Les simulations montrent que les essaims de drones seraient une solution pour défendre Taïwan

Si le soutien à l’Ukraine est au coeur des préoccupations stratégiques de l’exécutif américain, c’est la défense de Taïwan qui, depuis plusieurs années, donne des cauchemars aux stratèges et planificateurs des forces armées américaines. En effet, la plupart des simulations et wargames réalisés ces dernières années montre que protéger l’ile indépendante depuis 1949 d’un assaut massif lancé par l’Armée Populaire de Libération d’ici quelques années, sera une entreprise à la fois des plus difficiles et des plus périlleuses pour les forces américaines. Entre les hypothèses de frappes préventives massives contre l’ile et contre les bases militaires américaines présentes sur ce théâtre (Japon, Guam..), les capacités…

Lire l'Article

Taïwan développe aussi un nouveau chasseur inspiré du F-35 américain

Que l’on aime ou pas le chasseur furtif F-35 Lighting II de Lockheed Martin, force est de constater que l’appareil américain inspire de nombreux programmes dans le monde depuis son entrée en service. On connaissait déjà le programme K-FX sud-coréen avec le KF-21 Boramae présenté l’année dernière, le programme TF-X turc qui aujourd’hui rencontre d’importantes difficultés suite aux sanctions occidentales, ou encore le F-X japonais, qui aujourd’hui semble se rapprocher du Tempest britannique. Au delà de la sphère occidentale, il ne fait guère de doute que le Lighting II a inspiré le futur J-35 chinois qui équipera les porte-avions de Pékin, alors que le programme…

Lire l'Article

L’Armée chinoise simule un assaut amphibie massif sur l’ile de Hainan, réplique de Taïwan

L’ile chinoise de Hainan, avec ses 34.000 km2 et ses 1.500 km de cotes, est à elle seule une province du pays qui abrite 8 millions d’habitants et dispose de nombreuses infrastructures de défense, notamment la base de sous-marins nucléaires de Longpo à coté de la ville de Yulin, est en bien des aspects, une réplique grandeur nature de l’ile de Taïwan, de ses 36.000 km2 et de ses 1550 km de cotes. De toute évidence, la chose n’a pas échappé aux stratèges de l’Armée Populaire de Libération, qui ont organisé, cette fin de semaine, un immense exercice aéronaval et amphibie, prenant place précisément sur…

Lire l'Article

Les bombardiers H-6J chinois s’entrainent au largage de mines navales

Si la Marine chinoise est désormais solide en matière de flotte de surface, avec dans les tous prochains mois une flotte composée de 5 croiseurs Type 055 et de 25 destroyers Type 052D en ligne, plus un centaine de frégates et corvettes, elle reste sous la menace des sous-marins américains mais également japonais, sud-coréens voire australiens (dans un avenir lointain, très lointain…), comme l’a montré l’accident de l’USS Connecticut en mer de Chine il y a deux mois. Bien que des mesures à moyen terme aient été prises, comme par exemple l’arrivée progressive des nouveaux sous-marins Type 039C ou le possible remplacement des 20 premières…

Lire l'Article

Les forces aériennes chinoises montrent des capacités étendues autours de Taïwan

Les incursions des forces aériennes chinoises dans la zone d’identification aérienne de Taïwan sont quotidiennes depuis plusieurs mois. Mais depuis la démonstration de force du 10 avril dernier avec 52 appareils en vol simultanément, ces missions étaient jusqu’à présent limitées en volume comme en ambition. La mission du 28 novembre fut, quant à elle, notable à plus d’un titre. En effet, non seulement impliqua-t-elle 27 appareils simultanément, soit le plus grand nombre d’appareils depuis avril dernier, mais pour la première fois, un des nouveaux avions ravitailleurs Y-20U des forces aériennes chinoises accompagna les cinq bombardiers H-6 et son escorte de quatre chasseurs J-10C et de…

Lire l'Article

La Chine va-t-elle prendre l’ascendant technologique militaire sur les Etats-Unis ?

Lorsque le 4 octobre 1957, une fusée R-7 Semiorka lancée du site de Baïkonour au Kazakstan mit en orbite le premier satellite artificiel Sputnik 1, la confiance des Etats-Unis dans leur supériorité technologique considérée jusqu’alors comme incontestable, fut largement ébranlée. Cet épisode constitua, avec la Guerre de Corée, la Crise des missiles de Cuba et celle des Euromissiles, un des points culminants de la Guerre Froide, et engendra une forte réaction américaine. Et pour le Général Mark Milley, le Chef d’Etat-Major des Armées américaines, l’essai d’un système de bombardement orbital fractionné hypersonique effectué par Pékin il y a quelques jours, pourrait bien constituer un événement…

Lire l'Article

Pékin et Moscou durcissent le ton dans le Pacifique avec une démonstration de force navale autour du Japon

Ces derniers mois, les Etats-Unis, et leurs alliés, ont multiplié les exercices navals de grande ampleur dans le Pacifique, parfois à proximité de la Mer de Chine ou de Taïwan, ce qui à plusieurs reprises provoqua la colère de Pékin. Jusqu’à présent, les réponses navales chinoises furent limitées au déploiement de petites flottilles composées le plus souvent d’un destroyer Type 052D et d’une frégate de lutte anti-sous-marine Type 054A, accompagnés d’un navire de ravitaillement. Dès lors, l’exercice massif rassemblant 5 navires chinois, dont un croiseur Type 055, et 5 navires russes, dont deux destroyers anti-sous-marins de la classe Udaloy, autour du Japon ces derniers jours,…

Lire l'Article

Les forces aériennes chinoises mettent en oeuvre d’anciens chasseurs transformés en drones face à Taïwan

La république populaire de Chine a produit, entre les années 50 et 80, près de 8500 avions de chasse dérivés de modèles soviétiques, comme le Shenyang J-5 dérivé du Mig-17 produit à 1800 exemplaires, le Shenyang J-6 et le Nanchang Q-5 dérivés du Mig-19 produits respectivement à 4500 et 1300 exemplaires, ainsi que le Chengdu J-7 dérivé du Mig-21 et produit à plus de 2400 exemplaires

Lire l'Article

Pékin renforce les capacités de ses bases aériennes face à Taïwan

Ces dernières semaines, la presse chinoise, notamment les sites d’information anglophones controlés par Pékin, a multiplié les menaces plus ou moins directes et détaillées contre l’ile de Taïwan et ses autorités présentées comme « sécessionnistes ». S’il ne faut guère donner d’importance aux éditoriaux belliqueux et des postures exacerbées de Globaltimes.cn, il en va tout autrement des informations indiquant que Pékin avait entrepris d’importants travaux sur les 3 aérodromes militaires qui font face à la passe de Taïwan, afin d’en accroitre sensiblement les capacités opérationnelles, d’accueil et de défense. En effet, selon des observations satellites récentes, les aérodromes de Longtian, de Huian et de Zhangzhou, tous trois…

Lire l'Article

Des militaires américains seraient déployés depuis plus d’un an sur l’ile de Taïwan

Depuis 1979, et la dissolution de l’U.S. Taiwan Defense Command sur l’autel de la normalisation des relations entre Washington et Pékin, les Etats-Unis avaient officiellement retiré l’ensemble de leurs forces présentes sur l’ile de Taïwan depuis la rupture entre les autorités de l’ile et la République Populaire de Chine en 1949. Et si les Etats-Unis avaient toujours respectés, de manière plus ou moins zélée, l’engagement pris auprés de Taipei de garantir la sécurité de l’ile, aucun militaire américain n’avait été déployé sur place depuis, afin de respecter les engagements pris auprés des autorités chinoises. Officiellement tout du moins, puisque selon un article du Wall Street…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR