Le Rafale serait en bonne position en Suisse

La tension monte dans la confédération Helvétique alors que l’annonce du choix du modèle d’appareil de combat pour le remplacement des F/A 18 Hornet et F-5 Tiger, prévue pour la fin de ce mois, se rapproche. Et selon le site d’information lematin.ch, qui est l’un des titres phares du premier groupe de presse du pays, le Rafale apparaitrait comme le favori de Berne dans cette compétition hautement stratégique pour l’ensemble des constructeurs engagés. En effet, selon l’article publié aujourd’hui, les autorités helvétiques privilégieraient une solution européenne à un appareil américain, tant pour des raisons politiques qu’opérationnelles, les deux avionneurs européens engagés, Airbus Defense&Space et le…

Lire l'Article

2021 sera-t-elle l’année du Rafale ?

En 2007, le ministre de la Défense français du gouvernement Fillon, Hervé Morin, ne tarissait pas de critiques et de réserves au sujet du programme Rafale : trop performant, trop technologique, l’avion de Dassault Aviation était surtout trop cher, alors que l’Europe était engagée dans une déflation rapide des forces armées et surtout du budget alloué à la Défense. Il est vrais qu’à cette époque, la France entretenait d’excellentes relations avec Moscou comme avec Pékin, et les engagements des armées françaises semblaient se résumer à des interventions anti-insurrectionnelles comme en Afghanistan. 14 ans plus tard, ce même avion pourrait bien enregistrer une année exceptionnelle dans…

Lire l'Article

La vente de F35A aux EAU va-t-elle limiter les performances des appareils proposés à la Suisse ou à la Finlande ?

A quelques jours de l’élection présidentielle américaine, le président Trump semble user de tout son pouvoir pour accélérer la procédure portant sur la vente du chasseur F35A aux Emirats Arabes Unis, et ce en dépit des réticences du Congrès comme du Pentagone, ainsi que d’Israël. Mais cette précipitation ouvre également la voie à des actions du Congrès, aux conséquences potentiellement plus étendues que la seule vente aux Emirats, ou même à d’autres pays du Moyen-Orient. En effet, deux sénateurs démocrates, le très actif sénateur de New-York et président de la commission des affaires étrangères Bob Menendez, et la sénatrice Dianne Feinstein de Californie, ont proposé…

Lire l'Article

La Suisse conserve sa flotte de chasse de justesse

En dépit des sondages qui donnaient un net avantage aux partisans de la modernisation de la flotte de chasse de la Confédération Helvétique, le référendum qui s’est tenu ce dimanche 27 septembre a failli mettre un terme aux espoirs des forces aériennes du pays. En effet, si le « Oui » a finalement été retenu, cela n’a été que d’une très courte majorité de 50,1%, la motion en faveur n’ayant obtenue que 8.670 votes de plus, sur 3,2 millions de votes exprimés, que la motion contre. Du fait de cet écart particulièrement faible, il est probable que les opposants à cette mesure, en premier lieu desquels le…

Lire l'Article

Les Suisses majoritairement en faveur de l’acquisition de nouveaux avions de chasse

Le 27 septembre 2020, les électeurs suisses sont invités à s’exprimer, dans le cadre du plan AIR2030, sur l’acquisition d’une flotte d’avions de combat afin de remplacer les F18 et les F5 actuellement en service dans les forces aériennes helvétiques, pour un investissement de 6 Md€. Selon un sondage effectué par l’institut gfs.bern pour SRF, 58% des personnes interrogées sont favorables à cette acquisition, ce qui représente, à n’en point douter, un soulagement pour les militaires su pays. En effet, en 2014, une votation s’était exprimée à 52% contre la poursuite du processus d’acquisition portant sur 22 JAS-39 Gripen auprés du constructeur Suédois Saab, afin…

Lire l'Article

Quel est le contrat Rafale reporté auquel le PDG de Dassault Eric Trappier a fait référence ?

A l’occasion de la présentation des résultats semestriels aux actionnaires du groupe, Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation depuis 2013, a fait référence à un contrat portant sur la vente d’avions Rafale à l’exportation, contrat qui aurait été reporté en raison de la crise sanitaire liée au COVID-19, sans préciser de quel pays émanait cette commande potentiellement imminente de l’avion français. L’occasion bien évidemment de faire un tour d’horizon des compétitions et des négociations en cours impliquant le Rafale, pour en déduire, si cela s’avère possible, quel pourrait être ce client mystérieux auquel Eric Trappier a fait référence La Suisse Après la votation de 2014…

Lire l'Article

Est-il trop tard pour le NEURON ?

Le 1er décembre 2012, le premier drone de combat de facture européenne, le NEURON, prenait l’air pour la première fois de la base aérienne 125 d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône, pour un vol qui dura 25 minutes au dessus de l’étang de Berre. Cet événement concrétisait 9 années d’efforts de la part des équipes de Dassault Aviation et de ses partenaires européens Italiens, Suédois, Espagnols, Grecs et Suisses, et offrait à l’Europe l’opportunité de se positionner en tête dans le domaine des drones de combat furtifs, appelés à devenir cruciaux dans les guerres aériennes à venir. 8 années plus tard, le programme de démonstrateur n’a donné…

Lire l'Article

L’armée suisse s’interroge sur les capacités opérationnelles du F-35A dans le cadre de son appel d’offre Air2030

Il y a quelques semaines, l’avion de combat furtif F-35 de Lockheed Martin défrayait une nouvelle fois la chronique lorsque DefenseNews a confirmé que l’utilisation de la postcombustion –un surrégime du réacteur permettant d’atteindre de hautes vitesses– endommageait la structure des F-35B et F-35C destinés aux Marines et à la Navy lorsque l’avion atteignait des vitesses supersoniques. La chaleur induite entrainait en effet des dommages sur la structure arrière des avions, ce qui endommageait alors les capteurs et supprimait la furtivité de l’appareil. Pour corriger le problème, le Pentagon avait tout simplement décidé de… restreindre l’utilisation de ces appareils en vitesses supersoniques, les rendant incapables…

Lire l'Article

L’épidémie de Covid-19 retarde la compétition pour le nouvel avion de chasse canadien, et pourrait bouleverser un grand nombre d’appels d’offres dans le monde

Depuis plusieurs mois déjà, nous sommes revenu en détail sur les bouleversements induits par de l’épidémie de Covid-19 sur le secteur de la défense, que ce soit en perturbant les plannings opérationnels, en menaçant les investissements de défense, en conduisant à l’annulation des grands salons internationaux ou encore en impactant directement le personnel militaire. Mais l’épidémie a également interrompu une bonne partie des activités industrielles du secteur de la défense, au point de retarder certaines livraisons de matériel, mais aussi la conduite d’un certain nombre d’appels d’offres. En début de semaine, on apprenait ainsi que la Royal Canadian Air Force (Aviation Royale Canadienne) annonçait qu’elle…

Lire l'Article

Le Saab Gripen NG : petit par la taille mais grand par ses performances

En 2007, l’avionneur Suédois SAAB lançait la production de son démonstrateur technologique Gripen Demo. Basé sur un Gripen D biplace de production, cet appareil devait permettre de démontrer la faisabilité d’une nouvelle génération d’avions de combat basés sur le design existant du Gripen. L’ambition de SAAB est alors de proposer à la force aérienne suédoise et à l’exportation un avion de nouvelle génération économique et performants, sans transiger sur les dernières évolutions de l’électronique, des capteurs et de l’armement. Une démarche qui s’inscrit dans la lignée du positionnement historique de la société. Depuis les années 1950, SAAB a en effet toujours été en mesure de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR