Malgré la médiation allemande, les tensions montent entre la Grèce et la Turquie

A l’issue du sommet des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne au sujet des tensions en Méditerranée orientale organisé à la demande d’Athènes, Berlin avait été très critique au sujet de l’envoi de navires français et d’avions Rafale en Mer Egée, pour tenter de faire pression sur le président Turc et de mettre fin à la mission d’exploration gazière du navire turc Orus Reis et de son escorte militaire. Pour la chancellerie allemande, largement convaincue des bienfaits de la négociation et du soft-power, l’attitude de la France ne faisait qu’ajouter de l’huile sur le feu dans les relations déjà explosives entre les deux pays.…

Lire l'Article

La Turquie humilie l’OTAN et D. Trump en commandant un second régiment de S-400 russes

En mars de cette année, l’OTAN, par la voix de son secretaire général Jens Stoltenberg, appelait les européens à plus de « flexibilités » vis-à-vis de la Turquie, suivant en cela James Jeffrey, haut représentant des Etats-Unis pour la Syrie, qui demandait aux européens de venir soutenir Ankara dans son opération dans le nord de Syrie en déployant des batteries de missiles Patriot pour protéger le territoire turc. Peu de temps avant, le président Trump avait fait montre d’une entente appuyée avec son homologue turc, R.T Erdogan, à l’occasion du sommet de l’OTAN de Londres en décembre 2019. Difficile, dans ces conditions, d’imaginer l’humiliation infligée par le…

Lire l'Article

Européens et Russes s’entendent contre « toute ingérence en Biélorussie »

La Russie ne tolérera pas d’ingérence occidentale en Biélorussie, c’est en substance le message qu’a transmis le président russe Vladimir Poutine à ses homologues français et allemand à l’occasion de deux conversations téléphoniques ayant suivi un point de situation avec le président biélorusse Loukachenko. Selon les communiqués officiels, les deux conversations entre le président russe et ses homologues européens eurent lieux successivement à l’initiative de la Chancelière Merkel et du Président Macron, le président russe ayant tenu, visiblement, le même discours dans les deux cas. A l’issue de ces deux conversations, le président russe s’est entretenu avec Charles Michel, le président du Conseil Européen, se…

Lire l'Article

L’Allemagne propose un nouvel indicateur pour évaluer son effort de Défense

A l’occasion du sommet de l’OTAN de Cardiff, en 2014, l’Allemagne s’engagea, comme l’ensemble des membres de l’alliance, à faire croitre ses dépenses de Défense à hauteur de 2% de son PIB d’ici 2025. Mais la mise en oeuvre de cet engagement se heurta à de nombreuses considérations de politiques intérieures, ainsi que de doctrines économiques propres à l’Allemagne, de sorte qu’aujourd’hui, le pays n’investit que 1,38% de son PIB dans sa Défense, et a prévenu ses partenaires de l’OTAN qu’en 2025, son objectif était d’investir non plus 2% mais 1,5% de son PIB dans ce domaine. Cette décision n’a guère surpris les partenaires européens…

Lire l'Article

60% des allemands souhaitent une coopération accrue avec la France sur la scène internationale

Parfois, les études offrent des résultats qui surprennent leurs commanditaires. C’est ainsi qu’une étude menée conjointement par le Think tank américain Pew Research Center de Washington D.C, et le Think tank allemand Koerber Stiftung de Hambourg, portant sur l’analyse d’un sondage mené auprés de 1000 américains et 1000 allemands de plus de 18 ans, a montré le fossé qui existe entre les conceptions américaines et allemandes des problématiques de défense et de politique internationale. Mis en perspective avec l’étude faite à l’occasion du forum de Munich sur La Défense de 2019, il apparaitrait même que les allemands, contrairement à leurs dirigeants, auraient majoritairement des positions…

Lire l'Article

Le Bundestag valide la première phase du SCAF avec de nombreuses réserves

Le vote du Bundestag, le parlement allemand, en faveur du financement de la première phase visant à developper le démonstrateur du programme de Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, qui doit remplacer les Rafale français et les Typhoon allemands et espagnols à partir de 2040, peut être interprété de deux manières différentes, selon que l’on regarde le verre à moitié plein, ou le verre à moitié vide. Pour les optimistes, il s’agit d’une avancée majeure en faveur du developpement de ce programme stratégique pour le renforcement des forces aériennes des 3 pays, mais également pour renforcer l’indépendance stratégique européenne dans le domaine des…

Lire l'Article

L’Allemagne sacrifie-t-elle l’Europe de La Défense sur l’autel de l’interopérabilité avec les forces US ?

Les chefs d’Etat-Major américains et allemands viennent de signer un accord visant à développer un très haut degré d’interopérabilité entre les deux armées d’ici 2027, la semaine dernière lors de conférence annuelle des armées européennes se tenant au quartier général des forces US en Europe, à Wiesbaden en Allemagne. L’objectif affiché par le général américain James McConville et son homologue allemand, le Lt. General Jörg Vollmer, est d’atteindre une parfaite interoperabilité des forces à cette date, permettant à un régiment allemand d’être intégré dans une brigade ou une division US, ou une division d’être intégré dans un corps d’armée, avec, en point de mire, un…

Lire l'Article

L’Allemagne réduit l’augmentation de son budget de Défense

Les autorités allemandes sont-elles atteintes de schizophrénie ? C’est en tout cas la question que l’on peut se poser lorsque, à peine deux jours après avoir proposé la conception et l’utilisation d’un porte-avions européens, et d’avoir une nouvelle fois émis l’hypothèse d’un abandon par la France de son siège de membre Permanent au conseil de Sécurité de l’ONU, au profit de l’Europe, voilà qu’elles annoncent que le budget de la Défense 2019 sera finalement de 43,2 Md€, et non de 47,2 Md€ comme prévu, et annoncé à plusieurs reprises, notamment au dernier sommet de l’OTAN, comme le réclamait depuis plusieurs mois le ministre des finance Olaf…

Lire l'Article

Peut-on développer un porte-avions franco-allemand ?

Depuis quelques mois, une partie de la classe politique allemande, la plus europhile, semble particulièrement prolixe en matière de projet de coopération européenne de Défense, et notamment concernant la coopération franco-allemande. Parfois, l’idée passe clairement à coté, comme lorsque le ministre des finances Olaf Sholtz du parti SPD, allié de la CDU d’Angela Merkel, proposa que la France cède son siège de membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU à l’Union Européenne, une idée aussi incongrue que juridiquement impossible. Angela Merkel, elle, s’est exprimée en faveur d’une armée européenne proposée par E.Macron, dans une allocution face au parlement européen le 13 novembre 2018. La…

Lire l'Article

Mais que veut l’Allemagne en matière de Défense ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Allemagne envoie des signaux très contradictoires en matière de coopération et d’engagements de Défense ces derniers mois.  D’un coté, Me Merkel et sa dauphine, la ministre de la Défense Ursula von der Leyen, font le tour des capitales pour signer des accords et des engagements de Défense, promettant la montée en puissance du rôle de l’Allemagne dans l’Europe de la Défense comme dans l’OTAN. Les deux dirigeantes allemandes ne cachent pas, d’ailleurs, l’ambition du pays de devenir le pivot de cette défense européenne, et de nombreux pays en Europe du Nord et de l’Est, sont sensibles à…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR