La Serbie pourrait se tourner vers le Typhoon si la France refuse de livrer « certains missiles »

Les choses ne vont pas aussi bien qu’espérée entre Paris et Belgrade au sujet d’une éventuelle acquisition de 12 avions Rafale pour remplacer les Mig-29 vieillissants des forces aériennes Serbes. Si les négociations continuent avec Dassault aviation et l’Hotel de Brienne, il semble que les autorités serbes s’irritent du refus de Paris de livrer certains missiles. Et pour donner poids à cette insatisfaction, Nebojša Stefanovi, le Ministre serbe de La Défense, a annoncé le 16 Avril qu’il avait entamé, en parallèle des négociations avec Paris, des discussions avec Londres au sujet de chasseurs Typhoon, en précisant que le premier des deux à donner satisfaction à…

Lire l'Article

L’Autriche prete à vendre ses Eurofighter Typhoon à l’Indonésie

A l’occasion de sa visite en Europe, le ministre de La Défense indonésien, Prabowo Subianto, avait annoncé avoir proposé à l’Autriche le rachat de ses 15 avions Eurofighter Typhoon d’occasion, afin de renforcer et moderniser la force aérienne indonésienne. L’information avait fait grand bruit, mais en l’absence de réponse officielle de la part de Vienne, et surtout à la suite d’un « démenti » de la part du président Joko Widodo qui avait indiqué que pour l’heure, le pays restait en négociation avec Moscou au sujet de l’acquisition de 12 Su-35, elle perdit rapidement de son intérêt. Il semble toutefois que les autorités autrichiennes soient déterminées à…

Lire l'Article

Le Parlement Koweïti s’interroge sur le prix exorbitant de ses Eurofighter Typhoon

Depuis plusieurs mois, la vente de 28 Eurofighter Typhoon au Koweït signée en 2016 intéresse de très près les autorités judiciaires du Koweït, qui auraient ouvert plusieurs enquêtes pour corruption. Parallèlement au procédures judiciaires en cours, c’est désormais le Parlement Koweïti qui s’interroge sur la facture totale du contrat. En effet, les Eurofighter Typhoon achetés par le Koweït auprès de l’Italie sont facturés plus de 320 millions $ pièce, contre en moyenne 110 millions $ pour les appareils vendus à d’autres pays. Si ces chiffres mis en avant par la presse locale peuvent interroger, il convient cependant de les relativiser. En effet, les contrats d’armement…

Lire l'Article

Pour ses chasseurs Typhoon, l’Allemagne se dote de radars AESA fabriqués par Hensoldt, au détriment des programmes européens

Le 17 juin, le gouvernement allemand a annoncé avoir accepté de financer la fourniture de radars à antenne électronique active (AESA) destinés à moderniser la flotte actuelle de 110 avions de combat Eurofighter Typhoon en service dans la Luftwaffe. Si Airbus se chargera de l’intégration des nouveaux radars AESA à bord des avions de chasse, c’est l’électronicien allemand Hensoldt qui récupérera la plus grosse charge de travail, avec une part d’environ 1,5 milliards d’euros. Hensoldt sera en effet responsable du développement et de la production de ce nouveau radar, qui devrait améliorer drastiquement les performances au combat du Typhoon. A travers ce contrat, l’Allemagne est…

Lire l'Article

Airbus et l’Eurofighter Typhoon connaissent de nouveaux déboires au Moyen-Orient

Décidément, les succès à l’exportation de l’Eurofighter Typhoon semblent s’accompagner de scandales judiciaires à répétitions. Après les enquêtes sur le contrat saoudien, enterrées sous une couche de secret défense et d’intérêts stratégiques, ou encore les soupçons de corruption et de fraude dans la vente de quinze appareils en Autriche, c’est au tour du contrat koweïti d’être soupçonné de malversations. Ainsi, d’après le journal koweitien Ai-Rai citant des sources judiciaires, le Ministre de la Défense et vice-Premier Ministre Cheikh Ahmed Al-Mansour aurait soumis un rapport dénonçant plusieurs violations à la loi dans le cadre de la vente 28 chasseurs Typhoon, signée en avril 2016. Plusieurs fonctionnaires…

Lire l'Article

L’appel d’offre canadien pour remplacer ses F18 toujours contraint par le programme F35

Une chose est certaine, les autorités canadiennes ne veulent pas du F35 de Lockheed-Martin pour remplacer ses F18 vieillissant. Si l’avion américain est toujours officiellement candidat au programme d’Ottawa aux cotés du JAS 39, du Typhoon et du Super Hornet (Dassault Aviation ayant décidé de se retirer de l’appel d’offres), il est clair qu’il n’a pas les faveurs de l’administration Trudeau, alors même que le pays était partenaire du programme dès son lancement, et dispose, pour cela, de compensations industrielles. Deux facteurs agissent de concert dans ce mélodrame entre Washington et Ottawa. En premier lieu, les compagnies aéronautiques américaines comme l’Etat fédéral avaient entrepris en…

Lire l'Article

L’appel d’offres pour remplacer les F18 Suisses va bientôt être lancé

Après l’annulation de la commande de J-39 Gripen suite à une votation populaire, les forces aériennes suisses doivent remplacer simultanément leurs 26 F-5 et leurs 30 F-18. LE prochain ’appel d’offres à été annoncé par les autorités Suisses et 5 constructeurs ont été retenus : Boeing pour le F18 E/F, Dassault pour le Rafale, Lockheed pour le F35, Saab pour le J-39 et Eurofighter pour le Typhoon. Concomitamment, un appel d’offres pour le remplacement du système de Défense anti-aérienne sera lancé, et 3 constructeurs ont été également retenus : Eurosam avec le SAMP/T à base de missiles Aster, Raytheon pour le Patriot, et l’israélien Rafael pour le système David…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR