La Russie va-t-elle perdre son armée en Ukraine ?

Depuis l’intervention militaire de 2008 en Georgie, la puissance militaire conventionnelle russe avait été un puissant outil au service du Kremlin, tant pour intimider ses voisins que pour ramener la Russie aux premiers plans de la scène géopolitique internationale. Les succès enregistrés en Crimée puis en Syrie, créèrent une aura de puissance qui permit à Moscou de s’imposer à plusieurs reprises en Europe mais également en Afrique. Cette même puissance conventionnelle, adossée à l’immense force de dissuasion de l’arsenal nucléaire russe, explique en grande partie l’attitude parfois timorée des occidentaux en soutien de l’Ukraine lors des premières semaines du conflit, lorsque bien peu estimaient que…

Lire l'Article

Le Programme d’artillerie franco-allemand CIFS pourrait être reporté

Lors de son arrivé au pouvoir, Emmanuel Macron lança 4 grands programmes de coopération entre la France et l’Allemagne en matière d’équipements de Défense, avec l’objectif de donner naissance à une dynamique qui déboucherait à terme sur l’émergence d’une réelle autonomie stratégique européenne. Alors que les collaborations franco-allemandes dans ce domaine étaient presque au point mort depuis prés de 30 ans malgré de nombreuses sollicitations de la part de Paris, Berlin donna un accueil favorable à cette initiative française, il est en vrais en grande partie aiguillonnée par l’attitude du Président Trump hostile à l’OTAN et très critique envers le manque d’investissement de l’Allemagne en…

Lire l'Article

Le Qatar se retourne vers le Boxer allemand de KMW et abandonne le VBCI de Nexter

Il y a exactement 3 ans, Doha annonçait deux contrats majeurs pour l’industrie de Défense française : la levée d’une option pour acquérir 12 avions Rafale supplémentaires aux 24 déjà commandés, ainsi qu’un contrat de 2 Md€ pour acquérir 490 Véhicules Blindés de Combat d’Infanterie, ou VBCI, fabriqués par Nexter. Si la commande Rafale s’est parfaitement déroulée, et est presque terminée aujourd’hui, le dossier VBCI a, quant à lui, connu de nombreux retards, avec le processus de sélection de la tourelle qui devait équiper le blindé, puis en raison des tensions de plus en plus fortes opposants Paris et Doha sur des dossiers sans aucun…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR