Les pro et anti-F35 s’affrontent par médias interposés aux Etats-Unis

La période est faste pour les médias Défense américains. En effet, aprés que l’US Air Force, et en sous main le Pentagone, aient exprimé leurs aspirations à réduire le volume de F35A commandés en raison des couts d’exploitation trop élevés et de performances inadaptées pour faire face à la Chine sur le Théatre Pacifique, et que des élus américains aient affiché des positions beaucoup plus fermes vis-à-vis de du programme de Lockheed-Martin, l’écosystème F35 mène désormais une vaste offensive médiatique pour contrer les arguments avancés par les détracteurs de l’appareil et du programme. Et selon toute vraisemblance, l’affrontement sera sans merci. Les soutiens au programme…

Lire l'Article

L’US Air Force veut se débarrasser de ses premiers F35A

Décidément, l’US Air Force a désormais la dent dure contre le F35. Après avoir laissé fuiter qu’elle entendait baisser le nombre de F35A qu’elle commandera de 48 à 43 unités chaque année pour les 3 années à venir, voilà qu’elle entend se débarrasser des premiers exemplaires reçus qui ne peuvent évoluer vers le standard actuel sans de très importants investissements, presque identiques à ceux que représente l’achat d’un appareil neuf. A l’instar de l’US Navy et de ses 4 premières LCS, ces appareils sont jusqu’à présent réservés à des missions d’entraînement. Mais les couts de maintenance sont tels que l’US Air Force estime aujourd’hui ne…

Lire l'Article

Hobart, Type 52D, Sejong le Grand : les destroyers modernes – 1ère Partie

Héritiers des contre-torpilleurs apparus à la fin du 19ème siècle pour lutter contre les vedettes lance-torpilles qui menaçaient les grands navires de ligne comme les croiseurs et plus tard les cuirassés, le destroyer moderne est un imposant navire de combat de surface, souvent plus de 7000 tonnes, doté d’un puissant armement, d’une grande polyvalence, et capable aussi bien d’escorter des unités majeures comme des porte-avions que de mener des frappes vers la terre ou des missions d’interdiction.

Lire l'Article

Comment le Su-57 va-t-il devenir la pièce maitresse de la Défense anti-aérienne intégrée russe ?

La Défense anti-aérienne intégrée russe est aujourd’hui, de manière presque unanimement reconnue, l’une des plus performantes au monde. Elle met en oeuvre, en son sein, et de manière coordonnée, des systèmes aux performances complémentaires, comme les systèmes d’interdiction à longue portée S-400, les systèmes à moyenne portée Buk et S-350, et les systèmes à courte portée TOR et Pantsir, de sorte à présenter à tout moment une homogénéité dans la défense qu’il s’avère difficile de prendre en défaut. Elle coopère également avec les éléments de la défense aérienne, comme les avions d’alerte aérienne avancée Be50, les chasseurs Su-27 et Su-35, et les intercepteurs Mig-31, les…

Lire l'Article

Les Hélicoptères d’attaque modernes, de l’AH64 Apache au Z19.

Bien que les hélicoptères aient été utilisés au combat dès la fin des années 40, notamment lors de la Guerre de Corée durant laquelle ils jouèrent pour la première fois un rôle déterminant dans les missions d’évacuation des blessés et de récupération de pilotes éjectés, il faudra attendre 1967 pour qu’un hélicoptère armé spécialement conçu pour les missions d’attaque participent à un conflit armé. Il s’agissait de l’hélicoptère américain Bell AH-1 Cobra de l’US Army dans le cadre de la guerre du Vietnam. Depuis, l’hélicoptère d’attaque s’est imposé comme un outil indispensable dans l’inventaire des armées modernes, et les Mi-24 Hind, les AH-64 Apache et…

Lire l'Article

Que valent les Corvettes modernes ?

Lors de la seconde guerre mondiale, les corvettes étaient des navires de tonnage restreint, 1000 tonnes pour la très prolifique classe Flower de la Royal Navy, destinés à escorter les convois contre les menaces sous-marines et sécuriser les côtes. Au fil des années, les corvettes s’effacèrent dans une majorité des grandes marines modernes, remplacées en cela par des frégates plus lourdes et plus polyvalentes ou des patrouilleurs lance-missiles moins onéreux, alors que la menace sur les cotes s’estompaient et que les besoins en matière de lutte anti-sous-marine étaient davantage traiter par les sous-marins eux-mêmes, et les avions de patrouille maritime. Cependant, depuis quelques années, de…

Lire l'Article

L’US Army envoie ses premiers Stryker M-SHORAD de défense aérienne rapprochée en Allemagne

5 ans. C’est le délais qu’il aura fallu entre l’appel urgent fait pas le commandement central américain en Europe, l’US European Command, pour un système de défense anti-aérienne et anti-missile rapproché mobile, et la livraison des premiers véhicules Stryker M-SHORAD au 5ème Battalion du 4ème Régiment d’Artillerie anti-aérienne de la 10ème armée US, basé à Ansbach en Bavière. D’ici l’été 2021, le bataillon aura perçu les 32 M-SHORAD qui constitueront son inventaire, redonnant aux forces mécanisées américaines déployées en Allemagne une capacité d’auto-défense dans ce domaine largement érodée depuis le retrait des antédiluviens systèmes Chaparral et des quelques Roland 2 franco-allemand acquis par les Etats-Unis…

Lire l'Article

La FREMM de Défense Aérienne Alsace rejoint la Marine Nationale

Dire qu’elle était attendue serait un euphémisme. Vendredi 16 Avril, Naval Group a livré la Frégate de défense aérienne Alsace à la Marine Nationale. Elle prendra dans les mois à venir la place de la frégate anti-aérienne T70 Cassard retirée du service en 2019, laissant la Marine Nationale avec seulement 3 frégates dédiées aux missions d’escorte aérienne des unités majeures, comme le porte-avions Charles de Gaulle, ou les Porte-Hélicoptères d’Assaut de la classe Mistral. Une seconde frégate FREMM DA est en cours de construction dans les chantiers navals de Naval Group de Lorient, la Lorraine, et doit être livrée l’année prochaine à la Marine Nationale…

Lire l'Article

La convergence Guerre électronique-Cyber au coeur des nouveaux Pods des E/A18G Growler de l’US Navy

La prochaine génération de pod de brouillage équipant les E/A 18G Growler de l’US Navy, les seuls avions de combat modernes équipés pour le brouillage actif de l’arsenal occidental, auront des capacités sans commune mesure avec les pourtant déjà très performants ALQ-99 qui équipent aujourd’hui l’appareil. Au delà de capacités de brouillage renforcées, ces pods seront également dotés de fonctions de guerre cyber, selon une convergence entre guerre électronique et cyber appelée à s’imposer dans ce domaine. C’est en tout cas la lecture qu’en a fait le Contre-Amiral John Meier, commandant des forces navales de l’Atlantique pour l’US Navy, à l’occasion d’une Visio-conférence avec une…

Lire l'Article

Le nouveau KF-21 Boramae sud-coréen est-il un Joint Strike Fighter réussi ?

Douze ans seulement après avoir effectué la première analyse de risques, et moins de deux ans après avoir entamé son assemblage, le premier prototype du programme d’avion de combat KF-21 sud-coréen, précédemment désigné programme KFX et officiellement baptisé Bomamae (faucon) lors de cette cérémonie, a été présenté officiellement ce vendredi à Séoul devant une délégation de plus de 250 officiels sud-coréens et étrangers. Il faut dire que tout, dans ce programme, est exceptionnel, jusqu’ici tout du moins. Alors qu’il n’y a seulement 30 ans de ça, l’industrie aéronautique sud-coréenne était encore à peine balbutiante, elle a réussi l’exploit de developper en à peine plus de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR