Le démonstrateur d’hélicoptère super-véloce européen Racer volera d’ici la fin d’année !

Parmi les nombreux enseignements qui ont émergé de la guerre Ukraine, la vulnérabilité des hélicoptères de combat a été particulièrement mise en évidence, au point que malgré une supériorité matérielle évidente dans ce domaine, les capacités d’aérocombat russes ont été largement sous-exploitées après le désastre de l’assaut sur l’aéroport d’Hostomel. Du fait de leur faible vitesse, les appareils russes ont été aisément la cible des systèmes anti-aériens ukrainiens, et particulier des missiles d’infanterie MANPADS. En outre, la destruction au sol de prés de 40 appareils sur la base de Kherson par des frappes d’artillerie a également mis en évidence l’obligation de déployer ces appareils à…

Lire l'Article

Le Royaume-Uni veut plus de F-35B et d’A400M

Comme la plupart des armées européennes, les forces militaires britanniques subirent le contre-coup des bénéfices de la paix au niveau budgétaire entre le milieux des années 90 et des années 2010. En revanche, de part l’importante participation britannique à la seconde guerre du Golfe, et à la campagne d’Afghanistan, celles-ci érodèrent rapidement leurs réserves opérationnelles, au point d’être au bord de la rupture capacitaire globale au début des années 2010. Si certaines ruptures capacitaires spécifiques eurent bien lieu, comme dans la cas de patrouille maritime ou de la capacité aéronavale embarquée, Londres entreprit dès 2012 d’augmenter ses investissements, de sorte à reconstituer et moderniser les…

Lire l'Article

La Serbie pourrait se tourner vers le Typhoon si la France refuse de livrer « certains missiles »

Les choses ne vont pas aussi bien qu’espérée entre Paris et Belgrade au sujet d’une éventuelle acquisition de 12 avions Rafale pour remplacer les Mig-29 vieillissants des forces aériennes Serbes. Si les négociations continuent avec Dassault aviation et l’Hotel de Brienne, il semble que les autorités serbes s’irritent du refus de Paris de livrer certains missiles. Et pour donner poids à cette insatisfaction, Nebojša Stefanovi, le Ministre serbe de La Défense, a annoncé le 16 Avril qu’il avait entamé, en parallèle des négociations avec Paris, des discussions avec Londres au sujet de chasseurs Typhoon, en précisant que le premier des deux à donner satisfaction à…

Lire l'Article

Les Etats-Unis prévoient le renforcement de leurs capacités de dissuasion en Europe

Mise en oeuvre à partir du milieu des années 60 en pleine Guerre Froide, et de manière très confidentielle, la dissuasion partagée de l’OTAN permettait aux armées de ses membres de mettre en oeuvre des armes nucléaires américaines, avec un principe dit de « doubles clés », les Etats-Unis et les dirigeants des armées européennes mettant en oeuvre ces armes ayant tous deux une « clé » permettant d’armer les charges nucléaires, la désignation des objectifs étant, en revanche, du ressort du commandement intégré de l’Alliance, et non des états eux-mêmes. Au fil des années, ce dispositif a évolué pour ne rassembler, de manière permanente, que 5 membres de…

Lire l'Article

Allemagne, Pologne, Slovaquie : des blindés européens bientôt en Ukraine ?

Que de chemin parcouru depuis qu’au lendemain du début de l’offensive russe en Ukraine, un diplomate allemand aurait rétorqué à son homologue ukrainien qu’il n’y avait aucun sens à envoyer des équipements militaires aux armées ukrainiennes, puisque celles-ci seraient balayées en quelques jours. En effet, depuis quelques jours, les déclarations se multiplient en Europe, et plus globalement dans l’ensemble du camp occidental, en faveur d’un soutien bien plus appuyé apporté à l’Ukraine en matière d’équipements de défense, y compris concernant les materiels lourds demandés depuis plusieurs semaines par Kyiv pour tenir tête aux vagues d’assaut lancées par Moscou. Déjà, la semaine dernière, Prague avait confirmé…

Lire l'Article

Plus de détails sur les nouvelles frégates polonaises Mièçznick

Le 4 mars dernier, alors que l’attention médiatique était entièrement portée sur les combats en Ukraine, Varsovie annonçait le vainqueur de la compétition visant à concevoir et fabriquer 3 nouvelles frégates et remplacer les deux frégates de type O.H Perry acquises d’occasion auprés de l’US Navy, et qui rejoignirent la Marine Polonaise au début des années 2000. C’est le britannique Babcock, associé aux chantiers navals PGZ Stocznia Wojenna et Remontowa Shipbuilding SA, ainsi qu’à Thales et MBDA, qui remportèrent la compétition face à la Meko 300 de l’allemand Thyssenkrupp. Le modèle retenu par Varsovie est l’Arrowhead 140, sur lequel est basé la nouvelle frégate venir…

Lire l'Article

MGCS : Italie, Pologne, Norvège et Grande-Bretagne pourraient rejoindre le programme dés 2023

Issu d’une étude préalable lancée conjointement par la France et l’Allemagne en 2012, le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, a été lancé officiellement en 2017 par Emmanuel Macron et Angela Merkel pour remplacer en 2035 les chars français Leclerc et les Leopard 2 allemands, aux cotés de 3 autres programmes emblématiques de la coopération franco-allemande en matière d’industrie de défense, le Système de combat Aérien Futur ou SCAF pour remplacer les Rafale et Typhoon en 2040, le Common Indect Fire System ou CIFS pour remplacer les canons automoteurs et les lance-roquettes multiples en 2035, et le Maritime Airborne Warfare System ou MAWS pour…

Lire l'Article

La crise s’emballe entre l’Ukraine, la Russie et l’Occident

Les tensions sont désormais au plus haut entre l’Ukraine, ses partenaires occidentaux et la Russie, et l’enchainement des événements semble s’être emballé ces dernières heures. Après le prévisible faux départ du 16 février, date avancée publiquement par Washington comme probable pour une attaque russe contre l’Ukraine, et après l’annonce non corroborée dans les faits d’un retrait partiel des forces russes déployées le long de la frontière ukrainienne, ces dernières heures ont été le théâtre de déclarations en cascade venues de Moscou, de Washington et d’Europe, montrant une trajectoire bien funeste pour l’Ukraine et, plus généralement, pour la paix en Europe. 1- Redéploiement discret des forces…

Lire l'Article

Les frégates TKMS Meko-300 et Babcock Arrowhead 140 en finale en Pologne

La Marine polonaise est traditionnellement le parent pauvre de l’effort de Défense de Varsovie. A ce jour, elle ne dispose que de 13.000 militaires, et d’un nombre restreint de navires, dont seulement 2 frégates classe O.H Perry acquises d’occasion auprés de l’US Navy au début des années 2000, et un unique sous-marin classe Kilo hors de service opérationnel hérité de l’époque soviétique. Pour autant, le pays dispose de prés de 650 km de cotes sur la Mer baltique, un emplacement stratégique pour le controle des accès à cette mer semi-ouverte qui accueille de nombreuses infrastructures critiques pour le pays comme pour l’Europe. Le pays a…

Lire l'Article

Les programmes Tempest britanniques et F-X japonais se rapprochent encore

Le gouvernement britannique de Boris Johnson est particulièrement actif sur les questions de défense, et dans le domaine de la coopération industrielle internationale. Qu’il s’agisse de l’alliance AUKUS avec de possibles coopérations avec l’Australie en matière de sous-marins nucléaires, l’ouverture du programme Tempest à certains partenaires européens, ou le rapprochement d’avec le programme américain Futur Vertical Lift, la Grande-Bretagne multiplie les annonces ces derniers mois, avec certain succès il faut le reconnaitre. Et l’un des plus grands succès aujourd’hui repose sur le rapprochement en Londres et Tokyo autour du programme F-X de chasseur de nouvelle génération nippon, avec la signature d’un protocole de coopération, fin…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR