Après la Belgique, la Colombie s’apprête à commander le canon porté CAESAR du français Nexter

Depuis son entré en service en 2008, le Canon Equipé d’un Système d’ARtillerie de Nexter, ou CAESAR, a rencontré un important succès opérationnel comme commercial. Employé avec succès par les artilleurs français en Afghanistan, en Irak, au Liban et au Mali, et par ses utilisateurs internationaux au Cambodge (Thaïlande) et au Yemen (Arabie saoudite), le système français a démontré d’excellentes qualités opérationnelles, alliant une grande mobilité à une allonge importante (jusqu’à 40 km avec des obus ERFB, plus de 50 km avec obus à propulsion additionnée), ainsi qu’une grande précision même avec des obus non guidés. Ces qualités furent mises à profit par l’artillerie française…

Lire l'Article

La Colombie devient un « allié majeur » des Etats-Unis

La guerre en Ukraine a engendré une certaine radicalisation au niveau des relations internationales, en Europe bien évidemment, mais également sur l’ensemble de la Planète. Dans ce contexte, le Venezuela du Président Maduro n’a pas manqué de jouer une carte importante, en affichant dès l’entame du conflit un soutien sans faille à Moscou, et en votant systématiquement contre les textes visants la Fédération de Russie aux Nations Unies. Pour Caracas, il s’agit de s’attacher les bonnes grâces du Kremlin, dont le soutien militaire et en terme d’exportation d’armement est indispensable au maintien du régime en place. Si le rapprochement avec Moscou et Pékin date de…

Lire l'Article

L’Argentine s’intéresse au Kfir israélien et au JF-17 sino-pakistanais pour moderniser ses forces aériennes

En amont de la guerre des Malouines, en 1983, les forces aériennes argentines alignaient prés d’une centaine de chasseurs modernes Dassault Mirage IIIEA, IAI Dagger (Copie sans licence du Mirage V) et A-4B/C/P Skyhawk, alors que les forces aéronavales disposaient quant à elles d’une vingtaine d’appareil A-4Q Skyhawk et de 6 Dassault Super-Etendard, en faisant l’une des plus puissantes et des mieux équipées des forces aériennes en Amérique du Sud. Si la guerre des Malouines entama lourdement ces effectifs, avec la perte de 22 skyhawk, 11 Dagger et 2 Mirage III, ce furent surtout les sanctions occidentales et les conséquences des crises économiques à répétition…

Lire l'Article

Le Brésil va commander des JAS-39E Gripen NG supplémentaires à Saab

Ces dernières années furent particulièrement éprouvantes pour le constructeur suédois Saab, et son nouveau chasseur JAS-39 E/F Gripen NG. Après avoir été exclu de la compétition en Suisse, le groupe suédois fondait d’importants et légitimes espoirs de s’imposer pour le remplacement des F/A-18 finlandais, et était en final dans la compétition canadienne. Malheureusement, ces trois pays se tournèrent vers le F-35A américain. Dans le même temps, les forces aériennes européennes émergentes des pays de l’Est qui formèrent la clientèle initiale du Gripen dans les années 90 et 2000, se sont massivement tournées vers le F-16 Block 70 Viper américain, alors que même la Thaïlande, elle…

Lire l'Article

Le Brésil envisage une nouvelle commande de 30 Gripen E/F

L’année 2021 aura été une année de grande déception pour le constructeur suédois Saab. Comme les 5 années précédentes, celui-ci n’aura pas réussi à imposer son chasseur Gripen, qu’il s’agisse de la version classique JAS-39 C/D en Croatie qui lui préféra 12 Rafale d’occasion acquis auprés de la France, que de son Gripen NG ou JAS-39 E/F avec son voisin finlandais, qui lui préféra le F-35A en dépit d’une offre très attractive et ambitieuse de Stockholm. A ce jour, et en dehors des commandes de Gripen NG pour la Flygvaptnet, l’Armée de l’Air Suédoise, et les 36 Gripen NG commandés par le Brésil en 2014,…

Lire l'Article

Inde, Corée du Sud : la France à l’offensive dans le domaine des sous-marins nucléaires

La Ministre des Armées françaises, Florence Parly, est en deplacement en Inde cette fin de semaine pour y rencontrer son homologue indien Shri Rajnath Singh, ainsi que d’autres officiels de New Delhi, afin d’aborder plusieurs sujets dans le domaine de la coopération stratégique et industrielle entre les deux pays, partenaires et alliés de longue date. Outre la question d’une éventuelle commande supplémentaire d’avions Rafale, de la coopération dans le domaine des hélicoptères avec un ligne de mire un possible contrait pour équiper les Gardes Cotes indiens d’hélicoptères Caracal, et les questions de coopération stratégique dans le théâtre Pacifique bousculé ces derniers mois tant par la…

Lire l'Article

L’Argentine fait un pas de plus vers l’acquisition de chasseurs JF-17 Block III sino-pakistanais

Depuis la fin de la Guerre des Malouines, le gouvernement argentin fait face à un blocus sans faille de la part de Londres pour l’empêcher d’acquérir de nouveaux avions de combat. Il est vrai qu’avec deux destroyers, deux frégates, un porte-conteneurs et un navire d’assaut de la Royal Navy à mettre au credit des pilotes argentins aux commandes de leur Mirage, Skyhawk et Super-Etendard, on comprend que l’hypothèse de voir Buenos Aires se doter à nouveau d’une force aérienne moderne puisse ne guère enchanter les autorités britanniques. L’ensemble des avions de combat occidentaux étant équipés de sièges éjectables du constructeur britannique Martin Baker, l’opposition de…

Lire l'Article

Quel est le contrat Rafale reporté auquel le PDG de Dassault Eric Trappier a fait référence ?

A l’occasion de la présentation des résultats semestriels aux actionnaires du groupe, Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation depuis 2013, a fait référence à un contrat portant sur la vente d’avions Rafale à l’exportation, contrat qui aurait été reporté en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, sans préciser de quel pays émanait cette commande potentiellement imminente de l’avion français. L’occasion bien évidemment de faire un tour d’horizon des compétitions et des négociations en cours impliquant le Rafale, pour en déduire, si cela s’avère possible, quel pourrait être ce client mystérieux auquel Eric Trappier a fait référence La Suisse Après la votation de 2014…

Lire l'Article

Suite au départ de Boeing, Embraer cherche de nouveaux partenaires pour commercialiser son avion de transport C-390 Millenium

Depuis plus d’un an, Boeing enchaîne les revers à la fois dans le domaine spatial (échec du premier tir du CST-100 Starliner), civil (interdiction de vol du 737 Max) et militaire (avec les déboires à répétition du KC-46). La pandémie de coronavirus et ses conséquences désastreuses sur le transport aérien n’ont fait que rajouter des difficultés supplémentaires au géant américain de l’aéronautique. En conséquence, l’entreprise de Chicago a décidé de manière assez abrupte de mettre fin à son projet de joint-venture avec l’avionneur brésilien Embraer. Le sujet avait été traité abondamment dans un précédent article, qui détaillait le divorce entre Boeing et Embraer et les…

Lire l'Article

L’avion de transport et de ravitaillement en vol C-390 Millennium pourrait-il survivre au divorce Boeing / Embraer ?

Le lancement de la joint-venture entre l’Américain Boeing et le Brésilien Embraer devait être un des grands évènements de l’année dans le monde aéronautique. Réagissant au rapprochement entre Airbus et le Canadien Bombardier, la co-entreprise américano-brésilienne devait permettre à Boeing de compléter sa gamme d’avions civils avec les ERJ et E-Jets de conception brésilienne. Pour prendre en charge 80% de la joint-venture, Boeing aurait alors dû déboursé par moins de 4,2 milliards $. En parallèle, une seconde joint-venture nommée Boeing Embraer – Defense, cette fois-ci contrôlée à 51% par Embraer, doit permettre à Boeing de commercialiser l’avion de transport militaire brésilien C-390 Millennium. Cependant, le…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR