine loi de programmation militaire ?

Afin de répondre aux enjeux sécuritaires imposés par les évolutions géopolitiques et technologiques, en particulier l’émergence de nouvelles menaces militaires significatives y compris en Europe, le président Emmanuel Macron a annoncé, peu après sa ré-élection, qu’une nouvelle Loi de programmation militaire serait conçue pour être présentée au premier trimestre 2023, et votée dans la foulée par le Parlement, probablement avant la coupure estivale. Au delà d’une revue stratégique des plus obscures, mélangeant dans ses conclusions des objectifs stratégiques, de moyens et de coopération, il est depuis très difficile d’obtenir de la part du Ministère des Armées comme des Etats-Majors, des informations sur le contenu de…

Lire l'Article

F-16V contre adhésions à l’OTAN, les Etats-Unis vont céder au chantage du président Erdogan

Depuis l’annonce de la candidature de Stockholm et Helsinki à l’OTAN suite à l’agression russe contre l’Ukraine et le regain de tensions en Europe engendré par celle-ci, la Turquie exploite autant que possible les statuts de l’Alliance Atlantique, qui exige qu’une nouvelle adhésion reçoive l’aval de l’ensemble de ses membres, pour tenter de faire lever tout ou partie des sanctions imposées par le Congrès américain mais également par les Européens suite à l’acquisition d’une batterie anti-aérienne S-400 auprès de Moscou et l’opération militaire contre les Kurdes en Syrie. Prétextant un soutien des capitales scandinaves à des ressortissants kurdes considérés par Ankara comme des Terroristes du…

Lire l'Article

Faut-il lancer en urgence une capacité de production du char E-MBT de KNDS face à la Russie ?

La guerre en Ukraine a, depuis son entame fin février 2022, non seulement démontré que les combats de haute, voire très haute intensité, c’est-à-dire une confrontation de deux belligérants armés de toutes la panoplie des armes militaires modernes, pouvaient à nouveau survenir en Europe, mais que, contre toute attente, un tel conflit pouvait durer, et même durer très longtemps. Les nombreux enseignements de cette guerre influencent depuis plusieurs mois les planifications des armées occidentales, et européennes en particulier, avec un regain d’intérêt pour les systèmes d’artillerie, les chars et l’ensemble des systèmes lourds, mais également vis-à-vis des drones, des munitions vagabondes, des systèmes anti-aériens et…

Lire l'Article

A320Neo vs Falcon10X, qui sera le remplaçant de l’Atlantique 2 pour la Marine Nationale ?

La conception d’un remplaçant des avions de patrouille maritime allemands P-3C Orion et de leurs homologues français Atlantique 2 faisait partie, en 2017, des accords franco-allemands destinés à donner une impulsion majeure à l’idée d’Europe de la Défense, aux cotés d’autres programmes comme SCAF pour les avions de combat et MGCS pour les chars lourds. Désigné Maritime Airborne Warfare System ou MAWS, ce programme connu toutefois un développement contrarié, notamment lorsque Berlin annonça, en 2021, l’acquisition de 5 avions de patrouille maritime P-8A Poseidon de l’américain Boeing pour remplacer ses Lockheed P-3C les plus anciens. Depuis, le programme est à l’arrêt, France et Allemagne estimant…

Lire l'Article

L’Amiral Gilday a probablement gagné son pari pour le dimensionnement de la flotte américaine

La planification à moyen et long terme de l’US Navy a été, ces 15 dernières années, un sujet pour le moins chaotique, avec la présentation de nombreux plans contradictoires selon que la Maison Blanche et le Congrès privilégiaient les économies budgétaires ou la reconstruction militaire. Ces hésitations et retours en arrière successifs, ainsi que des programmes hasardeux et excessivement onéreux comme LCS et les destroyers Zumwalt, ont entrainé une situation désormais difficile, alors que les capacités budgétaires et industrielles peineront à absorber en temps voulu le retrait planifié des nombreux bâtiments et aéronefs ayant atteint leurs limite d’âge. Au delà des arbitrages annuels complexes qui…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR