La Chine propose à la Thailande 2 sous-marins Type 039 Song comme solution d’attente

En 2016, à la suite d’une compétition internationale, les autorités Thaïlandaises choisirent le sous-marin S-26T chinois, dérivé du Type 039A classe Yuan, pour constituer la force sous-marine du pays, dont la pourtant puissante Marine Royale Thaïlandaise est jusqu’ici dépourvue. Outre des performances satisfaisantes et une propulsion anaérobie fiable, l’offre chinoise s’appuyait sur un atout de taille, un prix unitaire de seulement 460 m$, moitié moindre que celui de ses concurrents mieux disants. Toutefois, dans sa proposition, Pékin avait inclus des équipements européens, en particulier des turbines allemandes construites par MTU, sans avoir pris la précaution de demander préalablement l’autorisation au motoriste allemand à ce sujet.…

Lire l'Article

La Thaïlande estime que le F-35A sera moins cher que le JAS-39 Gripen E suédois

Voilà une déclaration qui a dû faire très mal au siège de Saab à Linköping. Selon les propos rapportés par le Bangkok Post, le chef d’Etat-Major des forces aériennes thaïlandaises, l’Air Chief Marshal Napadej Dhupatemiya, aurait déclaré qu’il privilégiait l’acquisition de 8 F-35A Lightning II pour remplacer une partie des F-5 et F-16 les plus anciens de la forces aériennes royales thaïlandaises, plutôt que d’acquérir un second escadron de Gripen du suédois Saab, dont 7 appareils JAS 39C sont pourtant déjà en service au sein de l’escadron N°7 de Surat Thani. Il prend ainsi le contre-pied direct de son prédécesseur, le Air Chief Marshal Maanat…

Lire l'Article

En Asie du Sud-Est, le nombre de sous-marins a augmenté de 300% en 20 ans

Avec la montée en puissance de la flotte chinoise, qui ambitionne d’égaler l’US Navy d’ici 2050, et la politique de faits accomplis parfois mise en oeuvre par Pékin, les tensions navales dans le Sud-Est asiatique sont allées crescendo depuis une dizaine d’années. On ne s’étonnera pas, dès lors, de constater que la majorité des pays de la zone développent et modernisent leurs Marines, parfois de façon conséquente. Au delà du Japon, des deux Corées, de l’Australie et de l’Inde, beaucoup de Marines, qui jusque là étaient cantonnées à des missions de défense côtière et d’action de l’Etat à la Mer, se voient désormais dotées de…

Lire l'Article

Covid-19 : la Thaïlande et la Corée du Sud vont réduire significativement leurs budgets de défense

Ce n’est une surprise pour personne : de nombreux pays vont être amenés à réduire leurs dépenses de défense dans les prochains mois. D’une part, les conséquences économiques de la crise ne permettront pas de maintenir le même niveau d’investissement. D’autre part, l’opinion publique de nombreux pays demandera à ce que les investissements militaires soient particulièrement mis à contribution lors de la reconstruction économique, particulièrement pour les pays ayant l’habitude d’importer leur armement. L’Asie ayant été le premier continent touché par la pandémie, il est logique d’y retrouver les premières annonces en ce sens. Comme nous l’avions déjà évoqué, la Thaïlande a confirmé vouloir réduire drastiquement…

Lire l'Article

Covid-19 : la Thaïlande pourrait interrompre ses acquisitions militaires pendant plus d’un an

En raison de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, la Thaïlande pourrait décaler à plus tard certaines de ses principales dépenses de défense, notamment son programme de sous-marins mené avec la Chine. Cette interruption dans les achats militaires ne serait cependant pas causée par la situation sanitaire du pays, mais plutôt par des considérations économiques et politiques. En effet, sur le plan sanitaire, la Thaïlande a été relativement peu impactée par l’épidémie de coronavirus qui a durement touché la Chine. Pour l’heure, seule une trentaine de personnes seraient décédé du SARS-CoV-2 en Thaïlande, contre plus de 60.000 en Europe, à ce jour. Déjà…

Lire l'Article

La Royal Thai Air Force pourrait multiplier les fournisseurs afin de se moderniser

Le 20 février dernier, la force aérienne thaïlandaise (Royal Thai Air Force – RTAF) a publié un Livre Blanc détaillant les projets de rééquipement militaire du pays pour la prochaine décennie, ainsi que ses ambitions à plus long terme. Dans un premier temps, les priorités porteraient avant tout sur des appareils d’entrainement, de transport et de sauvetage. Néanmoins, Bangkok commence déjà à préparer la modernisation de sa flotte d’avions de combat. Une bataille commerciale mémorable pourrait alors se jouer en Thaïlande, non pas par l’ampleur du marché mais bien par la nature des concurrents qui pourraient s’opposer sur place. En effet, outre le F-16V américain…

Lire l'Article

Airbus Helicopter place son H135 en Thaïlande et vise d’autres marchés en Asie

Partout dans le monde, les salons aéronautiques sont l’occasion d’annoncer des contrats majeurs et d’afficher face à la concurrence les listings impressionnants d’appareils vendus et livrés dans l’année. D’autres ventes, cependant, peuvent apparaître quasiment anecdotiques de par le volume concerné ou bien le montant du contrat. Ce qui ne les empêche pas forcément de revêtir une valeur stratégique, à la fois pour l’industriel vendeur et son pays d’origine. Et c’est justement le cas pour la vente de six hélicoptères légers Airbus Helicopters H135 vendus à la Thaïlande, et annoncée lors du Singapore Air Show la semaine dernière. Ainsi, la Royal Thai Air Force (RTAF) a…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR