Européens et Russes s’entendent contre « toute ingérence en Biélorussie »

La Russie ne tolérera pas d’ingérence occidentale en Biélorussie, c’est en substance le message qu’a transmis le président russe Vladimir Poutine à ses homologues français et allemand à l’occasion de deux conversations téléphoniques ayant suivi un point de situation avec le président biélorusse Loukachenko. Selon les communiqués officiels, les deux conversations entre le président russe et ses homologues européens eurent lieux successivement à l’initiative de la Chancelière Merkel et du Président Macron, le président russe ayant tenu, visiblement, le même discours dans les deux cas. A l’issue de ces deux conversations, le président russe s’est entretenu avec Charles Michel, le président du Conseil Européen, se…

Lire l'Article

Ces 5 crises internationales qui menacent la paix mondiale

En seulement quelques semaines, plusieurs zones de tensions internationales ont évolué en crise menaçant de se transformer en conflit ouvert, avec un important risque d’extension, au point de menacer jusqu’à la paix à l’échelle de la planète. En effet, ces crises majeures ont ceci en commun qu’elles impliquent toutes, directement ou indirectement, des nations nucléaires membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unis, la plupart du temps se faisant face. Dans cet article, nous allons présenter une rapide synthèse des 5 principales crises qui menacent potentiellement de se transformer en conflit, et d’impliquer des nations dotées d’armes nucléaires. 1- La crise Biélorusse Pour peu…

Lire l'Article

La Russie va-t-elle voler au secours de Lukashenko en Biélorussie ?

Après avoir instrumentalisé l’opposition avec Moscou en déployant des forces le long de la frontière entre la Biélorussie et la Russie, le président biélorusse Alexander Lukashenko a fait appel à la Russie, ce matin, lors d’un entretien téléphonique avec le président Vladimir Poutine. Le président biélorusse a justifié cette requête en arguant d’une manipulation des foules et du mécontentement populaire par « des forces extérieures », l’Europe et les Etats-Unis pour ne pas les citer. Et le président russe de répondre qu’il avait la conviction, avec son homologue, que « la situation entrera tres vite dans l’ordre », laissant entrevoir la possibilité d’une prochaine intervention russe dans le pays…

Lire l'Article

A son tour, la Russie déploie des forces le long de sa frontière avec la Biélorussie

Alors que les tensions intérieures entourant le déroulement du scrutin présidentiel vont croissantes à Minsk avec l’arrestation de la Cheffe de campagne de l’opposante Svetlana Tikhanovskaïa, les relations avec le voisin russe sont également au plus mal. Il y a quelques jours, suivant l’arrestation d’une trentaine d’hommes russes présentés comme des paramilitaires appartenant à la société militaire privée russe Wagner et suspectés par Minsk d’être entrés dans le pays pour générer des troubles lors des élections présidentielles, le président Alexander Loukachenko avait ordonné le déploiement de prés de 3000 hommes sur la frontière russe, de sorte à empêcher un « scénario à l’ukrainienne », à savoir une…

Lire l'Article

La Biélorussie déploie des troupes à la frontière Russe pour empêcher un « scénario à l’Ukrainienne »

Les relations entre Minsk et Moscou se sont gravement détériorées depuis quelques semaines, à l’approche des élections présidentielles biélorusses qui doivent se tenir dimanche 9 aout. En effet, le président biélorusse, Alexandre Loukachenko, à ce poste depuis 1994 et en lice pour un sixième mandat, accuse Moscou de soutenir l’opposition, lui-même s’étant jusqu’ici appliqué à réduire au silence toute forme de contestation, le plus souvent avec la bénédiction du Kremlin. Or, ce dernier oppose désormais une résistance plus que symbolique dans les négociations entre Minsk et Moscou portant sur le traité d’union, un accord signé en 1999 qui devait permettre une intégration proche du fédéralisme…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR