La France doit-elle developper un char moyen en parallèle du programme MGCS ?

Il n’est désormais un secret pour personne que le risque de voir les armées françaises engagées dans un conflit de Haute Intensité a considérablement augmenté ces dernières années, et qu’il ira croissant dans les années et décennies à venir. C’est dans ce contexte que Paris et Berlin ont lancé, dès 2017, plusieurs programmes industriels de défense en coopération, dont les plus symboliques sont le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF devant remplacer les Rafale français et Typhoon allemands, et le programme de char de combat MGCS, pour remplacer entre autres les Leclerc de l’Armée de Terre et les Leopard 2 de la Bundeswehr.…

Lire l'Article

La Garde Nationale, un format de prédilection pour la Haute Intensité

Le défilé militaire du 14 juillet 2021, qui aura lieu comme toujours sur l’avenue des Champs-Elysées, sera cette année sur le thème de « La Haute Intensité », une notion réapparue depuis peu avec la résurgence de ce type d’engagement, et la montée en puissance de certains forces armées comme la Chine ou la Russie. Toutefois, si les Armées Françaises mettront en valeur leurs materiels performants, comme le Rafale, le chars Leclerc, le VBMR Griffon ou encore les nouveaux navires de la Marine Nationale lors de cet événement, elles ne pourront masquer leurs capacités plus que limitées dans ce domaine, héritées de 25 années d’arbitrages budgétaires et…

Lire l'Article

Le remplacement des T72 indiens est une opportunité unique pour Nexter et l’Armée de Terre française

Début Juin, les autorités indiennes ont relancé officiellement le programme Future Ready Combat Vehicles, ou FRCV, visant à acquérir 1700 blindés lourds pour remplacer les quelques 2200 chars de combat T72 actuellement en service au sein des forces armées du pays. Une demande d’information a été envoyée à quelques 12 fabricants de chars lourds : le russe Uralvagonzavod  pour le T90M et le T-14 Armata, l’américain General Dynamics pour le M1Ax Abrams, l’allemand Krauss-Maffei Wegman pour le Leopard 2, le sud-coréen Rotem pour le K2, le turc Otokar pour l’Atlay, le serbe Yugoimport pour le M-84, l’ukrainien Malyshev pour le T-84, l’italien Leonardo pour l’Ariete,…

Lire l'Article

Nexter défie Rheinmetall avec son canon ASCALON pour le programme MGCS

Pour l’Allemand Rheinmetall, l’affaire était entendu : l’experience et la renommée acquise par le concepteur du canon Rh-120 L44 de 120 mm qui équipe le Leopard 2 justifiaient, selon le groupe de Düsseldorf, à eux seuls, que la conception du canon principal du programme franco-allemand MGCS lui soit attribué. Pour cela, Rheinmetall entendait s’appuyer sur son nouveau canon de 130 mm L/51, présenté il y a déjà 5 ans de cela, et ce en dépit des essais menés par le français Nexter, qui avait expérimenté un nouveau canon de 140 mm sur châssis Leclerc en 2019, dans le cadre du programme Future Tank Main Armament,…

Lire l'Article

5 programmes pour renforcer les capacités Haute Intensité des armées françaises

S’il y a encore quelques années, l’hypothèse de l’engagement de haute intensité, c’est à dire entre des forces téchnologiquement avancées et disposant de ressources militaires globales, était considérée comme marginale, la détérioration des relations internationales et la multiplication des points de tension apparus sur la planète, lui auront redonné un crédit important. Malheureusement, comme le font remarquer les chefs d’Etat-Major des armées françaises ainsi que les députés de manière de plus en plus fréquente, les forces françaises ne sont plus dimensionnées ni équipées pour faire face efficacement à ce type d’engagement. Au delà du volume des forces qui relève d’une planification globale à long terme,…

Lire l'Article

L’Armée de Terre française dévoile ses ambitions avec le programme TITAN

L’Armée de Terre française et la Direction Générale de l’Armement (DGA) ont publié cette semaine une animation vidéo présentant les grands axes de developpement en cours et à venir pour le combat aéroterrestre des armées françaises. Si aujourd’hui tous les regards, et la grande majorité des crédits, sont concentrés sur le renouvellement du segment « médian », à savoir les véhicules blindées légers et moyens, les plus susceptibles d’être déployés en opération exterieures, dans le cadre du programme SCORPION, le renouvellement de la composante lourde des forces est dès à présent planifié au sein d’un nouveau programme désigné TITAN. TITAN n’est d’ailleurs, en soit, pas véritablement un…

Lire l'Article

Sans le nommer, les Chefs d’Etat-Major français plaident-ils pour un nouveau Livre Blanc ?

Dans une allocution donnée face aux élèves officiers de Marine à l’Ecole Navale de Lanveoc-Poulmic, prés de Brest, le nouveau chef d’état-major de la Marine Nationale, l’amiral Pierre Vandier, a prévenu les futurs officiers qu’ils formaient une génération qui connaitra probablement le feu à la mer, en d’autres termes, des combats navals de haute intensité comme il n’en a plus existé depuis la guerre des Malouines en 1982. La déclaration du CEMM s’inscrit dans une série de prises de parole des différents chefs d’Etat-major des armées françaises qui visent à alerter aussi bien l’opinion publique que les autorités politiques de la profonde mutation qui s’opère…

Lire l'Article

20 programmes pour renforcer les armées et préserver le tissu industriel français

Entre la crise sanitaire et économique liée au virus Covid19, et les crises sécuritaires qui secouent le Moyen-Orient, la Méditerranée, l’Asie et l’Europe de l’Est, les sujets de préoccupation ne manquent pas pour les responsables politiques français en charge de la défense, des finances publiques et de l’industrie. Mais alors que ces dossiers sont gérées aujourd’hui de façon isolée, une vision globale permettrait d’envisager des solutions répondant à l’ensemble des besoins et des exigences contextuelles. Renforcer les armées françaises, un besoin impérieux Bien que la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 ait incontestablement permis de juguler l’hémorragie capacitaire qui touchait les armées françaises depuis plus de…

Lire l'Article

Barkhane : six mois après le Sommet de Pau, quels effets sur le théâtre sahélien ?

Le 13 Janvier 2020 se tenait le Sommet de Pau destiné à redonner de l’élan à un G5 Sahel démoralisé et déstabilisé sous le coup de l’agressivité des attaques des Groupes Armés Terroriste (GAT). Quelques mois plus tard on observe des effets encourageants sur le terrain, tant par la pression exercée sur les GAT que par la montée en puissance des armées sahélienne. Au début de l’année 2020 l’opération Barkhane perdait de sa légitimité au prorata des pertes subies par les armées sahéliennes, et des critiques émanant de l’opinion française. Le Sommet de Pau n’a pas changé l’Effet Final Recherché (EFR) de l’opération Barkhane : tenir…

Lire l'Article

Accord de la Suède, intérêt de la Grèce : la Task Force Takuba prend forme

Annoncée dès 2019 et lancée officiellement au mois de Mars sous l’impulsion de la France, la Task Force Takuba est un groupement européen de forces spéciales destiné à être déployé au Mali afin de soutenir les forces armées locales dans leur lutte contre les groupes terroristes. Devant être déployée avant la fin de l’été 2020, la Task Force Takuba est encore en train d’affiner son dispositif technique. Cette tâche est particulièrement délicate en pleine épidémie de Covid-19, qui modifie la disponibilité des hommes et des équipements devant être envoyés par chaque pays partenaire. Ces derniers jours, toutefois, plusieurs avancées majeures ont été faite. D’une part,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR