La frégate allemande Hamburg aborde un navire turc se dirigeant vers la Libye

Depuis l’intervention turque en Libye et surtout le déploiement de la flottille centrée autour du navire d’exploration minière Orus Reis en Méditerranée Orientale, Berlin avait pris le partie d’une position d’apaisement et de conciliation avec Ankara, posture parfois mal acceptée en Grèce comme en France. Mais il semble que, désormais, les autorités allemandes aient fait le choix de montrer plus de fermeté vis-à-vis de la Turquie. En effet, la frégate allemande Hamburg, participant à l’opération européenne Irini visant à prévenir le transfert d’armes et de combatants en Libye, a intercepté le porte-containaires de 16.000 tonnes Roselina-A battant pavillon turc à 200 km des cotes libyennes,…

Lire l'Article

La Turquie au coeur d’un noeud de crises polymorphes en Méditerranée Orientale

Par abus de langage, il est généralement fait référence des tensions fortes opposant la Grèce et Chypre à la Turquie lorsqu’il est question de la crise en Méditerranée Orientale. Ce théâtre concentre, en réalité, un nombre important d’acteurs ayant tous des objectifs différents, et pourtant tous en tension conséquence des comportements hors de contrôle du président turc dans la zone. France, Russie, Egypte, Israel, Union Européenne, tous sont aujourd’hui impliqués dans une crise qui pourrait avoir des implications considérables. Le Président Erdogan a en effet lancé, ces dernières années, une série d’opérations militaires et de deplacement de troupes ayant mené l’ensemble de ses voisins, comme…

Lire l'Article

Le parlement Egyptien autorise le déploiement de forces militaires combattantes en Libye

Le parlement égyptien a autorisé à l’unanimité, ce lundi 26 juillet, le déploiement de forces combattantes égyptiennes en Libye affinée de « protéger le pays et ses intérêts » face à la poussée des forces du Gouvernement d’union national (GNA en anglais) de Tripoli soutenu par les forces armées et les milices turques, contre les forces du général Khalifa Haftar, menaçant notamment la ville de Syrte et la base aérienne Al-Jufra, deux sites stratégiques pour Le Caire qui avait déjà déclaré par le passé qu’elle n’hésiterait pas à intervenir si les forces du GNA venaient à les menacer. Pour les autorités de Tripoli, seule instance reconnue par…

Lire l'Article

La Russie et la Turquie plus antagonistes que jamais

Il va devenir de plus en plus délicat de jouer l’entente cordiale entre le président Russe Vladimir Poutine et son homologue turc R.T Erdogan, tant les zones de confrontation se multiplient entre les deux pays. Car après la Syrie et les affrontements entre forces syriennes loyalistes soutenues par Moscou et forces paramilitaires islamistes soutenues par Ankara, et les engagements de plus en plus directs des deux pays dans le conflit Libyens, chacun soutenant un camps, c’est désormais au tour de l’affrontement entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan de cristalliser les antagonismes forts entre Moscou et Ankara. Depuis quelques jours, les engagements militaires entre forces azéris, activement soutenues…

Lire l'Article

Face à l’ingérence turque en Libye, l’Egypte pourrait à nouveau acheter des armements lourds en France

Alors que les relations diplomatiques et commerciales entre la France et l’Egypte sont au plus mal depuis janvier 2019, il semblerait que les actions de la Turquie en Libye et en Méditerranée ont fini par rapprocher Le Caire et Paris, agacés par l’ingérence d’Ankara dans la région. C’est en tout cas ce que rapporte Michel Cabirol, du journal « La Tribune », toujours bien informé sur ce dossier. A partir de 2013, la France est rapidement devenue un des principaux fournisseurs d’arme de l’Egypte. En quelques années, Paris a vendu au Caire deux porte-hélicoptères de type Mistral, une frégate FREMM, quatre corvettes Gowind (dont trois fabriquées sur…

Lire l'Article

En Syrie et en Libye, les drones turcs auraient détruit une vingtaine de systèmes de défense antiaérienne Pantsir-S1

Mis en service au début des années 2010, le système russe de défense anti-aérienne moyenne portée Pantsir-S1 s’est très vite présenté comme un redoutable adversaire pour n’importe quelle force aérienne. Particulièrement complet, mobile et économique à l’achat, le Pantsir-S1 pouvait être acheté en grande quantité et représenter une petite bulle de protection contre tout vecteur aérien : avion, drone, missiles, hélicoptères. C’est en tous cas ainsi que son concepteur, le bureau d’étude KBP, a longtemps présenté le Pantsir-S1, héritier d’une longue tradition de systèmes de défense aérienne mobiles. Ces derniers mois, cependant, les réalités opérationnelles sont venues rattraper le discours commercial. Largement engagé en Syrie et…

Lire l'Article

La guerre civile libyenne pourrait-elle redéfinir le combat aérien moderne ? Partie 2/2

Cet article est la seconde partie d’une réflexion entamée dans un précédent article disponible ici. Ces derniers mois, la guerre civile libyenne s’est intensifiée sur plusieurs fronts, et notamment dans la conduite des opérations aériennes et anti-aériennes. Dans le camp de l’ANL comme dans celui du GNA, les mini-drones ont progressivement été complétés par des drones tactiques, puis par des drones MALE armés. Dans la première partie de cet article, publiée hier, nous avons expliqué commet l’utilisation de drones armés pour réaliser des frappes ciblées a conduit chaque camp à se doter de systèmes anti-aériens modernes. Ces derniers, particulièrement coûteux, ont à leur tour été…

Lire l'Article

La guerre civile libyenne pourrait-elle redéfinir le combat aérien moderne ? Partie 1/2

Depuis l’intervention occidentale en Libye en 2011, et plus encore depuis 2014, le pays est plongé dans une guerre civile protéiforme s’appuyant sur un véritable chaos géopolitique. Au fil du temps, les tensions se sont cristallisées entre deux factions qui revendiquent toutes les deux le contrôle de la totalité du territoire libyen : le Gouvernement d’Union Nationale (GNA) basé à Tripoli, et l’Armée Nationale Libyenne (ANL) du maréchal Haftar, qui tente de s’emparer de la capitale historique du pays. Ces dernières années, les interventions étrangères en soutien à l’un ou l’autre des deux camps se sont multipliées et ont radicalement changé d’ampleur. Les déploiements de forces…

Lire l'Article

Regain de tensions entre Paris et Ankara au sujet de la Libye et de Chypre

Les relations entre le président français E.Macron et son homologue R.T Erdogan étaient déjà bien peu diplomatiques ces derniers mois, tant au sujet de l’intervention turque dans le nord de la Syrie que de la politique de fait accompli que tente de mettre en oeuvre les autorités ottomanes autour de l’immense gisement gazier découvert à proximité de Chypre, et qui dépend de la partie indépendante de l’Ile membre de l’Union européenne. Mais ces derniers jours, les tensions ont franchit une nouvelle étape, lorsque le président français a ouvertement accusé R.T Erdogan de ne pas respecter ses engagements en Libye, en alimentant le conflit en mercenaires…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR