L’Iran devrait recevoir en 2023 des chasseurs russes Su-35s selon le Pentagone

Au début des années 70, l’Iran était considérée comme l’un des plus précieux alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient afin de contrôler la menace soviétique ainsi que la montée en puissance des forces armées Irakiennes largement soutenues et équipées par Moscou. En 1972, le président R.Nixon autorisa ainsi la vente à Téhéran d’un des avions de combat les plus évolués de l’arsenal américain, le F-14 Tomcat, ainsi que du tout nouveau missile AIM-54 Phoenix à guidage radar actif capable d’atteindre des cibles aériennes jusqu’à 130 km, afin de contrer l’arriver des nouveaux Mig-25 au sein des forces aériennes irakiennes. Lorsque le régime du Sha fut renversé…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR