Avec le S-550, la Russie complète la future défense anti-aérienne et balistique de son espace aérien

La Défense anti-aérienne et anti-balistique russe est aujourd’hui universellement reconnue comme l’une des meilleures au monde, si ce n’est la meilleure. Sa composition multi-couches, multi-systèmes coopérative lui permet d’ores et déjà de répondre à la presque totalité des menaces, y compris les avions furtifs de 5 ème génération, constituant de fait un rempart particulièrement dissuasif pour n’importe lequel des adversaires potentiels du pays. Si les fameux S-400, Buk, Tor, Pantsir et le futur système S-500 Prométeï étaient déjà bien connus des spécialistes du sujet, l’annonce faite le 9 novembre par le ministre de La Défense Serguei Choïgou au sujet d’un nouveau système S-550, a désarçonné…

Lire l'Article

Quelles conséquences pour la France si les programmes SCAF et Tempest fusionnaient ?

Après son homologue allemand le Lt General Ingo Gerhartz, c’est au tour du général Luca Goretti, le Chef d’Etat-Major des forces aériennes italiennes, de déclarer que, selon lui, les programmes européens d’avions de combat de 6ème génération SCAF (pour Système de Combat Aérien du Futur) qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, et FCAS (pour Futur Combat Air System, soit le même acronyme) qui rassemble la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suède, seront appelés à fusionner dans un avenir plus ou moins proche. Selon l’officier général Italien, eu égard aux enjeux industriels et budgétaires, et à la proximité des programmes, des acteurs industriels et des pays,…

Lire l'Article

La Frégate FREMM anti-aérienne Alsace rejoint le service actif dans la Marine Nationale

Le nouvelle frégate FREMM à capacité anti-aérienne renforcée Alsace est officiellement entrée en service ce lundi 22 novembre, selon un message publiée directement par la Ministre des Armées, Florence Parly. Ce navire remplace la frégate anti-aérienne Cassard retirée du service en mars 2019, et permet à la Marine nationale d’aligner désormais 9 frégates modernes, sur les 15 navires de ce type dont elle doit disposer selon le livre blanc de 2013 et la Revue Stratégique de 2017. Si le nombre n’y est pas encore, dans l’attente de l’entrée en service de son sister-ship la Lorraine en 2022, puis des nouvelles Frégate de Défense et d’Intervention…

Lire l'Article

Israel déploiera bientôt un système de surveillance radar sur aérostat

Si les radars de surveillance terrestres sont efficaces contre les avions et les missiles évoluant à moyenne et haute altitude, il en va tout autrement contre les aéronefs et les missiles de croisière qui se déplacent à proximité du sol, de sorte à profiter au mieux du masquage terrain voire de la rotondité de la terre, pour réduire le temps de réaction de l’adversaire et donc sa capacité d’interception. Pour faire face à ces menaces, il est indispensable de placer un radar en altitude, capable d’observer le terrain sans subir en subir les effets. Plusieurs systèmes, comme le Hawkeye et Sentry, les fameux Awacs de…

Lire l'Article

Après la Chine, la Russie développe un drone de contrôle aérien avancé

A l’occasion du salon de Zhuhai de 2018, l’industrie aéronautique chinoise avait présenté pour la première fois le drone JY-300, un drone MALE dont la mission principale était le contrôle aérien avancé, fonction traditionnellement dévolue à des appareils lourds et très onéreux, comme le S3 Sentry ou le E-2C Hawkeye en Europe, et que l’on qualifie communément sous la désignation AWACS. De toute évidence, les ingénieurs russes ont été inspirés par cette approche, puisqu’aux dires de Nikolai Dolzhenkov, l’ingénieur en chef de l’entreprise Kronshtadt qui conçoit notamment les drones Orion, l’entreprise développerait un drone de controle aérien avancé destiné à se substituer aux Beriev A-50…

Lire l'Article

Configuration, planning.. Plus de détails sur les frégates grecques FDI HN

L’annonce faite par le premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis et le président Français Emmanuel Macron le 18 septembre au sujet de la nouvelle alliance formée par la France et la Grèce, ainsi que des commandes de 3 frégates FDI et de 6 avions Rafale était certes d’une haute portée politique, mais elle était également avare de détails. Il fallut donc attendre l’intervention ce matin d’Hervé Grandjean, le porte-parole du Ministère des Armées, pour en savoir plus à ce sujet. Et cette fois, les détails ont été nombreux, notamment en matière de configuration des frégates helléniques, mais également concernant le planning de livraison, et son influence…

Lire l'Article

La Grèce serait proche de passer commande de 3 frégates FDI et 3 corvettes Gowind 2500 auprès du français Naval Group

Après le douloureux épisode australien, dire que le français Naval Group avait besoin d’une bonne nouvelle pour redorer son blason tiendrait de l’euphémisme. Il semble bien que cette bonne nouvelle soit proche d’arriver, si l’on en croit les comptes les plus actifs sur les réseaux sociaux de la péninsule hellénique dans ce domaine, puisque selon plusieurs d’entre eux, Athènes et Paris seraient parvenus à un accord pour l’acquisition de 3 frégates FDI Belh@rra, ainsi, et c’est une surprise, de 3 corvettes Gowind 2500, accompagné d’un partenariat industriel et stratégique incluant, comme on s’en doute, la construction locale d’une partie des navires. Il faut toutefois prendre…

Lire l'Article

Avec l’Admiral Nakhimov, la Russie disposera en 2023 du croiseur le plus puissamment armé

Les croiseurs nucléaires soviétiques de la classe Kirov étaient, lors de leur entrée en service en 1980, considérés comme les plus plus puissantes unités navales de surface existantes, à l’exception des porte-avions, et obligèrent l’US Navy à remettre en service 4 cuirasser de la seconde Guerre Mondiale de la classe Missouri, pour tenter d’équilibrer les choses. Lourdement armés, disposant d’une propulsion nucléaire et d’un équipage de 800 officiers et marins, ces navires eurent une puissance de feu inégalée jusqu’à l’effondrement de l’Union Soviétique. Durant les 30 années qui suivirent, deux des croiseurs, le Kirov rebaptisé Admiral Ouchakov, et le Frunze rebaptisé Admiral Lazarev, furent retirés…

Lire l'Article

L’Argentine fait un pas de plus vers l’acquisition de chasseurs JF-17 Block III sino-pakistanais

Depuis la fin de la Guerre des Malouines, le gouvernement argentin fait face à un blocus sans faille de la part de Londres pour l’empêcher d’acquérir de nouveaux avions de combat. Il est vrai qu’avec deux destroyers, deux frégates, un porte-conteneurs et un navire d’assaut de la Royal Navy à mettre au credit des pilotes argentins aux commandes de leur Mirage, Skyhawk et Super-Etendard, on comprend que l’hypothèse de voir Buenos Aires se doter à nouveau d’une force aérienne moderne puisse ne guère enchanter les autorités britanniques. L’ensemble des avions de combat occidentaux étant équipés de sièges éjectables du constructeur britannique Martin Baker, l’opposition de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR