Les Mirage 2000-9 des EAU intéressent le Maroc et l’Egypte

Il est des signes qui ne trompent pas. A peine une semaine après que l’annonce a faite de la commande de 80 Rafale par les forces aériennes des Emirats Arabes Unis, que la soixantaine de mirage 2000-9 acquis à la fin des années 90 par le pays, et qui doivent précisément être remplacés par les Rafale commandés, auraient déjà trouvé preneur. En effet, selon plusieurs sources d’information, il apparait que l’Egypte, mais également le Maroc, se seraient rapprochés d’Abu Dabi en vue d’acquérir ces avions de chasse qui disposent encore d’un potentiel opérationnel remarquable. Si la demande du Caire n’est pas surprenante, les forces aériennes…

Lire l'Article

La Méditerranée est-elle à nouveau une zone de concentration de forces ?

Traditionnellement, lorsque l’on pense à des zones géographiques sous tension ou de nombreuses forces militaires sont présentes, il est commun de faire référence au Moyen-Orient et au Golfe Persique, ou plus récemment au Pacifique occidental, notamment autour de la Mer de Chine. En revanche, la Méditerranée, et notamment la Mediterranée orientale, qui fut entre la seconde guerre mondiale et la fin des années 60 une des zones les plus actives militairement parlant, a depuis glissé, dans la perception globale, vers le statut de zone sécurisée, permettant un important trafic commercial. Mais depuis une dizaine d’années, de nombreuses nations bordant la Méditerranée, ainsi que d’autres y…

Lire l'Article

Avec une nouvelle vente au Maroc, le Boeing AH-64 Apache confirme son statut de best-seller mondial

L’affaire durait depuis près d’un an déjà. En 2019, suite à l’achat de nouveaux F-16, le Royaume du Maroc avait annoncé son intention d’acquérir des hélicoptères de combat AH-64 Apache auprès de l’Américain Boeing. Depuis l’échec de la vente de Rafale français en 2006, et malgré l’acquisition d’une frégate FREMM française, Rabat semble désormais résolument tourné vers la coopération avec les Etats-Unis en matière de défense et d’achats d’armements. En Novembre dernier, Washington avait fort logiquement autorisé une vente de 36 hélicoptères Apache via la procédure Foreign Military Sales (FMS), qui garantit des prix bas et des livraisons rapides. Ne restait plus au Maroc qu’à…

Lire l'Article

De nouvelles commandes d’armement pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie

En Afrique du Nord, les quinze dernières années ont vu les forces armées algériennes et marocaines se moderniser en profondeur. Si l’équilibre des forces entre les deux pays voisins n’a pas spécialement évolué entre les deux pays, leurs forces terrestres, aériennes et navales sont désormais équipées de matériel moderne et performant. Comme les puissances européennes connaissaient dans le même temps une réduction de leurs moyens et effectifs, le Maroc et surtout l’Algérie ont vu par contraste leur importance stratégique grandir dans la région méditerranéenne. Depuis quelques années cependant, la course à l’armement entre les deux pays semble se tasser. Les gros contrats se succèdent à…

Lire l'Article

Le F-16 aligne les succès commerciaux, loin du regard des constructeurs européens

Décidemment, le chasseur léger américain, dessiné dans les années 70 et modernisés sans relâche depuis, ne cesse d’aligner les succès commerciaux depuis quelques années. Après Taiwan qui souhaite acquérir 66 F16V, la proposition faite à New Dehli pour fabriquer une centaine de F-21, ultime version du F-16 spécialement conçu pour l’Indian Air Force, et après avoir fait main basse sur toutes armées de l’air européenne à l’exception des quelques pays capables de s’offrir des appareils à plus 80 m€ l’unité, c’est au tour du Maroc, de se préparer à passer commande d’une nouvelle tranche de 25 F16VC/D Block 72 accompagnée de la modernisation de 23 F16…

Lire l'Article

La 6éme FREMM, la Normandie, débute ses essais à la mer.

Une semaine à peine après l’entrée en service de la frégate Bretagne, 5eme unité de la classe FREMM, c’est au tour de la Normandie d’entamer ses essais à la mer. La FREMM Normandie est la 6eme unité de la classe de frégates multi-mission. A l’instar de la Bretagne, elle aura brader ses 16 missiles anti-aériens Aster 15 de moyenne-portée pour des missiles Aster-30 à longue portée, les mêmes équipant les frégates de défense aérienne Horizon de la classe Forbin, et les 2 futures FREMM de Défense Aérienne, l’Alsace et la Lorraine, qui entreront en service respectivement en 2021 et 2022. Les FREMM Bretagne et Normandie conservent…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR