Les Etats-Unis annoncent l’arrêt des essais de leurs systèmes anti-satellites

Le 15 novembre 2021, la Russie procédant à la destruction du satellite Kosmos-1408 à l’aide d’un missile anti-satellite, provoquant la dissémination de près de 1500 débris sur une orbite très fréquentée, y compris par la station spatiale internationale. Depuis les années 60, pas moins d’une douzaine d’essais réussis ont été réalisés par les Etats-Unis, l’Union Soviétique / Russie, la Chine et l’Inde dans ce domaine, créant plus de 6500 débris spatiaux dont 4500 sont encore en orbite, menaçant les constellations de satellites aussi bien civiles que militaires. Pour Kamala Harris, la vice-présidente américaine, il était désormais nécessaire de mettre fin à cette escalade, y compris,…

Lire l'Article

Quelles sont les Forces et les Faiblesses de l’Armée de l’Air et de l’Espace ?

Dans la nuit du 13 au 14 Avril 2017, 5 avions Rafale de la base de Saint-Dizier escortés de 4 Mirage-2000-5, de 2 avions Awacs et de 6 avions ravitailleurs KC-135, effectuèrent un raid de 10 heures et 7000 km pour frapper et détruire à l’aide des 2 missiles de croisière SCALP transportés par chacun des Rafale, les installations chimiques syriens utilisées par le régime du président Bashar El Assad, dans le cadre d’une coalition tripartite rassemblant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. En dépit des importantes défenses anti-aériennes syriennes mises en oeuvre, toutes les cibles visées par les frappes de la coalition en…

Lire l'Article

Les nouvelles ambitions de la Coopération Permanente Structurée européenne

La Coopération Permanente Structurée Européenne, ou PESCO, est incontestablement une des avancées majeures obtenues dans le domaine de La Défense au sein de l’Union européenne. Lancée en décembre 2017, elle permet aux industriels et acteurs politiques européens de coopérer pour developper de nouveaux programmes, qu’ils soient purement technologiques ou industriels, dans le but d’éviter la multiplication des programmes similaires au sein de l’Union européenne, et donc des dépenses jugées non pertinentes car redondantes entre les membres. La première liste de projets fut présentée le 6 mars 2018, et se concentrait avant tout sur des programmes de soutien, dans le domaine de l’entrainement, de la simulation,…

Lire l'Article

Pékin aurait testé un système de bombardement orbital fractionné hypersonique

Un article de Demetri Sevastopulo and Kathrin Hille publié ce week-end sur le site du Financial Times, a mis la communauté défense occidentale en ébullition. On y apprenait, en effet, que selon les informations recueillies par les deux journalistes, la Chine aurait procédé, au cours du mois d’aout de cette année, au test d’un nouveau système d’arme stratégique hypersonique susceptible de déjouer l’ensemble des systèmes de détection et La Défense anti-missile occidentale, et plus spécifiquement américaine, à l’aide d’un Système de Bombardement Orbital Fractionné, ou FOBS selon l’acronyme anglophone. En effet, il semblerait qu’un tel système ait été mis en orbite à l’occasion du 77ème…

Lire l'Article

L’US Army va expérimenter 107 nouvelles technologies lors du projet Convergence 2021

A l’instar de l’US Navy et de l’US Air Force, l’US Army développe, simultanément, plusieurs centaines de programmes de Recherche et Developpement aux ambitions et au calendrier souvent très disparates. Et comme ses homologues, elle doit en valider les capacités coopératives en application de la nouvelle doctrine Joint All-Domain Command and Control, ou JADC2, qui encadre l’évolution stratégique et tactique des opérations militaires américaines dans les années et décennies à venir. Pour cela, elle organise depuis l’année dernière chaque automne un grand exercice, désigné « Projet Convergence », destiné précisément à valider les capacités coopératives de certains de ses programmes, ainsi que d’en évaluer la plus-value opérationnelle…

Lire l'Article

Les Etats-Unis pourraient faire la démonstration prochaine d’une nouvelle arme anti-satellite

Dans le domaine de la guerre spatiale, deux écoles s’affrontent au Pentagone : ceux en faveur d’une confidentialité absolue concernant la majorité des programmes, de sorte à laisser l’adversaire potentiel (Chine ou Russie) dans l’ignorance des capacités existantes et des programmes en cours de developpement, et ceux qui considèrent que la déclassification d’une partie de ces informations est indispensable pour renforcer l’effet dissuasif vis-à-vis d’un adversaire potentiellement trop confiant. Jusqu’à présent, les partisans du secret avaient l’avantage, et un black-out sévère couvrait depuis de nombreuses années les capacités spatiales réelles des armées US, et de sa nouvelle composante Space Force, tant dans le domaine offensif…

Lire l'Article

L’Allemagne rejoint le programme de défense anti-missile européen TWISTER

Annoncé il y a tout juste un an, le programme TWISTER, pour Timely Warning and Interception with Space-based TheatER surveillance, est sans conteste le programme européen le plus ambitieux développé dans le cadre de la coopération structurée permanente, ou PESCO, de l’Union européenne. Mené par la France, le programme rassemblait à son lancement la Finlande, l’italie, les Pays-bas et le Portugal, dans le but de developper un système antimissile européen capable d’intercepter les nouvelles menaces, y compris les missiles hypersoniques et les planeurs atmosphériques, aujourd’hui hors de portée des systèmes anti-missiles existant. Berlin ne participait pas activement au programme, n’ayant qu’un statut d’observateur et par…

Lire l'Article

Les drones turcs vont recevoir une liaison satellite et attirent les clients

Avec les munitions vagabondes israéliennes, les drones israéliens comme le désormais célèbre TB2 de Bayraktar ont incontestablement fait preuve d’une très grande efficacité lors du conflit dans le Haut-Karabakh, conflit durant lequel ils ont participé à l’élimination d’une grande partie des blindés et des fortifications arméniennes, et ce en dépit de la présence de moyens anti-aériens comme des batteries SA-8 d’origine soviétique. Ces succès ne font que confirmer ceux déjà enregistrés en Libye et en Syrie, théâtres sur lesquels ils auraient notamment obtenus d’importants succès contre des systèmes anti-aériens modernes comme le Pantsir S1 de facture russe, pourtant conçu pour lutter contre ce type de…

Lire l'Article

Les armées américaines testent leur nouvelle doctrine de combat « All-Domain »

Traditionnellement, la perception de la puissance militaire d’un pays repose sur l’appréciation du format de ses forces, du nombre et de la qualité de ses équipements, et de l’entrainement voir de l’aguerrissement de ses effectifs. Et il est vrais qu’à quelques exceptions prés, les français s’en souviennent à Azincourt, cette démarche permettait d’évaluer effectivement les rapports de force, et donc le gradient de puissance. Ainsi, durant la guerre froide, l’OTAN fit le pari de la puissance technologique et sur une force aérienne plus performante pour compenser le surnombre marqué de l’arme blindée soviétique et de ses pays satellites. Mais certains événement historiques marquant ont démontré…

Lire l'Article

La constellation de satellites de l’US Army sera opérationnelle entre 2025 et 2027

A l’occasion d’un Webinar organisé par la DARPA, le général de brigade Rob Collins commandant le bureau exécutif du programme Command, Control, Communication-Tactical, désigné par l’acronyme PEO C3T, a indiqué que la constellation de satellites en orbite moyenne et basse de l’US Army sera opérationnelle entre les années 2025 et 2027. Ce programme prévoit, à ‘l’instar du programme Blackjack de la DARPA, de doter l’US Army d’un nombre important de satellites pour mettre en oeuvre la stratégie info-centrée d’engagement coopératif et multi-domaines en cours de developpement au Pentagone, et notamment de protéger les accès aux systèmes de reconnaissance et de communication indispensables à cette doctrine.…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR