Privé de F-16V, le président turc menace de rétablir son veto sur l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN

3 jours ! C’est le temps qu’il aura fallu au Président R.T Erdogan pour brandir à nouveau la menace d’un veto turc quant à l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Alliance Atlantique, après que le Congrès Américain ait voté, à l’occasion du vote de la loi de finance 2023 des forces armées US, deux amendements qui entravent les possibilités d’exportation de F-16 Viper mais également d’autres technologies de défense vers Ankara. Bien évidemment, les sujets n’étant pas sensés être liés officiellement, le président Erdogan prend publiquement ombrage du manque de « réactivité » des autorités suédoises concernant la demande d’extradition de 33 réfugiés vers…

Lire l'Article

La Congrès US entrave la vente de nouveaux F-16 à la Turquie

Il y a 10 mois de cela, en octobre 2021, les autorités turques annoncèrent qu’elles avaient envoyé une demande d’exportation au Foreign Miltiry Sales concernant 40 nouveaux avions de combat F-16 au standard Block 70 Viper, ainsi que 80 kits permettant de porter 80 de ses F-16 Block 52 vers ce standard, le plus évolué actuellement disponible pour l’avion de Lockheed. Si l’administration Biden s’était montrée prête à appuyer une telle demande dans l’espoir de renouer des relations normalisées avec Ankara, le Congrès Américains, qui a le dernier mot sur le sujet, s’était montré plus que dubitatif. En effet, pour les sénateurs et représentants américains,…

Lire l'Article

La Turquie lance la compétition pour la motorisation de son avion de combat TF-X de nouvelle génération

Lors du salon du Bourget de 2019, la maquette présentée par la Turquie du programme TF-X visant à developper une nouvel avion de combat moyen aux caractéristiques proches de la 5ème génération, avait fait sensation, d’autant qu’elle semblait alors bien plus aboutie que celle présentée en grande pompe par la France, l’Allemagne et l’Espagne concernant le programme SCAF. Toutefois, entre les conséquences de crise Covid, et surtout des sanctions occidentales contre Ankara suite aux interventions turques en Syrie et Libye, à ses provocations en Méditerranée Orientale, et surtout à l’acquisition d’une batterie S-400 auprés de la Russie, portèrent un coup sévère aux ambitions industrielles de…

Lire l'Article

La Finlande et la Suède pourront rejoindre l’OTAN, mais les concessions à la Turquie sont élevées

La Turquie faisant l’objet de nombreuses sanctions européennes suite à son intervention en Syrie, en Libye et ses déploiements de forces en Méditerranée Orientale face à la Grèce et Chypre, le président Erdogan savait que la demande d’adhésion de la Finlande et de la Suède serait, pour lui, un formidable moyen de pression pour atténuer ces sanctions, et pour forcer la mains aux deux pays scandinaves dans leur soutien aux mouvements kurdes. En tenant ferme sur son opposition à l’adhésion des deux pays à l’Alliance Atlantique, R.T Erdogan est en effet parvenu à ses fins, et si les communiqués officiels se félicitent de la levée…

Lire l'Article

Irak, Serbie, Colombie : Le Rafale toujours à l’offensive sur les marchés exports

2021 aura été, sans le moindre doute, l’année du Rafale, avec 188 appareils commandés à l’exportation par la Grèce (18+6 exemplaires), la Croatie (12 appareils), l’Egypte (30 appareils), les EAU (80 appareils) et l’Indonésie (42 appareils), ceux-ci venant s’ajouter aux 96 Rafale commandés précédemment par l’Egypte (24 appareils), le Qatar (24+12 appareils) et l’Inde (36 appareils). Ce faisant, le fleuron de Dassault Aviation et de l’ensemble de l’industrie aéronautique française, se rapproche des scores d’exportation de son prédécesseur, le Mirage 2000 avec 284 appareils commandés par 7 pays, contre 298 appareils commandés par 8 pays pour le 2000. Pour autant, l’avionneur français n’entend pas s’arrêter…

Lire l'Article

Entre missile et munition vagabonde, l’israélien Rafael présente son nouveau Spike NLOS d’une portée de 50 km

A la fin de la guerre froide, le marché occidental des missiles antichars était aux mains des Etats-Unis avec le TOW de Hughes Aircraft et l’arrivé du missile Hellfire de Lokheed-Martin, et des européens avec les HOT et les très efficaces MILAN d’infanterie développés par Euromissiles. Mais avec la fin de la menace soviétique, américains comme européens abaissèrent sensiblement leurs investissements dans ce domaine, ouvrant la voie à l’émergence d’autres acteurs sur la planète.

Lire l'Article

Les ingénieurs israéliens auraient étendu l’autonomie du F-35i pour pouvoir frapper l’Iran sans ravitaillement en vol

L’Israelian Air Force aurait modifié certains de ses F-35i Adir, la version du Lighting II adaptée aux besoins de l’Etat Hébreux, pour en étendre l’autonomie suffisamment pour pouvoir mener des missions de frappe en profondeur en Iran le cas échéant, alors que l’IAF s’entraine activement à cette mission depuis plusieurs mois. Le programme nucléaire iranien est perçu comme une menace existentielle par les autorités israéliennes, et l’IAF s’entraine activement depuis plusieurs années pour être en mesure, si besoin, de pouvoir frapper les installations critiques iraniennes afin de priver Téhéran de ses capacités nucléaires. Dans ce domaine, les forces aériennes israéliennes ne pouvaient, jusqu’ici, s’appuyer que…

Lire l'Article

La Suède s’est-elle tirée un balle dans le pied concernant sa candidature à l’OTAN ?

Afin de protéger son ministre de la Justice d’une motion de censure, la première ministre suédoise Magdalena Andersson a négocié un accord avec la député Amineh Kakabaveh suédoise d’origine Kurde et ancienne Peshmerga, lui garantissant de ne pas céder aux exigences turques concernant l’adhésion de la Suède à l’OTAN. Depuis l’annonce des candidatures finlandaise et suédoise pour intégrer l’Alliance Atlantique, le président turc R.T Erdogan s’est montré très hostile à cette possibilité, reprochant aux deux pays scandinaves non seulement l’embargo sur les armes prononcé par Stockholm contre Ankara, mais également une politique complaisante envers les réfugiés kurdes, et en particulier des membres de l’YPG et…

Lire l'Article

L’Irak annonce avoir commandé des avions Rafale et des systèmes d’artillerie à la France

Alors que le pays fait encore face à une intense rébellion de l’Etat Islamique, que les milices chiites sous controle de l’Iran continuent de prendre de l’ampleur sur son territoire, et que les ambitions turques dans le nord du pays menacent les régions kurdes, l’Irak tente de moderniser ses forces armées, en négociant des programmes de défense avec ses partenaires historiques, Etats-Unis, Russie et France. Pour autant, comme c’est très souvent le cas avec Bagdad, il est très difficile d’y voir clair dans les annonces des autorités irakiennes, qui ne manquent pas de contradictions voire d’informations très improbables, comme celle évoquée en début d’année portant…

Lire l'Article

Les Emirats Arabes Unis se tournent vers le missile MICA VL NG pour leurs corvettes Gowind 2500

En novembre 2017, les Emirats Arabes Unis confirmaient la commande de deux corvettes Gowind 2500 auprés du constructeur naval militaire français Naval Group. Si nombres des équipements sélectionnés par Abou Dabi étaient d’origine française, lé défense anti-aérienne était alors confiée au couple américain formé par le système de lancement vertical VLS Mk41 et le missile anti-aérien ESSM Block 2, la nouvelle version de l’héritier du Sea Sparrow. Mais selon le site Naval News, les autorités émiriennes auraient changé de posture, pour se tourner vers le missile français MICA VL NG du missilier MBDA, nouvelle version du missile sol-air MICA VL lui même dérivé du très…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR