Le programme de Réacteur Nucléaire transportable Pele du Pentagone prend son essor

Chaque jour, le Pentagone consomme, pour ses forces armées, 50 millions de litre de carburant, et ce chiffre pourrait plus que doubler en cas d’engagement majeur. Outre les couts exorbitants que représentent une telle consommation même pour un pays producteur de pétrole comme les Etats-Unis ,et l’impact de plus en plus problématique pour les quelques 100 millions de kg de CO2 rejetés chaque jours dans l’atmosphère, cette dépendance constitue également un casse-tête logistique permanent pour les forces américaines déployées hors du territoire, alors même que la Guerre en Ukraine a démontré l’immense vulnérabilité des chaines logistiques face aux systèmes d’armes modernes et à une infanterie…

Lire l'Article

Comment la guerre en Ukraine va transformer la planification stratégique en Europe ?

Il y a tout juste 3 semaines, bien peu étaient ceux qui, en occident, estimaient que la Russie allait effectivement mener une guerre d’agression globale sur l’Ukraine. Pour beaucoup, le déploiement de force russe autour de l’Ukraine visait à faire plier le président Zelensky au sujet de son adhésion à l’OTAN et du statut des républiques sécessionnistes du Donbass. Pour les mieux informés, comme l’Etat-Major des Armées françaises, et comme nous l’avions abordé dans un article du 23 février, les risques militaires et politiques liés à une telle offensive ne compensaient pas les bénéfices potentiels, de sorte qu’une telle décision apparaissait irrationnelle et donc peu…

Lire l'Article

A-t-on surévalué les Armées russes ?

Depuis l’entame de l’offensive russe contre l’Ukraine, les armées du Kremlin sont observées avec attention par les spécialistes militaires. Il s’agit, en effet, du premier déploiement massif de ces armées depuis l’invasion de la Georgie en 2008, opération qui avait révélé de nombreuses défaillances sévères en leur sein. Or, comme en 2008, il apparait que les Armées russes font l’objet d’importantes difficultés, alors même que les réformes de 2008 et de 2012 étaient conçues spécifiquement pour les corriger et amener les armées russes à un standard opérationnel bien supérieur que celui constaté sur le terrain. Dans ces conditions, et eu égard aux observations faites sur…

Lire l'Article

L’US Air Force investit dans la production de carburant d’aviation à partir du CO2 atmosphérique

Si la nouvelle doctrine Joint All-Domain Command and Control mise en avant par les forces armées américaines apporte de nombreuses réponses face à la multiplication des menaces, elle induit également, comme nous l’avons abordé à de nombreuses reprises, une complexification notable de la chaine logistique pour des forces déployées en unités plus petites et plus dispersées. Dans ce domaine, deux problèmes particulièrement importants ont émergé notamment lors de la campagne d’Afghanistan qui, en quelques sortes, préfigurait les contraintes logistiques auxquelles seront confrontées les forces américaines, à savoir l’eau potable et le carburant, représentant à eux deux plus de 50% de la masse transportée quotidiennement pour…

Lire l'Article

L’US Army va expérimenter 107 nouvelles technologies lors du projet Convergence 2021

A l’instar de l’US Navy et de l’US Air Force, l’US Army développe, simultanément, plusieurs centaines de programmes de Recherche et Developpement aux ambitions et au calendrier souvent très disparates. Et comme ses homologues, elle doit en valider les capacités coopératives en application de la nouvelle doctrine Joint All-Domain Command and Control, ou JADC2, qui encadre l’évolution stratégique et tactique des opérations militaires américaines dans les années et décennies à venir. Pour cela, elle organise depuis l’année dernière chaque automne un grand exercice, désigné « Projet Convergence », destiné précisément à valider les capacités coopératives de certains de ses programmes, ainsi que d’en évaluer la plus-value opérationnelle…

Lire l'Article

L’US Navy toujours dans le flou pour contrer la Chine dans le Pacifique

Dire que l’US Navy traverse une période d’incertitudes en matière de programmation navale tiendrait de l’euphémisme, tant elle peine, et ce puis plusieurs années, à proposer une planification ferme et efficace. Mais la montée en puissance rapide, et par ailleurs parfaitement maitrisée, des forces navales et aéronavales chinoises, associée au retour en devenir de la puissance maritime russe, ajoutent à ces incertitudes, créant un sentiment de flou trés palpable depuis plusieurs mois dans le discours des officiels du Pentagone. Un rapport du Think Tank Govini publié il y a quelques jours donne un éclairage particulièrement interessant du phénomène, pointant le fait que la planification des…

Lire l'Article

La DARPA s’intéresse à nouveau aux Ekranoplan

En Septembre 2020, trois officiers américains de l’US Navy et du Corps des Marines publièrent un article flamboyant sur le site du très sérieux US Naval Institute. Le capitaine des Marines Walker D. Mills, le lieutenant-commander Phillips-Levine et le capitaine de l’US Navy Joshua Taylor y présentaient, en effet, une remarquable analyse sur l’opportunité pour les armées américaines de developper et déployer une flotte d’Ekanoplan, également Wing in Ground effect ou WIG outre Atlantique, pour évoluer et renforcer les capacités de transport stratégique des forces US face aux enjeux posés par la géographie spécifique et le déni d’accès chinois dans le Pacifique. De toute évidence,…

Lire l'Article

Les forces aériennes chinoises renforcent leurs positions face à l’Inde

Si l’affrontement non armé entre militaires indiens et chinois sur les plateaux du Ladakh en juin 2020, et ayant entrainé la mort de plusieurs dizaines de militaires des deux camps, n’engendra pas d’escalade militaire massive entre les deux pays, il amena Pékin comme New Delhi à revoir le déploiement de leurs forces dans cette région hautement stratégique aux confins de l’Himalaya. Des deux cotés, de nombreuses forces militaires lourdes ont été déployées à proximité de cette zone de tension, de sorte à pouvoir répondre, si besoin, à une agression dans des délais courts. Ainsi, de nombreuses observations permirent d’établir que l’Armée Populaire de Libération y…

Lire l'Article

L’US Army va tester l’Iron Dome pour protéger ses infrastructures vulnérables

L’un des enseignements majeurs de la guerre qui opposa les forces azéris aux forces arméniennes dans le Haut-Karabakh en 2020, a été la grande vulnérabilité des sites d’appui des forces, comme les zones logistiques, les postes de commandement, et les fortifications, face aux systèmes d’artillerie modernes couplés aux drones de reconnaissance. Et si les défenses anti-aériennes arméniennes parvinrent à tenir à distance les chasseurs azéris, ils furent grandement désoeuvrés face aux petits drones de reconnaissance dirigeant le tir de l’artillerie adverse. Au delà de cet exemple, l’augmentation de la portée et de la précision des systèmes d’artillerie modernes et à venir, qu’il s’agisse de l’artillerie…

Lire l'Article

Le programme futur chasseur NGAD de l’US Air Force sera l’antithèse du F35 (2/2)

Cet article fait suite à l’article « Le programme futur chasseur NGAD de l’US Air Force sera l’antithèse du F35 (1/2) » publié le 18 Mai 2021. Lors de son audience devant le Congrès Américain en marge de la préparation du budget annuel de la Défense de 2022, le chef d’Etat-Major de l’US Air Force, le général Brown, a présenté le futur format de la chasse américaine pour 2030. Celui-ci repose sur « 4 appareils +1 », à savoir le F15EX Eagle II, le F16 Viper, le F35A Lighting II et le A10 Thunderbolt 2. Le F22, pilier de la supériorité aérienne américaine depuis 15 ans, n’apparait plus dans…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR