L’Inde suspend sa commande de 10 hélicoptères navals russes Ka-31

Depuis le début du conflit en Ukraine, il est commun de lire que la Russie fait l’unanimité contre elle dans le monde, à l’exception de quelques dictatures satellites, comme la Syrie ou le Vénézuela. S’il est vrai que lors des votes aux Nations Unis, une majorité de pays ont soutenu les motions contre Moscou, de nombreux pays, et non des moindres, ont préféré d’abstenir plutôt que de prendre position contre la Russie. Ce fut notamment le cas de la Chine, mais également du Brésil, de l’Afrique du Sud et de l’Inde, les 4 autres membres du format BRICS. Si New Delhi n’a ni condamné ni…

Lire l'Article

La France a-t-elle perdu son audace en matière d’innovation de Défense ?

En début de semaine, l’Agence Innovation Défense française a lancé deux appels à projet pour concevoir des modèles de munition vagabonde. Ces armes, parfois appelées improprement drones suicides, marquent en effet l’actualité dans le conflit Ukrainien, avec l’arrivée des modèles Switchblade 300 et 600 et des mystérieux Phoenix Ghost spécialement conçus par l’industrie de défense US à la demande des ukrainiens. Pour autant, l’efficacité des munitions vagabondes n’a pas émergé lors de ce conflit, ni même lors de la guerre du Haut Karabakh en 2020 durant laquelle les Harop et Orbiter de facture israélienne saturèrent les défenses arméniennes. En effet, ce type de munitions existe…

Lire l'Article

L’Allemagne choisit l’hélicoptère lourd CH-47F Chinook pour remplacer ses CH-53G

Après plus d’une année d’hésitations, Berlin a finalement rendu son arbitrage concernant le remplacement de ses hélicoptères de transport lourds CH-53G. Selon la presse allemande, la Ministre de La Défense allemande Christine Lambrecht aurait en effet choisi le modèle de proposé par Boeing, le CH-47F Chinook, en lieu et place du CH-53K, pour équiper la Bundeswehr. Le principal argument en faveur de l’appareil de Boeing est évidement son prix à l’achat mais également à la maintenance, Berlin prévoyant d’acquérir 60 appareils pour 5 Md€, alors qu’il n’aurait été possible d’acquérir que 40 CH-53K pour le même montant. En outre, le Chinook est déjà employé par…

Lire l'Article

Le Pakistan annule la commande d’hélicoptères T-129 turcs pour se tourner vers le Z-10 chinois

En 2018, l’industrie aéronautique turque avait obtenu un remarquable succès en signant avec le Pakistan la vente de 30 hélicoptères de combat T-129 ATAK, un hélicoptère de facture locale dérivé du A-129 Mangusta italien. Ce contrat de 1,5 Md$ était alors le plus important contrat à l’exportation jamais remporté par cette industrie, permettant à Ankara de nourrir l’espoir de se positionner comme un acteur international sur ce marché fermement détenu par les américains, européens et russes depuis plusieurs décennies. Avec l’intervention militaire en Syrie, et l’acquisition de batteries de systèmes anti-aériens S-400 auprés de Moscou, la Turquie a cependant, à partir de 2019, fait l’objet…

Lire l'Article

SMX31, Racer, Scarabée : Ces programmes industriels ultra-innovants de défense français non financés

Dans le domaine de l’industrie de défense, la France a souvent démontré sa capacité à developper des équipements très performants et parfois en avance de plusieurs années sur leurs concurrents internationaux. Mais si certains succès sont indéniables, comme le furent les Frégates Légères Furtives ou les véhicules blindés VAB, tous deux en avance sur la perception même du besoin lorsqu’ils apparurent, il est également arrivé, bien souvent, que des programmes très performants et en avance sur leur temps furent ignorés des autorités françaises, laissant filer des atouts technologiques cruciaux dont certains concurrents ne manquèrent pas de s’emparer. C’est ainsi que la France passa à coté…

Lire l'Article

Plus de détails sur le futur hélicoptère de combat Tigre III européen

Alors que l’on ne sait toujours pas si Berlin fera le choix de préserver et faire évoluer sa flotte d’hélicoptères de combat Tigre, ou de s’équiper d’AH-64 Apache américains, Airbus Hélicoptères a détailler les améliorations qui sont prévues sur le futur standard Tigre III, qui doit permettre à l’appareil de rester en service jusqu’en 2035, et l’arrivé d’un éventuel nouvel hélicoptère de combat européen. Ainsi, cette nouvelle version intégrera une évolution avancée des capacités de gestion de mission, de communication et d’engagement coopératif de l’appareil, avec un cockpit redessiné se rapprochant des Glass Cockpit des appareils de nouvelle génération, des systèmes redondant de géolocalisation satellite…

Lire l'Article

En marge du contrat Rafale, les EAU commandent 12 H225M Caracal à Airbus Helicopters

De toute évidence, Emmanuel Macron ne s’est pas déplacé pour rien lors de sa tournée express au Moyen-Orient du 2 au 4 décembre. En effet, outre le contrat historique de 16 Md€ pour la livraison de 80 avions de combat Rafale au standard F4 et d’un stock de missiles MICA NG et Scalp, les Emirats Arabes Unis ont également commandé à la France 12 Hélicoptères de manoeuvre H225M Caracal, pour un montant estimé entre 700 et 800m€. Cette commande providentielle pour Airbus Helicopter et notamment pour le site de Marignane où seront assemblés les appareils, permettra à l’hélicopteriste européen de passer sans encombre les quelques…

Lire l'Article

Berlin s’intéresserait à l’hélicoptère AH-64E Apache américain .. depuis 2019 !

Depuis quelques mois, le programme Tigre 3, rassemblant la France, l’Espagne et l’Allemagne dans le cadre de la coopération permanente structurée, ou PESCO, depuis novembre 2019, rencontre de forts vents contraires, Berlin se montrant de plus en plus difficile à convaincre d’investir dans la modernisation de l’hélicoptère de combat européen. En effet, selon la Bundeswehr, l’appareil serait particulièrement difficile à maintenir en condition opérationnelle, et offrirait une disponibilité insuffisante eu égard des besoins. Sans jamais remettre en cause leurs propres procédures de maintenance et le rôle du format de la flotte dans le sujet, l’Allemagne semblait, depuis, s’intéresser de plus en plus ouvertement à l’hélicoptère…

Lire l'Article

De nouveaux avions et hélicoptères de combat chinois bientôt dévoilés ?

On le sait, l’industrie aéronautique chinoise militaire est très discrète concernant ses programmes de developpement, et les informations concernant le developpement de nouveaux appareils sont le plus souvent parcellaires, et largement sujettes à interprétation. C’est ainsi que l’on ignore toujours si et quand les versions de guerre électronique des chasseurs bombardiers J-15 et J-16, désignées respectivement J-15D et J-16D, et se voulant l’équivalent du EA-18G Growler américain, seront déclarées opérationnelles et rejoindront les escadrons des forces aériennes et aéronavales chinoises. De même, si de nombreux facteurs semblent indiquer que le chasseur de 5ème génération FC-31, dans sa version modifiée, sera le prochain chasseur embarqué à…

Lire l'Article

L’hélicoptère de combat russe Mi-28NM entre dans l’ère des drones

On le sait, l’hélicoptère de combat Mil Mi-28N russe avait montré certaines limitations lors de son engagement en Syrie, ceci ayant amené les autorités russes à négocier avec le constructeur une importante phase de modernisation de l’appareil. On en sait désormais davantage sur les importantes évolutions apportées à l’hélicoptère et son système d’armes, ainsi que sur l’évolution de la doctrine d’emploi des hélicoptères de combat par les forces armées russes. A l’occasion d‘une interview accordée à l’Agence Tass par Vitaly Shcherbina, le chef designer des bureaux d’études Mil et Kamov, ce dernier a en effet apporté de nombreux éclaircissements sur cette profonde modernisation portant sur…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR