Les simulations montrent que les essaims de drones seraient une solution pour défendre Taïwan

Si le soutien à l’Ukraine est au coeur des préoccupations stratégiques de l’exécutif américain, c’est la défense de Taïwan qui, depuis plusieurs années, donne des cauchemars aux stratèges et planificateurs des forces armées américaines. En effet, la plupart des simulations et wargames réalisés ces dernières années montre que protéger l’ile indépendante depuis 1949 d’un assaut massif lancé par l’Armée Populaire de Libération d’ici quelques années, sera une entreprise à la fois des plus difficiles et des plus périlleuses pour les forces américaines. Entre les hypothèses de frappes préventives massives contre l’ile et contre les bases militaires américaines présentes sur ce théâtre (Japon, Guam..), les capacités…

Lire l'Article

Comment la guerre en Ukraine va transformer la planification stratégique en Europe ?

Il y a tout juste 3 semaines, bien peu étaient ceux qui, en occident, estimaient que la Russie allait effectivement mener une guerre d’agression globale sur l’Ukraine. Pour beaucoup, le déploiement de force russe autour de l’Ukraine visait à faire plier le président Zelensky au sujet de son adhésion à l’OTAN et du statut des républiques sécessionnistes du Donbass. Pour les mieux informés, comme l’Etat-Major des Armées françaises, et comme nous l’avions abordé dans un article du 23 février, les risques militaires et politiques liés à une telle offensive ne compensaient pas les bénéfices potentiels, de sorte qu’une telle décision apparaissait irrationnelle et donc peu…

Lire l'Article

Les drones des mers : américains et turcs mènent la danse

Par Noam Akhoune A l’heure où les drones rebattent les cartes de la guerre, le domaine naval est loin d’être épargné par cette évolution. A la différence des drones de support aériens et/ou terrestres que l’on a pu voir à l’œuvre lors du conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, ou bien en Syrie, les navires sans pilotes, ou drones navals, n’ont pas encore été confrontés au combat mais cela risque d’arriver plus vite que l’on ne croît. Avec les armes à énergie dirigée, les armes hypersoniques, l’intelligence artificielle et les cyber capacités, les navires sans équipage (unmanned vessels ou unmanned surface vessels – usv) sont l’une des nouvelles capacités,…

Lire l'Article

L’US Army teste un drone Coyote 3 pour contrer un essaim de drones

Le drone anti-drone a la cote depuis quelques mois, et notamment depuis que les Harpy et autre Defender 1C de facture israélienne mis en oeuvre par les opérateurs Azeris, balayèrent les points de résistance, la DCA et l’artillerie arménienne il y a un an à peine, lors de la guerre du Haut-Karabakh de 2020. Depuis, les drones légers de reconnaissance, les munitions vagabondes et les essaims de drones sont devenus simultanément des enjeux technologiques dont il est devenu impératif et urgent de se doter rapidement, mais également des menaces dont il fallait le plus rapidement possible se protéger. Au delà des systèmes cinétiques et des…

Lire l'Article

Essaim de drones et énergie dirigée, le duo technologique américain pour vaincre le déni d’accès

Entre l’effondrement de l’Union Soviétique le début des années 2010, les forces aériennes occidentales, et américaines en particulier, avaient la certitude de pouvoir imposer leur supériorité dans les airs à n’importe quelle autre puissance, au point d’engager des campagnes majeures sans jamais avoir besoin de déployer des troupes au sol, comme au Kosovo en 1999 lors de l’opération Force Alliée, ou en Libye en 2011 lors de l’opération Harmattan pour la France et Unified Protector pour l’ONU. Mais l’arrivée progressive de nouveaux systèmes de défense anti-aérienne, comme le S-400 (2007) et le S-350 (2019) en Russie, et le HQ-9B (2007) et le HQ-16 (2012) en…

Lire l'Article

Les ambitions du programme de bombardier stratégique russe PAK DA se révèlent

Bien d’entamé au début de la précédente décennie, le programme de bombardier stratégique russe PAK DA, destiné à remplacé à partir de 2027 les antédiluviens Tu-95 Bear encore en service dans l’arsenal stratégique de Moscou, reste très mystérieux, et bien peu d’informations ont effectivement été divulguées à son sujet, sans que l’on puisse d’ailleurs juger de leur véracité. Un article publié sur le site RIA Novosti offre une vision un peu plus éclairée de ce que sera ce nouvel appareil, qui évoluera aux cotés des bombardiers stratégiques Tu-160M Black Jack et des bombardiers supersoniques à long rayon d’action Tu-22M3M Backfire-C au début de la prochaine…

Lire l'Article

Les Drones-Gigognes vont-ils devenir l’arme tactique ultime ?

Vous connaissez bien évidement les poupées gigognes, parfois appelées poupées russes ou Matriochka, ces petites poupées qui s’ouvrent et contraignent des poupées plus petites, et plus petites, et plus petites. Ce même principe est en train de s’imposer dans de nombreux programmes miltaires en cours de developpement, appliqué cette fois drones. N’ayant pas encore de dénomination universelle, nous prenons le partie de les désigner par le terme Drones-Gigognes. De quoi s’agit-il précisément ? Plutôt que d’emporter des armes tactiques, comme des bombes ou des missiles, comme dans le cas des Remote Carrier européens ou du Longshot américain, un Drone Gigogne emportera plusieurs drones plus petits,…

Lire l'Article

L’Américain Raytheon développe un drone « chasseur de drones »

Les récents engagements, comme dans le Haut-Karabakh en 2020, en Syrie ou au Yemen, ont montré l’omniprésence des drones sur le champs de bataille, ainsi que la difficulté que rencontrent les systèmes anti-aériens pour les éliminer. Or, qu’ils soient utilisés pour diriger des frappes d’artillerie, pour lancer des munitions air-sol légères ou sous la forme de munition vagabonde, les drones légers se sont avérés également extrêmement efficaces, au point de devenir la principale menace identifiée par les combattants sur ces théâtres d’opération. Depuis, la course pour trouver une parade efficace contre cette menace est lancée, et de nombreuses armées, ainsi que de nombreux industriels, tentent…

Lire l'Article

L’US Navy veut des drones aériens lancés de sous-marins pour repérer les cibles navales

Les sous-mariniers ont coutume de dire qu’il existe seulement deux types de navires, les sous-marins et les cibles. Il est vrais que de part leur discrétion naturelle, et leurs senseurs et armements embarqués de plus en plus performants, les sous-marins d’attaque, qu’ils soient nucléaires ou à propulsion conventionnelle, représentent aujourd’hui une des principales menaces pour les unités de surface, comme pour le trafic maritime commercial, si celui-ci venait à devoir être pris pour cible. Mais en dépit de leur arsenal technologique embarqué, les submersibles peinent toujours à détecter et surtout identifier des navires de surface relativement proches, mais hors de portée d’une détection visuelle ou…

Lire l'Article

L’US Air Force pourrait transformer ses avions de transport en bombardiers, et bien plus encore

La semaine dernière, le Air Force Research Laboratory (AFRL) et le Air Force Special Operations Command ont dévoilé conjointement avoir réalisé entre janvier et février plusieurs essais de largages de missiles de croisière à partir de la rampe arrière d’avions cargos C-130 Hercules et C-17 Globemaster III. Ces essais s’inscrivent dans la longue série des programmes de l’US Air Force visant à doter ses avions de transport d’une capacité secondaire de bombardement de précision. Pour cette campagne d’essais en vol, l’US Air Force aurait utilisé des démonstrateurs d’au moins un nouveau type d’armement, le CLEAVER (Cargo Launch Expendable Air Vehicles with Extended Range – Véhicules…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR