Les Etats-Unis craignent la banalisation du « chantage à la dissuasion » russe et chinois

À peine quelques jours après l’entame des opérations militaires en Ukraine, Vladimir Poutine ordonnait de manière très médiatique à son chef d’Etat-Major et son ministre de La Défense de mettre en état d’alerte avancé les forces stratégiques russes, en réponse au premier train de sanction venu des Etats-Unis et d’Europe contre la Russie en réponse à cette agression. Depuis, Moscou a répété à plusieurs reprises ses menaces stratégiques pour tenter d’empêcher les occidentaux de s’immiscer dans le conflit en cours, et d’apporter un soutien croissant aux ukrainiens. Si cela n’a pas empêché les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et nombre de pays européens de livrer des armements…

Lire l'Article

Le conflit Russo-Ukrainien après 36 heures de combat

Alors que l’offensive russe contre l’Ukraine a débuté depuis un peu plus de 36 heures, les informations concernant la conduite des opérations de la part des deux belligérants, mais également la réalité des combats relayée par la communauté OSINT et par les quelques journalistes qui restent sur place, permettent d’ores et déjà de tirer les premiers enseignements de cette guerre, mais aussi des capacités opérationnelles des deux armées. Plus de 160 missiles balistiques et de croisières tirés en 24 heures Si les forces russes mirent en oeuvre des missiles de croisière Kalibr tirés à partir de corvettes et de sous-marins positionnés en Mer Noire et…

Lire l'Article

Le missile hypersonique 3M22 Tzirkon a été testé à partir du sous-marin nucléaire Severodvinsk

Alors que la campagne d’essais du missile anti-navire hypersonique Tzirkon 3M22 a été couronnée de succès au mois de septembre avec le 10ème tirs réussi à partir de la frégate Admiral Gorshkov après une campagne débutée en février 2020, les autorités russes avaient annoncé que les essais de mise en oeuvre du nouveau missile à partir de sous-marin débuteraient en octobre. Il n’aura guère fallut être patient puisque le 4 octobre, la Marine russe a annoncé avoir procédé aux deux premiers tirs de cette phase de test, tous deux à partir du sous-marin nucléaire lance-missiles Severodvinsk, première unité de la classe Iassen du projet 885,…

Lire l'Article

Avec l’Admiral Nakhimov, la Russie disposera en 2023 du croiseur le plus puissamment armé

Les croiseurs nucléaires soviétiques de la classe Kirov étaient, lors de leur entrée en service en 1980, considérés comme les plus plus puissantes unités navales de surface existantes, à l’exception des porte-avions, et obligèrent l’US Navy à remettre en service 4 cuirasser de la seconde Guerre Mondiale de la classe Missouri, pour tenter d’équilibrer les choses. Lourdement armés, disposant d’une propulsion nucléaire et d’un équipage de 800 officiers et marins, ces navires eurent une puissance de feu inégalée jusqu’à l’effondrement de l’Union Soviétique. Durant les 30 années qui suivirent, deux des croiseurs, le Kirov rebaptisé Admiral Ouchakov, et le Frunze rebaptisé Admiral Lazarev, furent retirés…

Lire l'Article

Les nouveaux missiles de croisière russes peuvent frapper directement les Etats-Unis

Il est vrai que depuis 2 ans, l’immense majorité de l’attention portée par le Pentagone s’est concentrée sur la Chine et l’évolution rapide de la situation dans le Pacifique Occidental. Mais pour le général Glen D. Vanheck, commandant l’US Northern Command en charge de protéger l’Amérique du Nord, la plus grande menace qui pourrait frapper les Etats-Unis aujourd’hui viendrait non pas de Pékin et de ses missiles balistiques, mais de Moscou et de ses nouveaux missiles de croisière, capables d’atteindre le territoire américain directement à partir de son propre sol désormais. A l’occasion d’un forum en ligne organisé par le Center for Strategic and International…

Lire l'Article

Le sous-marin nucléaire lance-missiles Kazan sera-t-il le cauchemar des marines occidentales ?

Selon le Ministère Russe de La Défense, le nouveau sous-marin nucléaire lance-missiles Kazan, seconde unité de la classe Iassen mais première unité de la variante projet 885-M Iassen-M, aurait été admis au service actif ce vendredi 7 Mai, et aurait rejoint la Marine Russe pour être déployé au sein de la flotte du Nord. Malgré les délais de construction et une livraison reportée de 2 ans, l’arrivée de ce nouveau sous-marin semble inquiéter les Etats-Majors occidentaux, soucieux des capacités offensives du nouveau submersibles, mais également de sa grande discrétion. Et en effet, le Kazan, ainsi que les 7 autres sous-marins de la variante Iassen-M à…

Lire l'Article

La Russie commande 6 nouvelles corvettes pour la flotte Pacifique

Le Ministère de La Défense Russe a annoncé, via l’agence TASS, une nouvelle commande de corvettes de la famille 20380, afin de renforcer et moderniser la flotte du Pacifique entre 2024 et 2028. Deux de ces navires seront des corvettes de la classe Steregushchiy du projet 20380, alors que les 4 autres seront de la classe Gremyashchiy du projet 20385, dans les deux cas des navires disposant d’une importante puissance de feu, et aptes à renforcer sensiblement les capacités navales russes sur sa façade Pacifique. Les corvettes de la classe Steregushchiy, dont 6 exemplaires sont déjà en service dans les flottes de la Baltique et…

Lire l'Article

Vladimir Poutine veut ressusciter le traité INF sur les missiles à courte et moyenne portée

Cela n’aura pas trainé. Dans notre article consacré aux accusations de Moscou contre Berlin vis-à-vis le non respect du traité de non-prolifération des armes nucléaires, nous nous interrogions sur les objectifs de Moscou pour s’emparer aujourd’hui de ce dossier qui existe depuis plus de 40. Un indice a peut-être été donné par Vladimir Poutine lui même aujourd’hui, lorsqu’il a mis sur la table une offre de contrôle des armes nucléaires sur le Théatre européen, indépendante des autres théâtres. Il s’agit d’une rupture profonde dans les positions russes, et d’une offre qui pourrait largement séduire les européens. La proposition de Vladimir Poutine est simple : il…

Lire l'Article

La Russie entame simultanément la construction de 2 frégates, 2 sous-marins nucléaires et 2 porte-hélicoptères d’assaut

Nous le savons, La Défense russe est habile lorsqu’il s’agit de communication, et qu’elle n’est pas avare de symboles. En la matière, ce 16 juillet 2020 sera à marquer d’une pierre blanche pour la Marine russe, puisque seront menées conjointement les cérémonies de pose de la quille de deux frégates du projet 22350 étendu Admiral Gorshkov, de deux sous-marins nucléaires du projet 885-M Iassen, et de deux porte-hélicoptères d’assaut du projet 23900. En une seule journée, la Marine Russe lance 6 navires majeurs de haute mer, soit autant, voir plus, que n’en disposent bon nombre de Marines occidentales et européennes. Ces dernières décennies, la Marine…

Lire l'Article

Avec la classe Laïka, la Russie veut un sous-marin de dissuasion non-nucléaire

Dans une interview publiée par le journal des forces armées russes Krasnaya Zvezda (étoile rouge), l’amiral Nikolai Yevmenov fait un point sur les développements de la nouvelle classe de sous-marins d’attaque de 5ème génération qui entrera en service lors de la prochaine décennie dans la Marine Russe. Désignée classe Laïka, du nom de la première chienne à avoir été envoyée dans l’espace, ce programme, précédemment identifié par le nom « Husky », est appelé à devenir le modèle central de la gamme de sous-marins nucléaire russes pour plusieurs décennies. Le programme n’en est qu’à la phase de conception générale, et il est évidemment bien trop tôt pour…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR