Les 5 armes occidentales dont les forces Ukrainiennes ont le plus besoin aujourd’hui

Depuis 12 jours maintenant, les forces armées et la défense territoriale ukrainiennes parviennent à résister à l’offensive russe, en dépit d’un évident durcissement des règles d’engagement de l’adversaire, alors qu’il est évident qu’il n’aura aucune chance de victoire rapide ni d’obtenir le soutien ou même la neutralité de la population ukrainienne dans sa grande majorité. Engagées en amont du conflit par les Etats-Unis et certains pays européens, les livraisons d’armement aux forces ukrainiennes jouent désormais un rôle déterminant dans la capacité de celles-ci à maintenir la pression sur les unités participants à l’offensive russe, frappant efficacement les convois de ravitaillement et bloquant certaines offensives, dans…

Lire l'Article

A son tour, la Russie présente son canon automoteur « Caesar-like »

Coco Channel avait coutume de dire que le succès s’évaluait au nombre de copie. Selon ce précepte, les équipes du français Nexter qui ont conçu le canon automoteur CEASAR peuvent être fières d’elles ! Car après le Japon, l’Inde, la Chine, Israél et les Etats-Unis, c’est au tour de la Russie de présenter un modèle très inspiré du concept français, le Malva. Monté sur un châssis 8×8 BAZ-6010, le Malva, conçu par le Burevestnik Central Research Institut du constructeur Uralvagonzavod, se rapproche beaucoup plus du Caesar lourd que du modèle original, dans le plus pur modèle de l’industrie russe. Evoqué pour la première fois en…

Lire l'Article

La Russie entame les tests d’une version sur roues de son canon automoteur Koalitsiya-SV

Alors que les unités d’artillerie de l’armée russe perçoivent leurs premiers canons automoteurs chenillés de 152mm 2S35 Koalitsiya-SV, une nouvelle version du blindé, cette fois montée sur un chassis de camion Kamaz-6550 à 4 essieux, a entamé ses tests d’état, phase indispensable avant de pouvoir être commandée par les armées russes. Conçu comme le 2S35 Koalitsiya par l’institut d’étude centrale Burevestnik, le nouveau système d’artillerie emporte une tourelle presque identique à celle de son prédécesseur, avec un canon 2A88 de 152 mm à chargement automatique capable de soutenir une cadence de tir de 16 obus par minutes, su un camion 8×8 Kamaz-6350, offrant, selon ses…

Lire l'Article

Les véhicules blindés russes de nouvelle génération entrent en service en 2020

A l’issue de la guerre d’Afghanistan, de la première guerre du Golfe, et de la guerre de Tchétchénie, les blindés russes avaient perdus beaucoup de leur prestige sur la scène militaire internationale. Conscient des limites des modèles existants, les autorités du pays entamèrent, à partir des années 2010, la conception d’une nouvelle génération de blindés devant reprendre l’ascendant sur les productions occidentales, comme le firent les blindés russes de l’après-guerre et durant la première moitié de la guerre froide. Quels sont ces nouveaux équipements, et que peut-on en dire en l’état des connaissances que nous en avons ? Le char de combat T-14 Armata Héritier…

Lire l'Article

Le Lance-roquette Multiple Tornado-S équipe une première brigade russe

Héritière de l’Armée rouge, l’armée russe en a conservé une appétence certaine pour les systèmes d’artillerie. Non seulement en a t-elle beaucoup plus que ses homologues occidentales, avec un système d’artillerie mobile pour 120 hommes, un pour 500 en moyenne dans l’OTAN, mais aussi développe-t-elle de nombreux systèmes de sorte à maintenir un avantage permanent sur ses adversaires potentiels. Et aujourd’hui, d’avantages elle dispose en effet. Non seulement ses canons automoteurs tirent plus loin et plus précisément que la majorité des systèmes occidentaux, mais elle emploie également un nombre important de lance roquettes multiples, aux performances remarquables. Le système 9M542 Tornado-S entre parfaitement dans cette…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR