L’Armée Populaire de Libération perfectionne l’usage des ferries pour l’assaut amphibie

Si la Guerre en Ukraine a démontré une chose de manière certaine, c’est bel et bien que les frappes de missiles et d’artillerie à longue distance n’étaient pas en mesure d’altérer de manière significative et durable les capacités de résistance d’un adversaire préparé, et que pour mener un assaut contre de telles forces, il est indispensable de disposer d’une force massive susceptible de s’imposer rapidement et d’ouvrir les brèches nécessaires à la manoeuvre. La situation est encore plus délicate lorsqu’il s’agit de mener un assaut amphibie, en particulier lorsqu’il s’agit de se confronter à une armée bien équipée et bien entrainée comme les forces taïwanaises.…

Lire l'Article

Quels sont les 4 piliers qui feront de la Chine la super-puissance militaire mondiale en 2035 ?

Avec 2 millions de soldats, moins de 3000 chars modernes, un milliers d’avions de combat de 4ème génération et seulement 2 porte-avions et une trentaine de destroyers, les armées chinoises sont, sur le papier du moins, loin de représenter un adversaire potentiel hors de portée des Etats-Unis, et encore moins du camp occidental dans on ensemble. Pourtant, la construction militaire entreprise par Pékin depuis une trentaine d’années est aujourd’hui l’obsession des miltaires et stratèges américains, au point que l’ensemble des évolutions materiels et doctrinaux entrepris outre-atlantique ces dix dernières années, ne visent qu’à contenir la montée en puissance des armées chinoises. En effet, au delà…

Lire l'Article

Sur fond de tensions croissantes avec Pékin, Taïwan veut augmenter ses dépenses de Défense de 13,9% en 2023

Il y a tout juste une année, les autorités de Taipei annonçaient une hausse du budget de défense de l’ile autonome depuis 1949, pour porter à 16,8 Md$, 418 Md$ Taiwan, le budget 2022, soit une hausse de 5,2% vis-à-vis de 2021, afin de répondre à la montée de la menace que faisait peser le renforcement rapide des forces armées de la République Populaire de Chine. Ce faisant, Taiwan entendait dépasser le seuil actuel de son effort de défense fixé à 2% de son PIB, pour le faire croitre progressivement vers 3%. La guerre en Ukraine, mais également la hausse sensible des tensions avec Pékin…

Lire l'Article

Que nous apprend l’effort de défense chinois sur les ambitions réelles de Pékin ?

Début aout, le Chef des opérations navales américains, l’amiral Mark Gilday, présentait le plus ambitieux plan de monter en puissance de l’US Navy depuis la fin de la guerre froide. Désigné « Navigation Plan 2022« , le document présentait une stratégie pour amener l’US Navy à disposer, en 2045, de 12 porte-avions à propulsion nucléaire, de 66 sous-marins nucléaires d’attaque, de 96 destroyers et 56 frégates ainsi que de 3000 aéronefs dont 1300 avions de chasse, aux cotés de 12 sous-marins lanceurs d’engin, de 31 grands navires amphibies et de 150 navires de surface et sous-marins autonomes. L’objectif de ce plan, qui doit encore être approuvé par…

Lire l'Article

Taïwan : Quand et comment la Chine passera-t-elle à l’offensive ?

Depuis plusieurs années, les tensions entre Washington et Pékin autour de la question Taïwanaise n’ont cessé de croitre, pour désormais devenir un sujet flirtant avec le casus belli en permanence, entre les incursions de la marine et des forces aériennes américaines et alliées en Mer de Chine du Sud et dans le détroit de Taïwan, les interceptions et les incursions navales et aériennes de l’Armée Populaire de Libération autour de l’ile, et les ripostes successives et réciproques dès lors que Washington envoie un nouveau chargement d’armement, des parlementaires ou des membres du gouvernement à Taipei. La dynamique belliqueuse est telle que désormais, les forces armées…

Lire l'Article

Lors des rencontres de Shangri-La, la rhétorique guerrière chinoise monte d’un cran face à l’Occident

S’exprimant dans le cadre des rencontres de Shangri-La, le ministre de La Défense chinois Wei Fenghe a affirmé que la réunification entre la Chine Populaire et Taïwan s’effectuerait incontestablement, et que la Chine se battrait « jusqu’au bout » contre quiconque tenterait de s’y opposer. Entamée en 2002, le Shangri-La Dialogue, organisée chaque année à Singapour par l’International Institut for Strategic Studies, rassemble une cinquantaine de pays du théâtre Pacifique, pour des discussions politiques et de sécurité. Depuis quelques années, toutefois, ces rencontres sont devenus le lieu de joutes verbales et d’invectives croissantes entre la Chine et le camps occidental, notamment au sujet de l’autonomie Taiwan. Cette…

Lire l'Article

La Marine Chinoise aura reçu 8 nouveaux destroyers sur la seule année 2021

On le sait, l’industrie navale militaire chinoise est extrêmement performante depuis plusieurs années. Ainsi, de 2017 à 2020, elle avait permis à la Marine Chinoise d’accepter au service actif pas moins de 21 destroyers, soit 3 fois plus de navires de ce type que ceux entrés en service au sein de l’US Navy, de la Marine sud-coréenne, de la Royal Australian Navy et des Forces navales d’auto-défense japonaises sur la même période. Loin de ralentir le rythme, elle établit un nouveau record en 2021 avec pas moins de 8 destroyers livrés aux Forces Navales de l’Armée Populaire de Libération, ou plus exactement, 3 croiseurs Type…

Lire l'Article

L’Armée chinoise simule un assaut amphibie massif sur l’ile de Hainan, réplique de Taïwan

L’ile chinoise de Hainan, avec ses 34.000 km2 et ses 1.500 km de cotes, est à elle seule une province du pays qui abrite 8 millions d’habitants et dispose de nombreuses infrastructures de défense, notamment la base de sous-marins nucléaires de Longpo à coté de la ville de Yulin, est en bien des aspects, une réplique grandeur nature de l’ile de Taïwan, de ses 36.000 km2 et de ses 1550 km de cotes. De toute évidence, la chose n’a pas échappé aux stratèges de l’Armée Populaire de Libération, qui ont organisé, cette fin de semaine, un immense exercice aéronaval et amphibie, prenant place précisément sur…

Lire l'Article

Les bombardiers H-6J chinois s’entrainent au largage de mines navales

Si la Marine chinoise est désormais solide en matière de flotte de surface, avec dans les tous prochains mois une flotte composée de 5 croiseurs Type 055 et de 25 destroyers Type 052D en ligne, plus un centaine de frégates et corvettes, elle reste sous la menace des sous-marins américains mais également japonais, sud-coréens voire australiens (dans un avenir lointain, très lointain…), comme l’a montré l’accident de l’USS Connecticut en mer de Chine il y a deux mois. Bien que des mesures à moyen terme aient été prises, comme par exemple l’arrivée progressive des nouveaux sous-marins Type 039C ou le possible remplacement des 20 premières…

Lire l'Article

La Chine va-t-elle renforcer ses capacités de lutte anti-sous-marine côtières ?

De toutes les composantes de l’arsenal militaire américain, la flotte sous-marine de l’US Navy est probablement la plus redoutée par Pékin et les forces navales de l’Armée populaire de libération. C’est la raison pour laquelle, depuis une dizaine d’années et l’arrivée de Xi Jinping à la tête du pays, un effort particulièrement important a été fait afin de renforcer les moyens de contrer cette menace. Ce fut d’abord le cas de frégates Type 054A chargées d’escorter les grandes unités navales et en particulier d’éliminer les menaces sous-marines contre ces navires, A partir de 2013, apparurent également les premières corvettes Type 056A. Evolution des Type 056…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR