Il existe bien un créneau commercial pour un successeur au Mirage 2000

Le 10 mars 1978 décollait pour la première fois le prototype du Mirage 2000. Destiné à remplacer les Mirage III/V et IV de l’Armée de l’Air, l’appareil fut un succès incontestable, tant du point de vue commercial avec 601 appareils produits dont la moitié dédiés à l’exportation vers 8 forces aériennes internationales, mais également du point de vue technologique et opérationnel, le « 2000 » étant le premier appareil à allier les performances de l’aile Delta qui fit le succès du Mirage III, et l’association des commandes de vol électriques et de dispositifs hypersustentateurs avancés, offrant des performances très importantes à cet appareil monomoteur considéré par beaucoup…

Lire l'Article

Typhoon, FREMM, M-346 : l’Italie serait proche de signer un super-contrat de 12 Md€ en Egypte

Après plusieurs années de négociations, Le Caire serait proche de concrétiser le plus important contrat de défense de son histoire, en commandant à Rome 24 avions de combat Typhoon, 4 frégates FREMM, 20 patrouilleurs armés, 20 avions d’entrainement M-346 et un satellite d’observation, pour un montant dépassant les 12 Md€. Au printemps 2020, l’Italie était parvenu à prendre une position de négociation prédominante en Egypte en matière de contrat d’armement, sur les ruines laissées par Paris après qu’Emmanuel Macron ait, à l’occasion d’une visite officielle dans la capitale égyptienne, mis en cause les questions de droits de l’homme dans le pays. Rome était sur le…

Lire l'Article

Le Rafale sera-t-il l’héritier du Mirage III pour l’avenir de l’industrie aéronautique française ?

Rapide, agile, puissant et bien armé, le Mirage III est incontestablement une légende de l’aviation militaire de chasse dans le monde. Aux mains des pilotes israéliens, le chasseur monomoteur à aile delta de Dassault Aviation s’imposa contre les Mig et les Hunter arabes durant les guerres des six jours et du Kippour, et joua un rôle décisif dans la victoire de l’Etat hébreux lors de ces deux conflits, parant l’avion d’une aura d’efficacité et de performances qui construisit son succès à l’exportation avec 1400 appareils construits (Mirage III et V), et qui imposa les chasseurs de Dassault Aviation sur le marché internationale pendant plusieurs décennies.…

Lire l'Article

La coopération franco-allemande autour du SCAF inquiète-t-elle les pays du Moyen-Orient ?

Les pays du Golfe Persique, et leurs alliés du Moyen-Orient, ont été, depuis plusieurs décennies, des clients fidèles de l’industrie de défense française, et en particulier pour ce qui concerne les avions de combat de Dassault Aviation. Ainsi, le Qatar, les Emirats Arabes Unis et son allié, l’Egypte, ont commandé à eux trois 170 avions Rafale, soit prés de 60% des exportations enregistrées à ce jour pour cet appareil, ce après avoir commandé 100 mirage 2000, soit 35% des exportations pour ce modèle. Plus amont, l’Irak avait été le plus important client de Dassault pour son Mirage F1 après l’Armée de l’Air, et l’Egypte le…

Lire l'Article

L’Egypte va acquérir 200 canons automoteurs blindés sud-coréens K9 pour 1,7 Md$

L’Egypte dispose aujourd’hui, sans le moindre conteste, de la plus puissante force armée d’Afrique et du Moyen-orient, avec une force aérienne forte de 360 avions de combat, une flotte de 8 sous-marins, 20 frégates et corvettes et 2 porte-hélicoptères, et une force terrestre alignant plus de 2000 chars lourds et 3500 véhicules de combat d’infanterie et transports de troupe blindés. Inspirée à la fois par les doctrines soviétiques et américaines, cette dernière aligne également une artillerie puissante et moderne, avec plus de 600 lance-roquettes multiples automoteurs, et un millier de systèmes d’artillerie automoteurs blindés, dont plus de la moitié sont des M109 américains. Depuis plusieurs…

Lire l'Article

Les technologies Défense qui ont fait l’actualité en 2021

En dépit de la crise liée à la pandémie de Covid-19, l’actualité en 2021 fut souvent marquée par certaines technologies de défense, dans un contexte géopolitique de tensions croissantes et de crises critiques. De l’annulation surprise australienne de la commande des sous-marins à propulsion conventionnelle de facture française pour se tourner vers des sous-marins nucléaires d’attaque américano-britanniques, aux missiles hypersoniques; des drones sous-marins au nouveau système de bombardement orbital fractionné chinois; ces technologies de défense, longtemps passées au second plan de la scène médiatique mondiale, se sont retrouvées à faire l’actualité, et parfois les gros titres durant cette année. Dans cet article en deux parties,…

Lire l'Article

Les Mirage 2000-9 des EAU intéressent le Maroc et l’Egypte

Il est des signes qui ne trompent pas. A peine une semaine après que l’annonce a faite de la commande de 80 Rafale par les forces aériennes des Emirats Arabes Unis, que la soixantaine de mirage 2000-9 acquis à la fin des années 90 par le pays, et qui doivent précisément être remplacés par les Rafale commandés, auraient déjà trouvé preneur. En effet, selon plusieurs sources d’information, il apparait que l’Egypte, mais également le Maroc, se seraient rapprochés d’Abu Dabi en vue d’acquérir ces avions de chasse qui disposent encore d’un potentiel opérationnel remarquable. Si la demande du Caire n’est pas surprenante, les forces aériennes…

Lire l'Article

La commande de Rafale des EAU pourrait engendrer de nouveaux contrats à court terme

La commande de 80 avions Rafale signée vendredi dernier par les Emirats Arabes Unis a profondément boulversé la dynamique industrielle autour de l’avion de combat français, en sécurisant la pérennité et la production de la ligne d’assemblage sur les dix années à venir, et en mettant sur un pied d’égalité le Rafale et le F35, Abu Dabi ayant confirmé qu’il était toujours déterminer à acquérir les 50 avions de combat américains auprés de Lockheed-Martin pour évoluer aux cotés du nouvel avion français. Mais cette commande met également sous pression plusieurs partenaires de la France, qui avaient signifié une intention potentielle de commande de l’appareil, alors…

Lire l'Article

L’Egypte s’intéresse déjà au Rafale F4

Le Rafale semble avoir plus que convaincu les autorités du Caire comme les forces aériennes égyptiennes. En effet, à peine eurent-ils apposé la signature pour une nouvelle commande portant sur 30 appareils au standard F3R, accompagnés de 2 avions ravitailleurs A330 MRTT et d’un satellite militaire, que les négociateurs égyptiens auraient annoncé leur intention de faire croitre la flotte de Rafale égyptiens à 72 appareils, voire à 100 avions, en passant de nouvelles commandes dans les années à venir. De toute évidence, les capacités du futur standard F4 de l’avion français semblent répondre aux besoins du pays pour renforcer ses capacités de dissuasion et de…

Lire l'Article

Non, le contrat Rafale égyptien ne menace pas les contribuables français

Depuis l’annonce de la signature d’un nouveau contrat portant sur l’acquisition de 30 avion Rafale par l’Egypte pour 4 Md€, une incompréhension se propage sur les réseaux sociaux, basée en partie sur une mauvaise interprétation de la situation par certains médias français et par l’AFP, selon laquelle ce contrat pourrait au final menacer les contribuables français, puisque l’Etat français s’est porté garant de 85% du montant emprunté par Le Caire auprés des Banques Françaises dans un crédit sur 10 ans pour financer l’opération. Comme nous le verrons dans cet article, non seulement il n’existe aucune raison objective d’anticiper un défaut de paiement de la part…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR