L’Argentine s’intéresse au Kfir israélien et au JF-17 sino-pakistanais pour moderniser ses forces aériennes

En amont de la guerre des Malouines, en 1983, les forces aériennes argentines alignaient prés d’une centaine de chasseurs modernes Dassault Mirage IIIEA, IAI Dagger (Copie sans licence du Mirage V) et A-4B/C/P Skyhawk, alors que les forces aéronavales disposaient quant à elles d’une vingtaine d’appareil A-4Q Skyhawk et de 6 Dassault Super-Etendard, en faisant l’une des plus puissantes et des mieux équipées des forces aériennes en Amérique du Sud. Si la guerre des Malouines entama lourdement ces effectifs, avec la perte de 22 skyhawk, 11 Dagger et 2 Mirage III, ce furent surtout les sanctions occidentales et les conséquences des crises économiques à répétition…

Lire l'Article

L’Argentine fait un pas de plus vers l’acquisition de chasseurs JF-17 Block III sino-pakistanais

Depuis la fin de la Guerre des Malouines, le gouvernement argentin fait face à un blocus sans faille de la part de Londres pour l’empêcher d’acquérir de nouveaux avions de combat. Il est vrai qu’avec deux destroyers, deux frégates, un porte-conteneurs et un navire d’assaut de la Royal Navy à mettre au credit des pilotes argentins aux commandes de leur Mirage, Skyhawk et Super-Etendard, on comprend que l’hypothèse de voir Buenos Aires se doter à nouveau d’une force aérienne moderne puisse ne guère enchanter les autorités britanniques. L’ensemble des avions de combat occidentaux étant équipés de sièges éjectables du constructeur britannique Martin Baker, l’opposition de…

Lire l'Article

L’Argentine suspend la commande d’avions FA-50 Golden Eagle à la Corée du Sud en raison du Covid-19

Selon un communiqué du constructeur aéronautique sud-coréen KAI, Buenos Aires aurait suspendu la commande d’avions de combat FA-50 Golden Eagle annoncée mais non confirmée en juillet dernier, et qui devait remplacer les avions d’attaque A4 Skyhawk encore en service. Selon le constructeur sud-coréen, la decision résulterait des conséquences de l’épidémie de coronavirus Convid-19. Le pays n’annonce qu’un peu plus de 1600 cas confirmés et 54 décès à ce jour, mais son économie reste encore grandement éprouvée par 10 années d’une crise économique sans précédant. Selon le communiqué, la commande n’est pas annulée, mais simplement suspendue indéfiniment. Malgré ses difficultés économiques sévères, l’Argentine avait entamé un…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR