Le Royaume-Uni veut plus de F-35B et d’A400M

Comme la plupart des armées européennes, les forces militaires britanniques subirent le contre-coup des bénéfices de la paix au niveau budgétaire entre le milieux des années 90 et des années 2010. En revanche, de part l’importante participation britannique à la seconde guerre du Golfe, et à la campagne d’Afghanistan, celles-ci érodèrent rapidement leurs réserves opérationnelles, au point d’être au bord de la rupture capacitaire globale au début des années 2010. Si certaines ruptures capacitaires spécifiques eurent bien lieu, comme dans la cas de patrouille maritime ou de la capacité aéronavale embarquée, Londres entreprit dès 2012 d’augmenter ses investissements, de sorte à reconstituer et moderniser les…

Lire l'Article

Quelles conséquences pour la France si les programmes SCAF et Tempest fusionnaient ?

Après son homologue allemand le Lt General Ingo Gerhartz, c’est au tour du général Luca Goretti, le Chef d’Etat-Major des forces aériennes italiennes, de déclarer que, selon lui, les programmes européens d’avions de combat de 6ème génération SCAF (pour Système de Combat Aérien du Futur) qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, et FCAS (pour Futur Combat Air System, soit le même acronyme) qui rassemble la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suède, seront appelés à fusionner dans un avenir plus ou moins proche. Selon l’officier général Italien, eu égard aux enjeux industriels et budgétaires, et à la proximité des programmes, des acteurs industriels et des pays,…

Lire l'Article

Lockheed-Martin et Airbus affronteront Boeing pour le nouveau contrat de Ravitailleurs de l’US Air Force

En 2008, Airbus, alors EADS, et l’américain Northrop Grumman, remportèrent la compétition KC-X afin de fournir un nouvel avion ravitailleur à l’US Air Force, avec un appareil désigné KC-45A dérivé de l’A330 MRTT. Mais à la suite de protestations légales de Boeing, qui proposait son KC-46, décision fut prise d’annuler la compétition pour en faire une nouvelle. Face à l’intense lobbying de la firme américaine, et au retrait de Northrop Grumman du partenariat avec EADS, l’avionneur de Seattle remporta finalement la nouvelle compétition en 2011, sur la base d’un Boeing B-767 adapté aux besoins de l’US Air Force, et désigné KC-46A. Une commande de 179…

Lire l'Article

L’Inde valide la commande de 56 avions de transport tactique C295W d’Airbus

Attendue de longue date, la commande ayant été rendue publique en Mai 2015, le Cabinet Committee on Security (CCS) indien a donné son feu vert pour entamer la livraison de 56 avions de transport tactique C295W auprés de Airbus Defense and Space. Selon le communiqué, 16 appareils seront assemblés en Espagne par Airbus DS et livrés dans les 48 mois suivant la signature du contrat, alors que les 40 autres appareils seront quant à eux, assemblés en Inde par le groupe privé Tata, sur une durée de 10 ans. En outre tous les appareils seront dotés d’une suite de guerre électronique de facture nationale pour…

Lire l'Article

L’opinion publique helvétique s’invite dans la compétition pour le remplacement des F18 et F5 suisses

A 24 heures de l’annonce du vainqueur de la compétition AIR2030 visant à remplacer les avions de combat F/A 18 Hornet et F5 Tiger II en service au sein des forces aériennes helvétiques, le poids de l’opinion publique semble représenter un enjeu croissant, pour ne pas dire décisif, dans ce dossier dont les rebondissements n’ont guère à envier à une 8ème de finale opposant la France à la Suisse. A en croire les médias suisses, l’issue de cette compétition risque fort de ne pas être davantage favorable au Rafale français que ne l’a été le match d’hier pour l’équipe de France, puisque tout semble indiquer…

Lire l'Article

Le programme SCAF sort de l’ornière, sans résoudre les problèmes de fond

Après plusieurs semaines de psychodrame sur fond de tensions croissantes entre les revendications industrielles allemandes jugées excessives par la France, et les positions jugées autoritaires de l’industrie française selon l’Allemagne, le programme de Systeme de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, qui rassemble la France, l’Allemagne et l’Espagne, est semble-t-il sorti de l’ornière dans laquelle il s’était engagé depuis des mois, grâce notamment à l’intervention du Sénat français et de sa commission défense et affaires étrangères. Dans une séance qui s’est apparentée à une psychothérapie de couple, les industriels français et allemands ont pu exprimer clairement leurs attentes, griefs et inquiétudes, permettant aux parties de…

Lire l'Article

Le Démonstrateur du Drone de combat Mosquito britannique volera en 2023

Pendant plusieurs années, Français et Allemands regardaient le programme FCAS britannique, qui comprend entre autre le chasseur de nouvel génération Tempest, comme un outsider du programme SCAF, voire comme un sursaut de fierté des politiques outre-manche suite au Brexit. Aujourd’hui, force est de constater que ce programme avance rapidement, et bien plus sereinement que le programme « européen », et que ses ambitions sont loins d’être si limitées que l’on pouvait l’entendre dire il n’y a encore de ça que quelques mois. Outre l’effort significatif consenti par les autorités britanniques pour soutenir ce programme, avec un budget annuel établi à 2 Md£ par la nouvelle Revue Stratégique…

Lire l'Article

La France dans le piège de la coopération européenne Défense

Le programme de Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, est-il condamné à échouer ? Il y a encore quelques mois, une telle idée aurait déchainé la fureur de nombre de responsables au Ministère des Armées, à la DGA et même à l’Elysée. Mais aujourd’hui, on peut raisonnablement se demander comment le programme pourrait ne pas échouer, eu égard aux nombreux problèmes critiques apparus ces dernières semaines. Après l’exigence allemande pour obtenir un pilotage partagé entre Safran et MTU concernant le pilier propulsion du programme, et ce dépit de l’expérience plus que limitée du motoriste allemand dans ce type de propulseur, puis celle portant…

Lire l'Article

SCAF, MGCS : Pourquoi l’Allemagne va-t-elle trop loin ?

Depuis la dernière rencontre virtuelle entre le président français Emmanuel Macron et son homologue allemande Angela Merkel la semaine dernière au sujet des programmes de coopération de défense entre la France et l’Allemagne, un vent de panique semble souffler en France, aussi bien du coté des industriels que du coté politique. La chancelière allemande a en effet, à l’occasion de cette rencontre, indiqué qu’elle entendait renégocier une nouvelle fois la répartition industrielle autour du programme de Système de Combat aérien du Futur SCAF qui rassemble la France, l’Allemagne et l’Espagne. Plus précisément, elle souhaite désormais que l’industrie allemande développe elle aussi un des prototypes du…

Lire l'Article

Les questions de propriété intellectuelle menacent le programme SCAF

Dans le petit monde de la coopération européenne de Défense, les choses ne se passent pas aussi bien qu’il n’y parait. Car si officiellement, les industriels sont engagés activement avec le soutien des gouvernements dans ces programmes, de nombreuses difficultés, qu’il s’agisse des différences sur la façon dont les programmes sont gérés politiquement, ou du partage industriel entre les bases industrielles de chaque pays, entravent leur bon déroulement, tout au moins de manière policée. Dernier problème en date, des tensions significatives opposent les industriels français participant au programme SCAF à leurs homologues allemands au sujet de la façon dont les autorités politiques allemandes pilotent la…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR