Nexter négocierait un très important contrat avec l’Arabie saoudite

Ces dernières années, les industries de défense françaises n’ont pas été très heureuses dans leurs tentatives d’exportation auprés de Riyad, le royaume saoudien s’étant le plus souvent tourné vers d’autres partenaires européens ou vers l’allié américain pour ses contrats d’armement. Mais selon les réseaux sociaux saoudiens, il semblerait que cette période de vache maigre, soit sur le point de prendre fin. En effet, le groupe Nexter, spécialiste français des armements terrestres et des véhicules blindés, négocierait une très importante commande avec les autorités saoudiennes en ce moment même. Selon les informations ayant filtré dans le royaume, Riyad aurait demandé à Nexter une proposition portant sur…

Lire l'Article

Israël revendique l’attaque du cargo iranien MV Saviz en réponse à des attaques iraniennes

Le 25 mars dernier, le Lori, un porte-container battant pavillon israélien, fut frappé par un missile iranien en Mer d’Arabie, sans faire de blessé ni de victime. C’est en réponse à cette nouvelle attaque contre ses navires de commerce que l’état hébreux a organisé l’attaque du cargo iranien MV Saviz, un navire identifié depuis plusieurs mois par les services secrets américain comme une plate-forme d’action navale pour les Gardiens de la Revolution iraniens. Selon les informations communiquées par le New York Times citant un officiel américain, les services israéliens auraient positionné une mine navale sous la ligne de flottaison du navire avant de la faire…

Lire l'Article

Israël, l’Arabie Saoudite, Bahrein et les Emirats Arabes Unis discuteraient d’une alliance militaire contre l’Iran

L’ennemi de mon ennemi est mon ami, dit un proverbe italien. Et il est vrais qu’il n’y a rien de plus efficace qu’une menace pressante et majeure pour amener des nations que tout opposait jusqu’ici, à se découvrir des liens et à former des alliances. On pense naturellement aux Etats-Unis et à l’Union Soviétique pendant le seconde Guerre Mondiale, mais de tels exemples jonchent toute l’histoire de l’humanité, au delà des continents, des époques et des cultures. Pour autant, imaginer il y a seulement quelques mois que Jerusalem, Riyad, Abu Dabi et Manama puissent négocier, certes officieusement, une alliance militaire en dehors d’une supervision américaine,…

Lire l'Article

Su-35, S-400… L’Arabie saoudite met la pression sur Washington

Le 28 janvier dernier, quelques jours à peine aprés sa prestation de serment, le président américain Joe Biden annonçait suspendre le soutien des Etats-Unis à l’intervention militaire au Yemen menée par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et des Emirats Arabes Unis. Concomitamment, plusieurs contrats d’armement, notamment concernent des bombes guidées pour Riad et l’acquisition de F35 et de MQ9B Gardian par Abu Dabi, étaient également suspendus. Même si la décision présidentielle a été entourée d’un contexte diplomatique, expliquant qu’il s’agissait pour la nouvelle administration d’examiner ces contrats, dont certains ont été signés une heure à peine avant la fin de son Mandat présidentiel par…

Lire l'Article

L’administration Biden suspend les exportations d’armes vers l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis

Comme nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, l’ancien président américain Donald Trump n’a pas été avare de chausse-trappes à l’attention de son successeur, tant dans le domaine de la politique domestique qu’internationale. Et le cas des contrats d’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis est probablement l’un des plus complexes à gérer pour le nouveau locataire de la Maison Blanche, tant les complications en séries sont nombreuses, quels que soient les options retenues. De façon prévisible, Joe Biden a donc décidé de commencer par temporiser, en suspendant l’exécution des contrats d’exportation d’armes vers ces deux pays, officiellement pour en évaluer les…

Lire l'Article

La France peut-elle exporter son futur Porte-avions Nucléaire NG ?

Le président français Emmanuel Macron a confirmé, ce mardi 8 décembre, le lancement officiel du programme de Porte-avions Nucléaire de Nouvelle Génération destiné à remplacer en 2038 le Charles de Gaulle entré en service en 2001. Cette annonce apporte quelques informations complémentaires et des confirmations sur les choix retenus pour ce programme, mais elle ouvre également des opportunités sur la scène internationale. Dans cet article, nous allons étudier ces pays qui pourraient voir dans le nouveau programme français, une opportunité de renforcer leurs propres capacités aéronavales. Les caractéristiques annoncées L’annonce faite par le président de la République confirme un grand nombre de suppositions éclairées et…

Lire l'Article

Israël anticiperait une frappe américaine sur l’Iran avant la fin du mandat de Donald Trump

Est-ce un moyen pour tenter de contenir une éventuelle riposte de Téhéran suite à l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, ce scientifique désigné comme étant le père du programme nucléaire iranien, abattu ce 28 novembre en banlieue de Téhéran par un commando armé alors qu’il se déplaçait sur l’autoroute, assassinat attribué aux services secrets Israéliens par Téhéran ? Quoiqu’il en soit, selon le site d’information israélien Axios, citant des déclarations d’officiels de l’Etat hébreux, les forces armées israéliennes anticiperaient, dans les semaines à venir et avant la fin du mandat présidentiel du président Trump, des frappes américaines contre les installations nucléaires iraniennes. Selon le site, bien que…

Lire l'Article

L’USAF et l’US Navy utilisent le gunship AC-130W pour contrer les nouvelles menaces navales dans le Golfe Persique

Du 8 au 9 Mars dernier, les forces armées américaines ont démontré dans le Golfe Persique la possibilité d’utiliser un avion « gunship » pour des opérations de soutien maritime. Le test a impliqué des gunships AC-130W Stinger-II de l’US Air Force ainsi qu’un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon et un navire de patrouille léger de classe Cyclone de l’US Navy. En apparence anecdotique, cet essai permet pourtant de valider l’utilisation conjointe de moyens aériens et navals permettant de contrer des essaims de cibles de surfaces légères et manoeuvrantes. En réalisant la démonstration à quelques encablures du Détroit d’Ormuz, les forces américaines envoient également un message…

Lire l'Article

Airbus et l’Eurofighter Typhoon connaissent de nouveaux déboires au Moyen-Orient

Décidément, les succès à l’exportation de l’Eurofighter Typhoon semblent s’accompagner de scandales judiciaires à répétitions. Après les enquêtes sur le contrat saoudien, enterrées sous une couche de secret défense et d’intérêts stratégiques, ou encore les soupçons de corruption et de fraude dans la vente de quinze appareils en Autriche, c’est au tour du contrat koweïti d’être soupçonné de malversations. Ainsi, d’après le journal koweitien Ai-Rai citant des sources judiciaires, le Ministre de la Défense et vice-Premier Ministre Cheikh Ahmed Al-Mansour aurait soumis un rapport dénonçant plusieurs violations à la loi dans le cadre de la vente 28 chasseurs Typhoon, signée en avril 2016. Plusieurs fonctionnaires…

Lire l'Article

L’Arabie Saoudite lance le développement d’un drone de bombardement lourd

A l’occasion du salon IDEX2019 qui s’est tenu du 17 au 21 février à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, le société d’état saoudienne Science Technologie, chargée de promouvoir et développer la recherche et l’industrie de défense saoudienne, a annoncé le co-développement d’un nouveau drone de combat aérien lourd, présenté comme un « bombardier drone »,en partenariat avec la Corée du Sud, l’Ukraine et les Etats-Unis. Le programme, présenté comme un bimoteur de grande dimension, serait capable d’emporter « plusieurs tonnes » d’équipements et d’armements de tout type, allant du missile antinavire à la bombe guidée, ainsi qu’une grande variété de capteurs allant du radar aux capteurs électro-optiques et ESM,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR