Victimes d’un piratage informatique géant, les agences américaines désignent la Russie

L’affaire fait grand bruit outre-atlantique. En effet, plusieurs des plus importantes agences gouvernementales américaines, y compris le Département de la Sécurité Interieure, ont été piratées pendant plusieurs mois par une équipe de hackers ayant eu potentiellement accès à l’ensemble des emails et des documents échangés par ces agences, créant l’une des plus grande brèche de sécurité qu’ai connu les Etats-Unis ces dernières décennies. Outre les méthodes employées par les hackers et les données potentiellement fuitées, le Departement de la Sécurité Nationale cherche désormais à déterminer l’origine du piratage, et il semblerait que tous les chemins mènent à Moscou. C’est par l’intermédiaire d’une plate-forme logicielle Orion…

Lire l'Article

Les pays occidentaux doivent-ils se préparer au « jour d’après » d’une attaque cyber massive ?

Dans un article publié sur le site Defenseone.com, le docteur Samantha F. Ravish, titulaire de la Chaire Cyber et Innovation technologique de la Fondation Défense et Démocratie, appelle à la création urgente d’un plan de reprise de l’activité économique et sociale des Etats-Unis, dans le cas d’une attaque cyber massive, se référant au plan « The Day After » que le Pentagone développa durant le guerre froide dans le cas d’une attaque nucléaire sur l’ensemble du territoire américain. En effet, de nombreux faisceaux pointent aujourd’hui les capacités grandissantes et, désormais suffisantes, de pays comme la Chine ou la Russie, pour mener des opérations cyber globales contre les…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR