La Corée du Sud est-elle une menace pour l’industrie de défense européenne ?

Depuis quelques années, un nouvel acteur est apparu sur la scène internationale des exportations d’armement. Alors que la Corée du Sud exportait moins de 1 Md$ d’équipement au début des années 2010, elle a enregistré, en 2021, plus de 10 Md$ de prise de commandes, et l’année 2022 semble encore plus prometteuse, notamment avec une succession de contrats majeurs avec la Pologne, mais également d’autres succès en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe. Le fait est, aujourd’hui, l’industrie de défense sud-coréenne est devenue un partenaire de poids, que ce soit dans la sphère occidentale y compris face aux Etats-Unis et aux Européens, et…

Lire l'Article

La Guerre en Ukraine a disloqué la programmation militaire russe

Depuis 2012, le retour de Vladimir Poutine au Kremlin et l’arrivée de Sergei Choïgou au ministère de la défense, la programmation militaire russe, organisée au travers de programmes pluriannuels appelés GPV, aura été au coeur de l’effort de reconstruction des armées de Moscou. La dernière GPV, entamée en 2017, devait permettre aux armées russes de conforter leur ascendant numérique et technologique sur leurs adversaires potentiels, avec un budget annuel de 2.000 Milliards de roubles, soit 30 Md€ consacrés chaque année à l’acquisition de matériels neufs et la modernisation des équipements en service. C’est ainsi qu’il y a à peine plus d’une année, lors de la…

Lire l'Article

La Finlande officialise la commande de 38 canons automoteurs sud-coréens K9 Thunder supplémentaires

Avec plus de 850 systèmes d’artillerie en service, l’Armée Finlandaise est incontestablement celle qui, en Europe, dispose de la plus impressionnante densité de puissance de feu. Toutefois, la majorité de ces systèmes, comme le canon H63 de 122mm et le canon H83 de 155 mm, sont des systèmes tractés, que l’on sait particulièrement vulnérables sur un champs de bataille moderne. Il suffit de constater les pertes comparées de M777 tractés américains en Ukraine, vis-à-vis des systèmes automoteurs comme le Caesar ou le Pzh2000 pour s’en convaincre. En outre, les 3 quarts de cette artillerie étaient encore composés, au milieu des années 2010, de systèmes acquis…

Lire l'Article

4 arguments en faveur du développement d’un char Leclerc 2 en amont du programme franco-allemand MGCS

Parmi les nombreux enseignements hérités du conflit en Ukraine, le rôle central du char de combat dans la manoeuvre terrestre, qu’elle soit offensive ou defensive, est probablement celle qui prit le plus à contre-pieds de nombreuses certitudes héritées de la fin de la guerre froide, ainsi que des 2 guerres irakiennes. Pour de nombreuses forces armées, jusqu’il y a peu, le char de combat était un héritage en passe d’obsolescence, face à la multiplication et la densifications des menaces avec l’arrivée de systèmes antichars de plus en plus performants, y compris aux mains de l’infanterie. En Ukraine, cependant, comme ce fut le cas dans le…

Lire l'Article

Plus léger, hybride et numérique, le remplaçant du M2 Bradley ouvre la voie à la nouvelle génération de blindés américains

Destiné à remplacer les véhicules de transport de troupe blindés M113, ainsi qu’à contrer les nouveaux véhicules de combat d’infanterie soviétiques BMP-1 entrés en service en 1966, le véhicule de combat d’infanterie M2 Bradley fut l’un des piliers du super programme BIG 5 lancé au début des années 70 par l’US Army pour moderniser ses capacités et prendre en compte les enseignements de la guerre du Vietnam mais également des deux guerres israélo-arabes. Le nouveau blindé de FMC Corporation, déjà à l’origine du M113 et du véhicule d’assaut amphibie LVPT-7, rompait profondément avec les blindés en service dans les armées occidentales, avec notamment une tourelle…

Lire l'Article

Quelle aide militaire la France peut-elle objectivement apporter à l’Ukraine ?

Depuis le début de l’agression russe contre l’Ukraine, la France a soutenu Kyiv tant dans le domaine politique, qu’économique et militaire. Toutefois, depuis plusieurs mois, cette aide militaire est régulièrement contestée, que ce soit en France mais également en Europe, étant jugée par ses détracteurs comme insuffisante, notamment vis-à-vis de l’aide accordée par d’autres pays européens. Il est vrai que Paris est resté discret sur l’aide accordée, et dans plusieurs domaines, largement en retrait face à d’autres nations européennes, y compris des pays beaucoup moins riches que ne peut l’être la France. A plusieurs reprises, des tribunes furent publiées dans les grands quotidiens nationaux, ci…

Lire l'Article

La mobilisation russe pourrait avoir largement dépasser les 300.000 hommes annoncés

Pour faire face aux lourdes pertes enregistrées depuis le début du conflit en Ukraine, Vladimir a annoncé, le 21 septembre, une mobilisation partielle de 300.000 hommes de 18 à 49 ans. Selon les annonces faites par le dirigeant russe et son ministre de La Défense, Sergei Shoighou, il s’agissait avant tout de mobiliser les hommes ayant une experience militaire récente (-5 ans), en écartant toutefois l’idée de mobilisation générale, intimement liée au concept même de guerre, ceci allant à l’encontre de la narrative du Kremlin qui, depuis le début du conflit, parle d’Opération Militaire Spéciale. De nombreux témoignages sur les reseaux sociaux russes ont montré…

Lire l'Article

L’US Army accélère le tempo pour le remplacement du char Abrams

Il ne fait aucun doute que le chars de démonstration AbramsX de General Dynamics Land Systems aura été la star incontestable du salon AUSA 2022 qui s’est tenu la semaine dernière dans la banlieue de Washington. Est-ce du fait de l’existence d’une alternative américaine, ou de la pression qui fit peser l’annonce chinoise concernant le developpement d’un char de combat de nouvelle génération « au moins aussi performant que l’armada russe », mais il semble bien que la question du remplacement du char de combat lourd M1 Abrams ait connu une certaine accélération ces derniers jours. En effet, pour le Major Général Glenn Dean, supervisant les systèmes…

Lire l'Article

La Pologne commande 300 lance-roquettes multiples sud-coréens K239 Chunmoo pour constituer la plus formidable force terrestre en Europe

En 2020, Varsovie entama des négociations avancées avec la Corée du Sud, initialement dans le but d’évaluer la possibilité d’acquérir le nouveau char de combat K2 Black Panther de Hyundai Rotem afin de remplacer ses PT-91 vieillissants, alors que l’Allemagne et la France avaient refusé que la Pologne ne rejoigne le programme MGCS, tout au moins lors de sa phase de conception initiale. De toute évidence, ces négociations ont été plus que fructueuses, puisque depuis quelques mois, les annonces officielles de contrats majeurs entre Varsovie et Séoul ne cessent d’arriver. Ainsi, en juillet de cette année, les autorités polonaises annoncèrent la commande de 180 chars…

Lire l'Article

Systèmes Hard-kill, robotisation et autonomie au coeur des évolutions du corps blindé de l’US Army

Le salon AUSA, qui se tient jusqu’à aujourd’hui aux abords de Washington, est l’occasion, chaque année, de faire un état des lieux des évolutions en cours et envisagées en matière d’armement terrestre et de stratégie pour les forces terrestres américaines, et par voie de conséquence, pour leurs alliés. Mais avec la guerre en Ukraine, la crise sino-taiwaniase, et les divers tensions à différents niveaux de gestation sur la planète, l’édition 2022 revêt une dimension toute particulière. C’est en effet à cette occasion que l’US Army a présenté sa nouvelle doctrine d’engagement qui remplacera celle rédigée au début des années 90 sur des bases de fin…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR