L’US Air Force cherche un avion d’entraînement avancé en plus du nouveau T-7A Red Hawk

L’US Air Force se rappelle-t-elle des leçons durement apprises durant la Guerre du Vietnam, lorsque ses jeunes pilotes fraichement diplômés de l’académie se faisaient abattre par la DCA ou les pilotes nord-vietnamiens par manque d’experience au combat ? Le fait, est, à peine 3 ans après avoir attribué un contrat de presque 10 Md$ à Boeing et Saab pour concevoir et construire son nouvel avion d’entraînement avancé T-7A Red Hawk pour remplacer ses T-38 Talon à bout de souffle et obsolètes, elle vient de publier une demande d’information pour acquérir une centaine d’avion d’entraînement avancé pour former ses pilotes au combat aérien et aux missions…

Lire l'Article

L’US Navy s’intéresse au Boeing eT-7 Red Hawk pour remplacer ses avions T-45 Goshawk

L’avion d’entrainement eT-7 Red Hawk de Boeing et de Saab pourrait bien s’arroger un nouveau succès commercial de taille, puisque selon Chuck Dabundo, vice président de Boeing en charge du programme, cité par le site Breaking Defense, l’avionneur de Seattle serait en discussion avec l’US Navy pour remplacer les avions T-45 Goshhawk, la version modifiée du Hawk de BAe revisitée par McDonnel Douglas pour en faire l’appareil de formation des pilotes de chasse de l’US Navy depuis le milieux des années 90. Dans le même temps, Boeing vient d’annoncer la mise en production de la ligne d’assemblage des eT-7 destinés à l’US Air Force pour…

Lire l'Article

Le Royaume-Uni expérimentera la conception modulaire pour son nouvel appareil d’entrainement

De 2018 au début de 2021, le secrétaire Adjoint à l’US Air Force en charge des acquisition et de la stratégie Will Roper déploya d’importants efforts pour faire prévaloir sa conception de ce que devait être la conception d’un avion de combat aujourd’hui. Rompant avec les paradigmes hérités des années 50 sur base de projets monoblocs, il préconisa l’utilisation des techniques d’ingénierie modernes, notamment celles empruntées au developpement logiciel, pour concevoir rapidement et efficacement des appareils à haute performance, sur la base de briques technologiques existantes, afin d’en réduire les couts et les délais. Le premier programme conçu de cette manière fut le T-7A Red…

Lire l'Article

T-7 Red Hawk, T-50 Golden Eagle, M-346 Master et F-22 Raptor : les grandes ambitions du programme RFX Reforge de l’US Air Force

En 2018, l’US Air Force sélectionne Boeing et l’avionneur suédois Saab dans le cadre de la compétition T-X, visant à fournir un nouvel avion d’entrainement avancé pour remplacer les vieux T-38 Talon en service aux USA. Désigné T-7 Red Hawk, le nouvel appareil de Boeing/Saab s’est avéré particulièrement mature pour un simple prototype, et devrait être opérationnel dès 2024. Malgré ce délai assez court pour un nouvel avion, l’USAF a rapidement signifié son intention de louer des avions d’entrainement avancés en attendant l’arrivée du Red Hawk. En effet, outre le remplacement des Talon pour les missions de formation des pilotes, l’USAF ambitionne d’utiliser son nouvel…

Lire l'Article

Le futur avion d’entrainement de l’US Navy pourrait ne pas embarquer à bord des porte-avions américains

Le 14 mai, l’US Navy a émis une demande d’information (RFI) concernant un nouvel avion à réaction destiné à entrainer ses pilotes à l’appontage sur porte-avions. S’il ne s’agit pour l’instant que de se renseigner sur les offres disponibles chez les industriels, ce RFI marque le lancement du programme de remplacement des Boeing T-45 Goshawk actuellement utilisés par l’US Navy. Cependant, les demandes de NAVAIR (en charge de la gestion de l’aéronavale américaine) ne portent pas sur un avion navalisé et capable d’embarquer à bord des porte-avions. D’après la documentation officielle, l’US Navy chercherait un avion dérivé d’un jet d’entrainement existant capable de simuler un…

Lire l'Article

En attendant le T-7A Red Hawk, l’USAF devrait louer d’autres avions d’entrainement avancé

En septembre 2018, l’USAF a sélectionné l’offre de Boeing et Saab pour concevoir son nouvel avion d’entrainement avancé dans le cadre du programme T-X. Environ 350 T-7A Red Hawk sont prévus au total, ainsi qu’une cinquantaine de simulateurs. Cependant, le nouvel appareil ne devrait pas être opérationnel avant 2024. Or, d’ici là, l’US Air Force prévoit de modifier radicalement le programme d’entrainement de ses pilotes. Pour pouvoir tester ses nouveaux équipements et procédures, l’USAF devrait ainsi prochainement louer un petit nombre d’appareils aux capacités similaires à celles du T-7 Red Hawk. Ironiquement, ce sont donc les appareils qui ont perdu la compétition T-X qui sont…

Lire l'Article

Pour remplacer ses avions d’entrainement Saab 105, la Suède devrait utiliser des chasseurs Gripen C/D

En Suède, les petits jets biplace Saab 105 (également désignés Sk 60) constituent la principale flotte d’avions d’entrainement. Avec une moyenne d’âge dépassant 50 ans, ces bimoteurs sont aujourd’hui en fin de vie et devraient être retirés du service vers 2025. Pour la première fois, la Flygvapnet envisage donc de remplacer son jet d’entrainement par un avion turbopropulsé pour la phase d’entrainement initial, tandis que la formation avancée sera effectuée directement sur des avions de combat Gripen ! Une situation inédite qui ne devrait toutefois durer que quelques années. De toutes les grandes forces aériennes européennes, la Flygvapnet suédoise est sans doute celle qui possède le…

Lire l'Article

Boeing vise l’Asie pour exporter son nouvel avion d’entrainement T-7A Red Hawk

En septembre 2018, Boeing avait été sélectionné par le Pentagon dans le cadre du programme T-X pour fournir le nouvel avion d’entrainement avancé de l’US Air Force. Développé avec l’aide du suédois SAAB, et désigné depuis T-7A Red Hawk, le petit monoréacteur supersonique de Boeing se cherche aujourd’hui des débouchés à l’exportation. Présent au salon Singapore Air Show 2020, Boeing aurait ainsi entrepris de présenter son Red Hawk aux forces aériennes asiatiques afin de les convaincre du bien-fondé de son offre. Une mission particulièrement difficile étant donné le retard pris par les Américains sur le marché des jets d’entrainement avancé (LIFT, pour Lead-In Fighter Trainer),…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR