Pour l’US Army, il devient urgent de remplacer les systèmes anti-aériens Patriot et Stinger

Ces 4 dernières années, Raytheon et le Departement d’Etat américain sont parvenus à convaincre 4 pays européens de se porter acquéreurs du systeme anti-aérien et anti-missiles MIM-104 Patriot : La Suède, la Roumanie et la Pologne en 2017 et 2018, et plus récemment la Suisse dans une compétition qui opposait le système américain au SAMP/T franco-italien. Au total, se sont aujourd’hui 6 pays européens membre de l’OTAN qui mettent en oeuvre ce système, auxquels s’ajoutent la Suède et la Suisse, qui sont ou seront bientôt équiper de ce système. Le système portable FIM-92 Stinger équipe, quant à lui, 9 forces armées européennes. Ces deux systèmes,…

Lire l'Article

La détection passive va-t-elle s’imposer dans les engagements militaires à venir ?

L’élimination systématique de toutes les défenses anti-aériennes arméniennes par les forces azéris a été un élément déterminant dans le succès fulgurant obtenu par ces derniers face à des soldats pourtant aguerris et bien armés lors du conflit de 2020 dans le Haut-Karabakh. Pour y parvenir, l’Etat-Major de Baku avait mis en place une stratégie à la fois simple et hautement efficace. Dès qu’un système anti-aérien activait son radar, celui-ci était détecté et localiser par les systèmes de détection électronique quadrillant le champ de bataille, après quoi soit la cible était détruite par des drones ou des munitions vagabondes si une unité de guerre électronique capable…

Lire l'Article

Le Congrès veut un nouvel avion de guerre électronique tactique pour l’US Air Force

C’est en 1998 que le dernier EF-111A Raven de guerre électronique fut retiré du service au sein de l’US Air Force, sans qu’aucun remplaçant n’ait été prévu à cet effet. Pourtant, l’appareil remplit de nombreuses et cruciales missions, notamment pour neutraliser les capacités de détection et d’engagement des défenses anti-aériennes irakiennes pendant la première guerre du Golfe, et permettre aux avions tactiques, et notamment aux avions furtifs F117, d’opérer en toute sécurité. Convaincue de la toute puissance de la furtivité passive de ses F-22 et du futur F-35A, l’US Air Force ne jugea en effet pas nécessaire de remplacer cette capacité, il est vrais couteuse…

Lire l'Article

Ces technologies qui pourront détecter un F35 dès 2030

Depuis l’utilisation des F117 lors de la première guerre du Golfe, en 1991, la furtivité est considérée comme la caractéristique essentielle d’un avion de combat, pour être en mesure de faire face aux défenses anti-aériennes modernes d’un adversaire déterminé. Et l’appareil du lieutenant colonel Zelko abattu par une batterie de missiles S-175 (SA-3 dans la classification OTAN), alors qu’il venait d’ouvrir sa trappe de munition le 27 mars 1999 au dessus de la Serbie n’y changea pas grand chose. La furtivité était devenue le Graal des avionneurs et des état-majors des forces aériennes mondiales. Dès lors, plusieurs programmes reposant sur cette caractéristique furent développés, dans…

Lire l'Article

L’Allemand Hensoldt a montré que F35 était détectable par un radar passif

Le site américain C4ISRnet.com, appartenant à la sphère defensenews.com, a publié l’histoire ayant amené Lockheed à garder au sol ses F35A dépêchés au salon Berlin Air Show en 2018, sur l’aérodrome Schönefeld prés de Berlin, alors que l’OTAN et les Etats-Unis faisaient tout ce qui était en leurs pouvoirs pour amener l’Allemagne à choisir l’appareil furtif pour remplacer ses Tornado. En effet, le concepteur de radar allemand Hensoldt profita de cet événement pour tester son nouveau radar passif TwInvis, afin d’en évaluer les performances sur un vaste panel d’appareils. Et comme les concepteurs du TwInvis, non donné au système allemand, s’y attendaient, les deux F35…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR