Avec le programme QUICKSINK, l’US Air Force va se doter de bombes guidées anti-navires

Si les missiles anti-navires aéroportés, comme le RGM-84A Harpoon, l’AM39 Exocet, ou l’AGM-158c LRASM, ont été conçus pour venir à bout des navires de guerre comme les frégates et le destroyers, et disposent de capacités spécifiques pour contrer les systèmes de défense de ces navires, ils sont en revanche complexes à mettre en oeuvre, et emportent une charge utile explosive relativement faible (entre 150 et 250 kg selon les modèles), en faisant des armes peu adaptées pour venir à bout de grands navires de commerce. Quant à leurs prix élevés, ils les rendent peu pertinents pour prendre à partie des navires plus petits, comme des…

Lire l'Article

Comment la guerre en Ukraine va transformer la planification stratégique en Europe ?

Il y a tout juste 3 semaines, bien peu étaient ceux qui, en occident, estimaient que la Russie allait effectivement mener une guerre d’agression globale sur l’Ukraine. Pour beaucoup, le déploiement de force russe autour de l’Ukraine visait à faire plier le président Zelensky au sujet de son adhésion à l’OTAN et du statut des républiques sécessionnistes du Donbass. Pour les mieux informés, comme l’Etat-Major des Armées françaises, et comme nous l’avions abordé dans un article du 23 février, les risques militaires et politiques liés à une telle offensive ne compensaient pas les bénéfices potentiels, de sorte qu’une telle décision apparaissait irrationnelle et donc peu…

Lire l'Article

Pourquoi le standard F4 du Rafale rencontre-t-il un tel succès international ?

Avec l’annonce de la commande ferme de 80 avions de combat par les Emirats Arabes Unis, le Rafale est devenu, avec 242 appareils commandés à l’export auprés de 6 forces aériennes, le plus grand succès commercial international de sa génération, surclassant nettement les autres appareils de même catégorie comme l’Eurofighter Typhoon, le Super Hornet ou le Su-35, et même des appareils plus légers de même génération comme le Gripen suédois ou le F-16 Block 70/72+ Viper américain. Dans le monde, seul le F-35 de Lockheed-Martin, jouissant d’un appui stratégique indéfectible de Washington et d’un budget de R&D 12 fois plus important que celui de l’avion…

Lire l'Article

L’US Air Force teste sa nouvelle bombe anti-bunker de 5000 livres GBU-72

Le plus souvent, lorsque l’on parle de bombe anti-bunker, il est fait référence aux fameuses bombes GBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb de 22.000 livres, parfois appelée MOAB pour Mother of All Bomb, et rendues célèbres pour leur utilisation contre les réseaux de grotte en Afghanistan, ainsi qu’aux GBU-57A/B  Massive Ordnance Penetrator de 30.000 livres conçues pour équiper les bombardiers B-2. Mais ces munitions sont à la fois très onéreuses à construire et complexes à mettre en oeuvre, la MOAB ne pouvant, par exemple, être larguée qu’à partir d’un avion de transport C-130. Alors que les risques de devoir intervenir contre des cibles fortement défendues ne cessent…

Lire l'Article

Les armées turques reçoivent leurs premiers drones Akinci

Deux années. C’est le temps qu’il aura fallu au spécialiste turque de la fabrication de drones miltaires Baykar, pour amener son nouveau drone Moyenne Altitude Longue Endurance MALE Akinci du stade de prototype à son entrée opérationnelle au sein des armées turques. Le 29 aout, à l’occasion d’une cérémonie aux forts élans nationalistes, c’est le président R.T Erdogan en personne qui célébra l’arrivé du nouveau drone de combat dans ses armées, avec une fierté non feinte de la part du dirigeant turc. Il faut dire que le Akinci PT-2 TIHA a de quoi satisfaire le président, et ses efforts en faveur d’une industrie de défense…

Lire l'Article

L’Egypte s’intéresse déjà au Rafale F4

Le Rafale semble avoir plus que convaincu les autorités du Caire comme les forces aériennes égyptiennes. En effet, à peine eurent-ils apposé la signature pour une nouvelle commande portant sur 30 appareils au standard F3R, accompagnés de 2 avions ravitailleurs A330 MRTT et d’un satellite militaire, que les négociateurs égyptiens auraient annoncé leur intention de faire croitre la flotte de Rafale égyptiens à 72 appareils, voire à 100 avions, en passant de nouvelles commandes dans les années à venir. De toute évidence, les capacités du futur standard F4 de l’avion français semblent répondre aux besoins du pays pour renforcer ses capacités de dissuasion et de…

Lire l'Article

Grèce : Ce qui va changer avec l’arrivée du Rafale

C’est enfin fait ! Les autorités grecques ont officiellement signé hiers lundi 25 janvier la commande de 18 avions de combat Rafale au standard F3R, ainsi que d’un important lot de munitions et de pièces, le tout pour un montant de 2,5 Md€. La signature de ce contrat était attendue de longue date, et consacre le partenariat entre Paris et Athènes autour des questions de Défense, partenariat qui a montré sa solidité lors de la crise qui opposa la Grèce et la Turquie sur les questions d’exploitation d’hydrocarbure en Mer Egée à l’automne dernier. Mais au delà de cette relation défense bilatérale, l’arrivée des Rafale…

Lire l'Article

Quels sont les enseignements de la guerre dans le Haut-Karabakh ?

Avec le conflit du Donbass, la guerre qui vient de se conclure dans le Haut-Karabakh a été un des rares conflits mettant en oeuvre des moyens militaires d’état lourds de part et d’autres des belligérants ces dernières années. De nouvelles tactiques et de nouveaux équipements ont été employés massivement, relevant leur efficacité mais également leur limites dans un environnement de haute-intensité. Les états-majors dans le monde travaillent tous, depuis le début de ce conflit, à l’analyse des engagements et de l’efficacité démontrée ou non par chacun de ces équipements. Sans préjuger des conclusions que ces analyses pourront rendre, il est toutefois possible de tirer des…

Lire l'Article

Du F16 Viper au JF-17 Thunder, les chasseurs légers ont-ils encore un rôle à jouer ?

Si l’actualité Défense fait aujourd’hui la part belle aux avions de combat lourds ou moyens, comme le F35, le Rafale ou le Su35, les chasseurs plus légers continuent de représenter une part importante des flottes de chasse dans le monde. Economiques à l’achat comme à l’utilisation, ces appareils permettent aux pays sans grands moyens de se doter de capacités aériennes et aux plus grandes nations d’étoffer leurs flottes pour être en mesure de répondre à l’ensemble des sollicitations et des scénarios opérationnels. Dans cet article, nous allons présenter quelques-uns des chasseurs légers en dotation présente ou à venir dans les forces aériennes, pour en connaitre…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR