Pourquoi le standard F4 du Rafale rencontre-t-il un tel succès international ?

Avec l’annonce de la commande ferme de 80 avions de combat par les Emirats Arabes Unis, le Rafale est devenu, avec 242 appareils commandés à l’export auprés de 6 forces aériennes, le plus grand succès commercial international de sa génération, surclassant nettement les autres appareils de même catégorie comme l’Eurofighter Typhoon, le Super Hornet ou le Su-35, et même des appareils plus légers de même génération comme le Gripen suédois ou le F-16 Block 70/72+ Viper américain. Dans le monde, seul le F-35 de Lockheed-Martin, jouissant d’un appui stratégique indéfectible de Washington et d’un budget de R&D 12 fois plus important que celui de l’avion…

Lire l'Article

Quelle est la puissance militaire conventionnelle de la Russie aujourd’hui ?

En 2015, en référence aux interventions militaires russes en Crimée et en Syrie, le président B. Obama avait déclaré que la Russie n’était plus qu’une force régionale sur le déclin. Aujourd’hui, alors que Moscou a massé prés de 100.000 hommes aux frontières de l’Ukraine, le Président Russe Vladimir Poutine estime que la puissance militaire de son pays est suffisante pour lui permettre d’imposer des conditions fermes aux pays européens quant à l’avenir de son voisin. Considérant la discrétion de l’ensemble des puissances européennes dans ce dossier, force est de constater que, pour aucune d’entre elles, la Russie n’est aujourd’hui une puissance militaire négligeable, et encore…

Lire l'Article

La première unité de BMPT Terminator russes est opérationnelle

Depuis sa première apparition publique en 2002, le véhicule d’engagement de l’infanterie BMPT Terminator a suscité un vif intérêt médiatique. Il est vrai que ce blindé conçu sur un châssis de T-72, et transportant un impressionnant arsenal composé de 2 auto canons de 30mm, de 4 missiles anti-chars 9M120 ATAKA-T, de 2 lance-grenades de 30mm et d’une mitrailleuse de 7,62mm servis par un équipage de 5 hommes, était une approche pour le moins innovante héritée des vulnérabilités constatées des véhicules de combat d’infanterie et de transport de troupe blindés lors des conflits en Afghanistan, ainsi que lors de la désastreuse campagne de Tchétchénie de 1994.…

Lire l'Article

Les forces aériennes chinoises montrent des capacités étendues autours de Taïwan

Les incursions des forces aériennes chinoises dans la zone d’identification aérienne de Taïwan sont quotidiennes depuis plusieurs mois. Mais depuis la démonstration de force du 10 avril dernier avec 52 appareils en vol simultanément, ces missions étaient jusqu’à présent limitées en volume comme en ambition. La mission du 28 novembre fut, quant à elle, notable à plus d’un titre. En effet, non seulement impliqua-t-elle 27 appareils simultanément, soit le plus grand nombre d’appareils depuis avril dernier, mais pour la première fois, un des nouveaux avions ravitailleurs Y-20U des forces aériennes chinoises accompagna les cinq bombardiers H-6 et son escorte de quatre chasseurs J-10C et de…

Lire l'Article

L’Allemagne est-elle prête à tout pour préserver le gaz russe ?

Ces dernières semaines, les tentions entre Moscou et Kiev ont à nouveau franchi non pas un, mais plusieurs paliers. Non seulement les armées russes continuent-elles de masser des troupes considérables aux frontières de l’Ukraine, face au Donbass ou en Crimée, mais la propagande intérieure russe est devenue très active pour presenter à l’opinion publique russe l’Ukraine, mais aussi l’OTAN, comme les agresseurs voire les instigateurs des tensions actuelles. En outre, Moscou a désormais instrumentalisé la Biélorussie du dictateur Lukashenko, non seulement en exploitant les vagues de migrants venus d’Irak et de Syrie contre la Pologne et les Etats Baltes, mais également en faisant croitre artificiellement…

Lire l'Article

Les forces aériennes chinoises mettent en oeuvre d’anciens chasseurs transformés en drones face à Taïwan

La république populaire de Chine a produit, entre les années 50 et 80, près de 8500 avions de chasse dérivés de modèles soviétiques, comme le Shenyang J-5 dérivé du Mig-17 produit à 1800 exemplaires, le Shenyang J-6 et le Nanchang Q-5 dérivés du Mig-19 produits respectivement à 4500 et 1300 exemplaires, ainsi que le Chengdu J-7 dérivé du Mig-21 et produit à plus de 2400 exemplaires

Lire l'Article

Des militaires américains seraient déployés depuis plus d’un an sur l’ile de Taïwan

Depuis 1979, et la dissolution de l’U.S. Taiwan Defense Command sur l’autel de la normalisation des relations entre Washington et Pékin, les Etats-Unis avaient officiellement retiré l’ensemble de leurs forces présentes sur l’ile de Taïwan depuis la rupture entre les autorités de l’ile et la République Populaire de Chine en 1949. Et si les Etats-Unis avaient toujours respectés, de manière plus ou moins zélée, l’engagement pris auprés de Taipei de garantir la sécurité de l’ile, aucun militaire américain n’avait été déployé sur place depuis, afin de respecter les engagements pris auprés des autorités chinoises. Officiellement tout du moins, puisque selon un article du Wall Street…

Lire l'Article

Ukraine, Taïwan : les Etats-Unis vont-ils changer de posture face à la Russie et la Chine ?

La carte géopolitique mondiale aujourd’hui est encore largement conditionnée par des accords signés pendant ou juste après la Guerre Froide, et a été très efficacement mise en scène par Moscou et Pékin ces 20 dernières années, sans que ni les Etats-Unis, ni l’Occident en général, n’aient montré une quelconque determination à s’y opposer. C’est ainsi que les accords sino-américains autour du cas de l’ile de Taïwan ont été négociés à partir du début des années 70, dans le but d’écarter Pékin de l’équation de la Guerre Froide et du camp soviétique, et ce alors même que l’ile n’avait nulle intention de rejoindre la République Populaire…

Lire l'Article

52 avions de combat chinois sont entrés dans la zone de contrôle aérien taïwanaise

Les forces aériennes chinoises ont mené, entre le 1er et le 2 octobre à l’occasion de la fête nationale du pays, une démonstration de force sans précédent à proximité de l’ile de Taïwan, provoquant plusieurs décollages des avions de combat taïwanais, et une vigoureuse protestation de la part des autorités de Taipei. Le 1er octobre, une première formation de 18 chasseurs bombardiers J-16 accompagnée de 4 chasseurs bombardiers Su-30, ainsi que de deux bombardiers H-6 et d’un avion de patrouille Maritime Y-8 a effectué un premier exercice au sud de la zone de contrôle aérienne taïwanaise. Quelques heures plus tard, dans la nuit du 1er…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR