Quelles sont les Forces et les Faiblesses de l’Armée de l’Air et de l’Espace ?

Dans la nuit du 13 au 14 Avril 2017, 5 avions Rafale de la base de Saint-Dizier escortés de 4 Mirage-2000-5, de 2 avions Awacs et de 6 avions ravitailleurs KC-135, effectuèrent un raid de 10 heures et 7000 km pour frapper et détruire à l’aide des 2 missiles de croisière SCALP transportés par chacun des Rafale, les installations chimiques syriens utilisées par le régime du président Bashar El Assad, dans le cadre d’une coalition tripartite rassemblant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. En dépit des importantes défenses anti-aériennes syriennes mises en oeuvre, toutes les cibles visées par les frappes de la coalition en…

Lire l'Article

L’Allemagne rejoint le programme de défense anti-missile européen TWISTER

Annoncé il y a tout juste un an, le programme TWISTER, pour Timely Warning and Interception with Space-based TheatER surveillance, est sans conteste le programme européen le plus ambitieux développé dans le cadre de la coopération structurée permanente, ou PESCO, de l’Union européenne. Mené par la France, le programme rassemblait à son lancement la Finlande, l’italie, les Pays-bas et le Portugal, dans le but de developper un système antimissile européen capable d’intercepter les nouvelles menaces, y compris les missiles hypersoniques et les planeurs atmosphériques, aujourd’hui hors de portée des systèmes anti-missiles existant. Berlin ne participait pas activement au programme, n’ayant qu’un statut d’observateur et par…

Lire l'Article

Les drones turcs vont recevoir une liaison satellite et attirent les clients

Avec les munitions vagabondes israéliennes, les drones israéliens comme le désormais célèbre TB2 de Bayraktar ont incontestablement fait preuve d’une très grande efficacité lors du conflit dans le Haut-Karabakh, conflit durant lequel ils ont participé à l’élimination d’une grande partie des blindés et des fortifications arméniennes, et ce en dépit de la présence de moyens anti-aériens comme des batteries SA-8 d’origine soviétique. Ces succès ne font que confirmer ceux déjà enregistrés en Libye et en Syrie, théâtres sur lesquels ils auraient notamment obtenus d’importants succès contre des systèmes anti-aériens modernes comme le Pantsir S1 de facture russe, pourtant conçu pour lutter contre ce type de…

Lire l'Article

Les armées américaines testent leur nouvelle doctrine de combat « All-Domain »

Traditionnellement, la perception de la puissance militaire d’un pays repose sur l’appréciation du format de ses forces, du nombre et de la qualité de ses équipements, et de l’entrainement voir de l’aguerrissement de ses effectifs. Et il est vrais qu’à quelques exceptions prés, les français s’en souviennent à Azincourt, cette démarche permettait d’évaluer effectivement les rapports de force, et donc le gradient de puissance. Ainsi, durant la guerre froide, l’OTAN fit le pari de la puissance technologique et sur une force aérienne plus performante pour compenser le surnombre marqué de l’arme blindée soviétique et de ses pays satellites. Mais certains événement historiques marquant ont démontré…

Lire l'Article

La constellation de satellites de l’US Army sera opérationnelle entre 2025 et 2027

A l’occasion d’un Webinar organisé par la DARPA, le général de brigade Rob Collins commandant le bureau exécutif du programme Command, Control, Communication-Tactical, désigné par l’acronyme PEO C3T, a indiqué que la constellation de satellites en orbite moyenne et basse de l’US Army sera opérationnelle entre les années 2025 et 2027. Ce programme prévoit, à ‘l’instar du programme Blackjack de la DARPA, de doter l’US Army d’un nombre important de satellites pour mettre en oeuvre la stratégie info-centrée d’engagement coopératif et multi-domaines en cours de developpement au Pentagone, et notamment de protéger les accès aux systèmes de reconnaissance et de communication indispensables à cette doctrine.…

Lire l'Article

Du nouveau pour les capteurs des futurs systèmes d’alerte avancée américains

Depuis quelques mois le renouvellement des capacités d’alertes balistiques avancées américaines font l’objet d’un volontarisme affiché. Programme majeur de la nouvelle « US Space Force », compte tenu des nouvelles menaces, le « Next-gen Overhead Persistent Infrared » (OPIR) a passé une étape importante ces derniers jours via la validation des examens préliminaires de conception de la charge utile infrarouge des satellites. Effecteur principal du futur système satellitaire en orbite géosynchrone, la conception puis le développement des capteurs infrarouges (IR) fait l’objet d’un soin particulier. Conçus et développés de manière concurrentielle par Raytheon Space and Airborne Systems et Ball Aerospace, ils passeront un examen critique d’ici l’automne 2021. La…

Lire l'Article

Le « GPS Britannique » ne verra probablement jamais le jour

En 2018, à l’annonce de l’éviction du Royaume-Uni du programme Galileo pour cause de Brexit, les vives réactions émanant de la classe politique et du gouvernement britannique avaient achevé de convaincre Theresa May de brandir la menace d’ériger un système de géo-positionnement national et indépendant de l’initiative européenne. Une étude de faisabilité et 130 millions de livres sterling plus tard, le symbole de l’indépendance post-Brexit souffre incontestablement d’un retard à l’allumage. Des désaccords entre ministres et hauts fonctionnaires britanniques se font désormais jour quant à la viabilité d’un projet onéreux mais non moins stratégique dans un contexte international particulièrement dégradé. En effet, d’après un article…

Lire l'Article

L’Iran déploie son premier satellite militaire alors que les tensions montent entre Téhéran et Washington

La Garde Révolutionnaire iranienne a annoncé hier avoir procédé au lancement du premier satellite militaire du pays, le Noor-1. Sur le plan technique, cette mise en orbite est une grande première pour l’Iran, à plus d’un titre. Mais le timing de ce lancement militaire participe également au jeu de stratégie déclaratoire entre Téhéran et Washington, et contribue ainsi à augmenter les tensions entre les deux pays. Après des débuts prometteurs, avec trois lancements successifs réussis entre 2009 et 2012, le programme spatial iranien a accumulé les échecs. Le dernier tir réussi date ainsi de 2015, avec le lancement du petit satellite expérimental Fajr par une…

Lire l'Article

Le planeur supersonique développé par le Japon pourrait être utilisé pour des frappes anti-navires

Nos confrères de Naval News, toujours bien informés, ont eu accès à une vidéo inédite de l’ATLA, l’agence du ministère de la défense japonais responsable des acquisitions, du développement technologique et de la logistique. Cette dernière montre la manière dont le planeur hypersonique en cours de développement au Japon pourrait servir comme arme anti-navires, et particulièrement comme arme anti-porte-avions. Jusqu’à présent, le HVPG (Hypervelocity Gliding Projectile) dévoilé le mois dernier par le ministère de la défense japonais n’était présenté que comme une arme sol-sol. Pour l’ATLA, les capacités anti-navires de l’HVPG ne devrait cependant pas être développées dès l’origine du programme. Comme précisé auprès de…

Lire l'Article

Ces technologies qui pourront détecter un F35 dès 2030

Depuis l’utilisation des F117 lors de la première guerre du Golfe, en 1991, la furtivité est considérée comme la caractéristique essentielle d’un avion de combat, pour être en mesure de faire face aux défenses anti-aériennes modernes d’un adversaire déterminé. Et l’appareil du lieutenant colonel Zelko abattu par une batterie de missiles S-175 (SA-3 dans la classification OTAN), alors qu’il venait d’ouvrir sa trappe de munition le 27 mars 1999 au dessus de la Serbie n’y changea pas grand chose. La furtivité était devenue le Graal des avionneurs et des état-majors des forces aériennes mondiales. Dès lors, plusieurs programmes reposant sur cette caractéristique furent développés, dans…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR