Plus de détails sur les nouvelles frégates polonaises Mièçznick

Le 4 mars dernier, alors que l’attention médiatique était entièrement portée sur les combats en Ukraine, Varsovie annonçait le vainqueur de la compétition visant à concevoir et fabriquer 3 nouvelles frégates et remplacer les deux frégates de type O.H Perry acquises d’occasion auprés de l’US Navy, et qui rejoignirent la Marine Polonaise au début des années 2000. C’est le britannique Babcock, associé aux chantiers navals PGZ Stocznia Wojenna et Remontowa Shipbuilding SA, ainsi qu’à Thales et MBDA, qui remportèrent la compétition face à la Meko 300 de l’allemand Thyssenkrupp. Le modèle retenu par Varsovie est l’Arrowhead 140, sur lequel est basé la nouvelle frégate venir…

Lire l'Article

Avec le S-550, la Russie complète la future défense anti-aérienne et balistique de son espace aérien

La Défense anti-aérienne et anti-balistique russe est aujourd’hui universellement reconnue comme l’une des meilleures au monde, si ce n’est la meilleure. Sa composition multi-couches, multi-systèmes coopérative lui permet d’ores et déjà de répondre à la presque totalité des menaces, y compris les avions furtifs de 5 ème génération, constituant de fait un rempart particulièrement dissuasif pour n’importe lequel des adversaires potentiels du pays. Si les fameux S-400, Buk, Tor, Pantsir et le futur système S-500 Prométeï étaient déjà bien connus des spécialistes du sujet, l’annonce faite le 9 novembre par le ministre de La Défense Serguei Choïgou au sujet d’un nouveau système S-550, a désarçonné…

Lire l'Article

Pour l’US Army, il devient urgent de remplacer les systèmes anti-aériens Patriot et Stinger

Ces 4 dernières années, Raytheon et le Departement d’Etat américain sont parvenus à convaincre 4 pays européens de se porter acquéreurs du systeme anti-aérien et anti-missiles MIM-104 Patriot : La Suède, la Roumanie et la Pologne en 2017 et 2018, et plus récemment la Suisse dans une compétition qui opposait le système américain au SAMP/T franco-italien. Au total, se sont aujourd’hui 6 pays européens membre de l’OTAN qui mettent en oeuvre ce système, auxquels s’ajoutent la Suède et la Suisse, qui sont ou seront bientôt équiper de ce système. Le système portable FIM-92 Stinger équipe, quant à lui, 9 forces armées européennes. Ces deux systèmes,…

Lire l'Article

La détection passive va-t-elle s’imposer dans les engagements militaires à venir ?

L’élimination systématique de toutes les défenses anti-aériennes arméniennes par les forces azéris a été un élément déterminant dans le succès fulgurant obtenu par ces derniers face à des soldats pourtant aguerris et bien armés lors du conflit de 2020 dans le Haut-Karabakh. Pour y parvenir, l’Etat-Major de Baku avait mis en place une stratégie à la fois simple et hautement efficace. Dès qu’un système anti-aérien activait son radar, celui-ci était détecté et localiser par les systèmes de détection électronique quadrillant le champ de bataille, après quoi soit la cible était détruite par des drones ou des munitions vagabondes si une unité de guerre électronique capable…

Lire l'Article

C’est le bon moment pour développer un Rafale de Guerre électronique !

Depuis le début de l’année 2021, l’avion de combat français Rafale de Dassault Aviation connait un important succès commercial, avec pas moins de 4 nouvelles commandes ou pré-commandes passées par la Grèce, l’Egypte, la Croatie et l’Indonésie, pour un total de 96 appareils. À en croire la presse helvétique, il aurait également les faveurs des autorités suisses pour le remplacement de ses F/A 18 Hornet et F5 tiger II, et d’autres pays, comme l’Inde et les Emirats Arabes Unis, sont également pressentis pour passer commande cette année ou l’année prochaine. Il faut dire que le Rafale dans sa version actuelle F3R multi mission, et encore…

Lire l'Article

Les pro et anti-F35 s’affrontent par médias interposés aux Etats-Unis

La période est faste pour les médias Défense américains. En effet, aprés que l’US Air Force, et en sous main le Pentagone, aient exprimé leurs aspirations à réduire le volume de F35A commandés en raison des couts d’exploitation trop élevés et de performances inadaptées pour faire face à la Chine sur le Théatre Pacifique, et que des élus américains aient affiché des positions beaucoup plus fermes vis-à-vis de du programme de Lockheed-Martin, l’écosystème F35 mène désormais une vaste offensive médiatique pour contrer les arguments avancés par les détracteurs de l’appareil et du programme. Et selon toute vraisemblance, l’affrontement sera sans merci. Les soutiens au programme…

Lire l'Article

L’US Air Force veut se débarrasser de ses premiers F35A

Décidément, l’US Air Force a désormais la dent dure contre le F35. Après avoir laissé fuiter qu’elle entendait baisser le nombre de F35A qu’elle commandera de 48 à 43 unités chaque année pour les 3 années à venir, voilà qu’elle entend se débarrasser des premiers exemplaires reçus qui ne peuvent évoluer vers le standard actuel sans de très importants investissements, presque identiques à ceux que représente l’achat d’un appareil neuf. A l’instar de l’US Navy et de ses 4 premières LCS, ces appareils sont jusqu’à présent réservés à des missions d’entraînement. Mais les couts de maintenance sont tels que l’US Air Force estime aujourd’hui ne…

Lire l'Article

Hobart, Type 52D, Sejong le Grand : les destroyers modernes – 1ère Partie

Héritiers des contre-torpilleurs apparus à la fin du 19ème siècle pour lutter contre les vedettes lance-torpilles qui menaçaient les grands navires de ligne comme les croiseurs et plus tard les cuirassés, le destroyer moderne est un imposant navire de combat de surface, souvent plus de 7000 tonnes, doté d’un puissant armement, d’une grande polyvalence, et capable aussi bien d’escorter des unités majeures comme des porte-avions que de mener des frappes vers la terre ou des missions d’interdiction. Si la classification reste floue et non systématique avec d’une part les frégates plus légères et plus spécialisées, et d’autre part les croiseurs plus lourds et aptes à…

Lire l'Article

Comment le Su-57 va-t-il devenir la pièce maitresse de la Défense anti-aérienne intégrée russe ?

La Défense anti-aérienne intégrée russe est aujourd’hui, de manière presque unanimement reconnue, l’une des plus performantes au monde. Elle met en oeuvre, en son sein, et de manière coordonnée, des systèmes aux performances complémentaires, comme les systèmes d’interdiction à longue portée S-400, les systèmes à moyenne portée Buk et S-350, et les systèmes à courte portée TOR et Pantsir, de sorte à présenter à tout moment une homogénéité dans la défense qu’il s’avère difficile de prendre en défaut. Elle coopère également avec les éléments de la défense aérienne, comme les avions d’alerte aérienne avancée Be50, les chasseurs Su-27 et Su-35, et les intercepteurs Mig-31, les…

Lire l'Article

La Marine italienne recevra ses nouveaux super-destroyers à partir de 2028

Depuis quelques années, l’Italie ne cache pas ses ambitions méditerranéennes, ainsi que celles dans le domaine de la construction navale. Et le plan de construction des unités navales italiennes présenté en juillet 2019 avait de quoi impressionner, alors qu’il visait une flotte composée d’un porte-aéronef, de 3 à 5 porte-hélicoptères d’assaut, de 4 destroyers lourds dont 2 nouvelles unités DDX, de 10 frégates FREMM (ou 8 si la vente de 2 FREMM à l’Egypte est maintenue) et de 7 PPA, de 8 corvettes de nouvelle génération, 8 sous-marins d’attaque AIP et 12 navires de guerre de mines dont 8 nouveaux bâtiments. Cette annonce avait été…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR