L’US Air Force va tester un laser à haute énergie à partir d’un gunship AC-130J Ghostrider

Au début de la guerre du Vietnam, l’US Air Force déploya un nouveau concept d’avion de combat, le Gunship, initialement un avoine transport C-47 Dakota de la seconde Guerre Mondiale bardé de mitrailleuses de sabord et destiné à appuyer les forces d’infanterie au sol engagées dans de rude combat contre l’adversaire Viêt-cong. C’est ainsi que naquit l’AC-47 Spooky, qui devint l’une des armes principales des Air Commando Squadron. Mais il s’avéra rapidement évident que le C-47 était trop vulnérable pour cette mission alors que l’intensité des combats augmentait, avec pas moins de 19 appareils détruits, dont 12 par le feu adverse, sur les 41 aéronefs…

Lire l'Article

Arme laser aéroportée : le US Special Operations Command ambitionne un démonstrateur à l’horizon 2022

Après des années de report et initialement attendue pour l’année fiscale 2019, la perspective d’intégrer un système d’arme laser à la vaste panoplie d’armements du gunship AC-130J Ghostrider semble se préciser à nouveau et est désormais espérée pour 2022. Dévoilé en mai dernier par l’Air Force Special Operations Command (AFSOC), ce programme est susceptible d’apporter des capacités tactiques inédites mais dont les contours et le périmètre d’action demeurent néanmoins incertains. Pour bien comprendre les enjeux opérationnels sous-tendus par la technologie laser, que de nombreux disent révolutionnaires, il convient d’en cerner le fonctionnement, les forces mais aussi les faiblesses. Les armes dites laser agissent par effet…

Lire l'Article

L’USAF et l’US Navy utilisent le gunship AC-130W pour contrer les nouvelles menaces navales dans le Golfe Persique

Du 8 au 9 Mars dernier, les forces armées américaines ont démontré dans le Golfe Persique la possibilité d’utiliser un avion « gunship » pour des opérations de soutien maritime. Le test a impliqué des gunships AC-130W Stinger-II de l’US Air Force ainsi qu’un avion de patrouille maritime P-8A Poseidon et un navire de patrouille léger de classe Cyclone de l’US Navy. En apparence anecdotique, cet essai permet pourtant de valider l’utilisation conjointe de moyens aériens et navals permettant de contrer des essaims de cibles de surfaces légères et manoeuvrantes. En réalisant la démonstration à quelques encablures du Détroit d’Ormuz, les forces américaines envoient également un message…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR