En visite au Capitole, le Premier Ministre grec veut acquérir le F-35 et met en garde contre la Turquie

Depuis le début des années 70, soit avant même son adhésion à l’Union européenne (1981), Athènes a toujours mené une stratégie d’équipement de ses forces aériennes équilibrée, s’appuyant simultanément sur des appareils américains et français. Dans les années 70 et 80, les Mirage F1 évoluaient sous cocarde bleu et blanche aux cotés des F4 Phantom 2, F5 Tiger II et A7 Corsair 2, alors que dans les années 90, les Mirage 2000 helléniques complétaient sa flotte de F-16. Aujourd’hui, les autorités grecques entendent prolonger ce modèle qui donna des résultats probants pour contenir les tensions avec le voisin turc, en acquérant des Rafale français, et…

Lire l'Article

La Grèce prête à débourser 2 Md€ pour moderniser ses chars lourds Leopard 1 et 2

Si les Etats-Unis et une partie des Européens tendent à adoucir leurs positions vis-à-vis de la Turquie, les autorités et les militaires grecques, quant à eux, sont loin de partager cette espérance au sujet d’un possible changement de méthode et d’objectifs de la part du Président turc, R. T Erdogan, et d’une normalisation des relations avec Ankara. Alors que la Grèce peut s’appuyer sur une croissance solide de 8,1% en 2021 et de plus de 7% prévus en 2022, et que ses finances publiques sont à nouveau dans le vert, Athènes peut désormais se concentrer sur la modernisation de ses forces terrestres, après avoir consacré…

Lire l'Article

Les Occidentaux commencent à transférer en Ukraine des équipements militaires lourds

Qu’il s’agisse de l’intransigeance de Moscou, des dérives de la propagande russe, du massacre de Bucha, ou d’un subtil mélange des trois teinté d’une crainte amoindrie vis-à-vis du potentiel militaire des armées russes, le fait est que, depuis quelques jours, les lignes semblent bouger en Europe, et plus globalement en Occident, concernant le soutien militaire apporté à Kyiv pour faire face à l’agression russe, et en particulier pour résister à la prochaine attaque massive dans le Donbass, telle qu’annoncée. En effet, la République Tchèque vient d’annoncer la livraison à venir de plusieurs douzaines de chars T-72M1 et de véhicules de combat d’infanterie BMP-1 aux armées…

Lire l'Article

Le Rafale sera-t-il l’héritier du Mirage III pour l’avenir de l’industrie aéronautique française ?

Rapide, agile, puissant et bien armé, le Mirage III est incontestablement une légende de l’aviation militaire de chasse dans le monde. Aux mains des pilotes israéliens, le chasseur monomoteur à aile delta de Dassault Aviation s’imposa contre les Mig et les Hunter arabes durant les guerres des six jours et du Kippour, et joua un rôle décisif dans la victoire de l’Etat hébreux lors de ces deux conflits, parant l’avion d’une aura d’efficacité et de performances qui construisit son succès à l’exportation avec 1400 appareils construits (Mirage III et V), et qui imposa les chasseurs de Dassault Aviation sur le marché internationale pendant plusieurs décennies.…

Lire l'Article

Faut-il accroitre le soutien militaire européen à l’Ukraine ?

Bien peu, même parmi les mieux informés, avaient imaginé qu’au bout de 5 semaines de combat, l’Operation Spéciale Militaire russe serait à ce point contenue par les défenseurs ukrainiens, et que les armées russes auraient souffert de pertes matérielles et humaines aussi importantes. Pourtant, aujourd’hui, en dépit de sa puissance de feu extraordinaire et de sa force aérienne, c’est bien l’armée russe qui passe en position défensive sur de nombreux fronts, et qui reculent même face à certaines contre-attaques ukrainiennes, notamment autour de Kyiv. Pour autant, cette perception donnée tant par les médias occidentaux que par la très performante communication de guerre ukrainienne, ne permet…

Lire l'Article

La corvette Gowind 2500 de Naval Group toujours favorite dans la competition grecque

Après l’italien Fincantieri avec une version allégée des frégates légères de la classe Doha, et Lockheed-Martin avec la sempiternelle MMSC, c’est désormais au tout du britannique Babcock de tenter de s’inviter dans la compétition grecque pour construire localement 5 corvettes à destination de la marine Hellénique. A l’instar de l’américain Lockheed-Martin, Babcock propose à Athènes le même navire que celui proposé dans le cadre de compétition « Frégate » qui vit le succès de la FDI Belharra, en l’occurence une version moins bien armée et équipée de sa frégate ArrowHead 140 de 5.700 tonnes qui a été retenue par la Royal Navy pour la classe Type 31,…

Lire l'Article

Les premiers Rafale grecs opérationnels 12 mois seulement après la commande d’Athènes

Les 6 premiers avions de combat Rafale commandés par la Grèce en Janvier 2021 rejoindront la 114ème escadre de combat sur la base de Tanagra en Béotie, au nord d’Athènes, entre le 17 et le 19 janvier 2022, soit à peine une année après que la première commande de 18 appareils, dont 12 avions d’occasion prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’espace et modernisés au standard F3R par Dassault Aviation, aie été signée. Cette base aérienne, proche des installations de l’industriel local HAI, avait auparavant accueilli les mirage F1 grecs de 1973 à 2003, puis les mirage 2000-5 des forces aériennes…

Lire l'Article

La compétition fait rage entre Naval Group, Fincantieri et Damen pour les corvettes grecques

La compétition pour la construction et la livraison de 5 corvettes pour la Marine Helléniques pourrait bien être la redite de celle qui fit rage au sujet des frégates, et qui vit, finalement, Athènes arbitrer en faveur de la Frégate de Défense et d’Intervention ou FDI Belharra de Naval Group en septembre dernier, à l’issu de deux années de tractations intenses et de revirements sensationnels. Comme précédemment, en dépit des discussions avancées à ce sujet entre le constructeur français et les autorités grecques, les concurrents européens et américains de Naval Group sont déterminés à ne pas faciliter les négociations, à grand renfort de contre-propositions et…

Lire l'Article

Les technologies Défense qui ont fait l’actualité en 2021

En dépit de la crise liée à la pandémie de Covid-19, l’actualité en 2021 fut souvent marquée par certaines technologies de défense, dans un contexte géopolitique de tensions croissantes et de crises critiques. De l’annulation surprise australienne de la commande des sous-marins à propulsion conventionnelle de facture française pour se tourner vers des sous-marins nucléaires d’attaque américano-britanniques, aux missiles hypersoniques; des drones sous-marins au nouveau système de bombardement orbital fractionné chinois; ces technologies de défense, longtemps passées au second plan de la scène médiatique mondiale, se sont retrouvées à faire l’actualité, et parfois les gros titres durant cette année. Dans cet article en deux parties,…

Lire l'Article

L’Industrie aéronautique française peut-elle rebondir sur le succès du F-35 en Europe ?

En fin de semaine dernière, et comme anticipé, les autorités finlandaises ont annoncé avoir sélectionné le chasseur américain F-35A pour succéder à aux F-18 au sein de ses forces aériennes, à l’issu de la compétition HX qui aura vu se confronter une nouvelle fois le chasseur américain aux autres modèles occidentaux, F/A 18 E/F Super Hornet, Gripen, Rafale et Typhoon. Comme en Suisse, les conclusions présentées par les autorités finlandaises sont sans appel, le F-35 apparaissant supérieur aux autres concurrents dans tous les domaines, y compris dans le domaine de la soutenabilité budgétaire. Et comme en Suisse, de nombreuses voix s’élèvent désormais pour remettre en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR