Hard-kill, SEAD, Munitions vagabondes… : la future LPM française prépare la haute intensité

Bien que tous les arbitrages n’aient pas encore été rendus, le contenu de la future Loi de Programmation Militaire qui couvrira la période 2024-2030 commence à être en partie connue, que ce soit au travers de certaines déclarations officiels du ministre des armées Sebastien Lecornu, des chefs d’Etat-Major et même du president Emmanuel Macron. Ainsi, le budget global semble viser une enveloppe de 413 Md€ sur la période, soit un budget moyen annuel de 58 Md€, presque 32% de plus que le budget des armées de 2023 (44 Md€), et 66% de plus que le budget de 2017 (35 Md€). Une fois intégrée dans une…

Lire l'Article

LERITY présente le dernier modèle de sa gamme CAT EYE, portée 20 km en nuit totale

Communiqué de presse du 31 janvier 2023 LERITY, concepteur et fabricant, spécialiste reconnu dans le domaine des systèmes de vision innovants à haute technicité, lance en 2023 son « CAT EYE XLR », dernier né de la gamme « CAT EYE ». Système dédié à la surveillance jour/nuit de très longue portée, il associe une capacité très bas niveau de lumière (spectre visible étendu) à une fonction d’imagerie active. Doté d’un illuminateur laser de 200 W, il propose ainsi une capacité d’identification exceptionnelle, jusqu’à 20 km en pleine nuit. CAT EYE XLR enregistre des scènes en temps réel, non seulement en nuit totale mais également en conditions météorologiques…

Lire l'Article

La France annonce l’envoi de 12 CAESAR supplémentaires en Ukraine

Dans un entretien donné à la radio Europe1, le ministres des Armées, Sebastien Lecornu, a annoncé que la France allait envoyer 12 nouveaux systèmes d’artillerie CAESAR en Ukraine, alors que plusieurs dizaines de millions d’euro seront débloqués pour entretenir et rénover les systèmes CAESAR déjà en service au sein des armées de Kyiv, et qui ont été intensément employés depuis leur arrivée en avril 2022 (12 exemplaires), puis à la fin du mois de juin (6 exemplaires). Les nouveaux systèmes sont financés par le fonds de 200 m$ mis en place par Paris pour permettre aux armées ukrainiennes de commander des équipements de défense auprès…

Lire l'Article

Face à la nouvelle stratégie russe, l’Ukraine vise-t-elle l’extension du conflit ?

Que ce soit sur les réseaux sociaux comme sur les chaines d’information continue, les opinions publiques occidentales, notamment en Europe, ont été abreuvées depuis le milieu de l’été, et jusqu’il y a quelques semaines, de la certitude d’une victoire prochaine et rapide de l’Ukraine, s’appuyant sur les succès bien réels de ses armées jusqu’en octobre, et sur un soutien croissant des nations occidentales plus promptes au fil du temps à fournir de l’aide militaire à Kyiv. Toutefois, dans le même temps, de profonds changements ont été opérés en Russie, changements qui aujourd’hui commencent à radicalement changer la physionomie de ce conflit. En effet, si durant…

Lire l'Article

Leopard 2, Leclerc, Merkava : Que valent les chars de combat modernes ? (1/3)

Article du 30 aout 2021 mis à jour le 27 janvier 2023 Depuis sa première apparition sur les champs de bataille durant la première Guerre Mondiale, le char de combat a fait l’objet tout à la fois d’une extreme fascination pour certains, et d’une totale dénégation pour d’autres. Au fil des conflits, et de l’apparition de nouveaux systèmes d’armes, comme le missile antichar ou plus récemment la munition vagabonde, la fin de la suprématie du char dans le combat terrestre a de nombreuses fois été prophétisée, à l’instar d’autres armements majeurs comme les porte-avions ou les avions de combat. Cependant, force est de constater aujourd’hui,…

Lire l'Article

Les sous-marins Scorpene indiens bientôt équipés d’une propulsion anaérobie AIP

Le jour même de la livraison du 5ème et avant dernier sous-marin indien de la classe Kalvari, l’INS Vagir, à la Marine Indienne, le Laboratoire de Recherche sur les Matériaux Navals (NMRL), appartenant à l’agence indienne de l’armement DRDO, et le groupe naval français Naval Group, concepteur du sous-marin Scorpene sur lequel la classe Kalvari a été conçue, ont signé un accord cadre pour l’intégration d’un système de propulsion anaérobie (AIP pour Air Independant Propulsion) de facture locale à bord de l’INS Kalvari, premier bâtiment de la classe éponyme entré en service en 2017. L’accord, signé aujourd’hui à Mumbai, permettra d’intégrer la nouvelle propulsion indienne à…

Lire l'Article

Les blindés sud-coréens vont-ils s’imposer dans les armées européennes ?

Suite à une concertation approfondie avec la France et le groupe Nexter, les autorités danoises ont annoncé, le 19 janvier, qu’elles transféreraient l’intégralité de leur flotte de canons motorisés CAESAR, soit 19 systèmes 8×8 plus lourds et mieux blindés que les modèles en service au sein de l’Armée de Terre ainsi qu’en Ukraine, afin de renforcer les capacités défensives de Kyiv. Cette annonce, très bien accueillie à juste titre par les armées ukrainiennes, eu égard aux performances du système, s’inscrit dans une dynamique sans précédant des pays européens pour soutenir leur allié, la Suède ayant promis 50 véhicules de combat d’Infanterie CV90 et un nombre…

Lire l'Article

La France doit-elle racheter les hélicoptères Tigre et NH90 Taïpan australiens ?

Les forces armées australiennes mettent aujourd’hui en oeuvre 22 hélicoptères de combat Tigre ARH dérivé du standard HAD de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT) française, ainsi que 41 hélicoptères de manoeuvre NH-90 MRH désignés dans le pays sous le nom de Taipan. D’importants problèmes de disponibilités ont amené l’Etat-major australien a annoncé, il y a tout juste 2 ans, l’acquisition de 29 hélicoptères de combat AH-64E Guardian pour remplacer ses Tigre à compter de 2025, ainsi que son intention de remplacer ses Taipan qui, eux aussi, souffraient d’une mauvaise organisation de la chaine logistique, entrainant d’importants problèmes de disponibilité et de couts. C’est…

Lire l'Article

La chasse embarquée française est-elle menacée par la prochaine loi de programmation militaire ?

Afin de répondre aux enjeux sécuritaires imposés par les évolutions géopolitiques et technologiques, en particulier l’émergence de nouvelles menaces militaires significatives y compris en Europe, le président Emmanuel Macron a annoncé, peu après sa ré-élection, qu’une nouvelle Loi de programmation militaire serait conçue pour être présentée au premier trimestre 2023, et votée dans la foulée par le Parlement, probablement avant la coupure estivale. Au delà d’une revue stratégique des plus obscures, mélangeant dans ses conclusions des objectifs stratégiques, de moyens et de coopération, il est depuis très difficile d’obtenir de la part du Ministère des Armées comme des Etats-Majors, des informations sur le contenu de…

Lire l'Article

Faut-il lancer en urgence une capacité de production du char E-MBT de KNDS face à la Russie ?

La guerre en Ukraine a, depuis son entame fin février 2022, non seulement démontré que les combats de haute, voire très haute intensité, c’est-à-dire une confrontation de deux belligérants armés de toutes la panoplie des armes militaires modernes, pouvaient à nouveau survenir en Europe, mais que, contre toute attente, un tel conflit pouvait durer, et même durer très longtemps. Les nombreux enseignements de cette guerre influencent depuis plusieurs mois les planifications des armées occidentales, et européennes en particulier, avec un regain d’intérêt pour les systèmes d’artillerie, les chars et l’ensemble des systèmes lourds, mais également vis-à-vis des drones, des munitions vagabondes, des systèmes anti-aériens et…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR