L’US Marine Corps va embarquer 20 F-35B sur un porte-hélicoptères pour en faire un « Lightning-Carrier »

L’arrivée du F-35B, la version à décollage et atterrissage verticale ou court du Lighting II, offre de toutes nouvelles perspectives en matière de porte-avions légers et/ou dépourvus de catapultes. Bien plus performants et polyvalents que les AV-8 Harrier II qu’ils remplacent, les F-35B confèrent en outre au groupe aérien embarqué à bord de ces navires la capacité de mener des missions avancées, qu’il s’agisse d’interdiction du ciel ou de frappes vers la terre ou contre des cibles navales, même en l’absence d’aéronefs de soutien comme le l’EA-18G Growler de guerre électronique ou l’E-2C/D Hawkeye de veille aérienne. De fait, un porte-aéronefs armé de 18 à…

Lire l'Article

L’US Navy change ses objectifs de planification pour répondre à menace chinoise

La fin de mandat du président Trump fut, on le sait, pour le moins chaotique. Un domaine, entre autres, laissa perplexe nombre d’observateurs, celui de la planification industrielle et du format de l’US Navy, marqué par des initiatives aussi tardives que démesurées de l’administration américaine. Ainsi, à quelques semaines de l’investiture du président élu Joe Biden, Donald Trump fit voter une loi conférant des objectifs très élevés de format à l’US Navy, avec 355 navires de combat en 2030, et plus de 500 bâtiments en 2045, alors même qu’aucune planification réaliste n’avait pu être mise en oeuvre à ce sujet au cours des 4 ans…

Lire l'Article

L’US Navy dubitative sur l’intérêt d’une nouvelle classe de Porte-Avions léger

Cela fait désormais plusieurs années que l’US Navy peine à définir un plan stratégique pour moderniser sa flotte et maintenir l’ascendant sur la flotte chinoise en pleine transformation. De nombreuses pistes ont été proposées afin de répondre aux très importants besoins dans un contexte budgétaire contraint, parmi lesquels le remplacement d’une partie des Super Porte-avions de la classe Ford qui doivent remplacer les non moins imposants Nimitz actuellement en service, par des porte-avions plus légers à propulsion conventionnelle, destinés à intervenir là ou la puissance d’un Ford n’était pas requise. Cette approche fut d’ailleurs intégrée dans l’éphémère plan Navy 2045 présenté par le Secrétaire à…

Lire l'Article

Le concept de navire porte-drones de combat séduit les Etats-majors

En juillet 2020, des indiscrétions concernant des contrats d’approvisionnement passés par le ministère chinoise de La Défense, ont permis d’établir que Pékin avait entamé la conception d’une nouvelle classe de navire porte-aéronefs dérivés des porte-hélicoptères lourds Type 075. Ces nouveaux bâtiments, désignés Type 076, permettraient de mettre en oeuvre des hélicoptères et des drones à voilure tournante comme le Type 075, ainsi que drones de combat à voilure fixe de type Sharp Sword, offrant au navire une panoplie d’effecteurs bien plus étendue. Pour cela, le Type 076, dont la construction effective est toujours soumise à caution, emporterait une ou deux catapultes électromagnétiques et des brins…

Lire l'Article

L’US Navy étudie le concept de porte-avions léger pour suppléer aux super porte-avions de la classe Ford

Peu de temps avant son éviction par Donald Trump, le secretaire à la Défense Mark Esper présenta son plan « Battle Force 2045 », qui proposait de mettre en oeuvre d’ici à 2045 une force navale de 500 unités, dont prés de 200 seraient autonomes ou à équipage réduit, afin d’être en mesure de relever le défi que pose désormais la Marine Chinoise. Outre les nombreux navires autonomes et l’augmentation du nombre de frégates et de sous-marins, ce plan proposait également de remplacer une partie des très onéreux super porte-avions de la classe Ford par des porte-avions légers, destinés à mener des opérations plus spécifiques pour lesquels…

Lire l'Article

L’équipage du porte-avions USS T. Roosevelt pourrait être débarqué pour lutter contre l’épidémie de Covid19

La semaine dernière, nous apprenions que le porte-avions américain USS Théodore Roosevelt avait dû faire route vers la base navale de Guam suite à la recrudescence de cas de coronavirus Covid19 à son bord. Il était alors question de débarquer la trentaine de personnels infectés et de tester les quelques 4000 autres membres d’équipage afin de pouvoir retourner effectuer sa mission. Le Roosevelt est en effet l’un des deux porte-avions de l’US Navy déployés dans le Pacifique occidental, aux cotés de l’USS Ronald Reagan, pour faire face à d’éventuelles actions chinoises, nord-coréennes ou russes. La Marine américaine avait alors assuré que le porte-avions restait opérationnel…

Lire l'Article

Retour aux fondamentaux pour le corps des Marines des Etats-Unis

C’est une petite révolution qui se prépare au Pentagone. En effet, le commandant du corps des Marines des Etats-Unis, le général David Berger, a entrepris de profondément modifier cette force d’élite américaine pour lui permettre de répondre aux enjeux qui seront les siens en 2030, et être en mesure de faire face, en priorité, à la Chine. Pour y parvenir, l’US Marines Corps va devoir revenir aux fondamentaux et redevenir la force d’assaut amphibie légère et très mobile qu’elle était jusqu’il y a une vingtaine d’années, lorsque les interventions en Afghanistan et en Irak l’ont peu à peu transformé en force d’infanterie mécanisée traditionnelle. Pour…

Lire l'Article

Le renouvellement des équipements US ralenti par le financement du mur de D.Trump

Lors de la campagne présidentielle de 2016, Donald Trump intégra à son programme la construction d’un mur face à la frontière mexicaine, sensé empêcher l’immigration illégale dans le pays. Une fois élu, il signa en janvier 2017 l’ordre exécutif 13767 qui ordonnait au gouvernement d’entamer la construction du mur, sur la base des fonds fédéraux existants. Mais une majorité de représentants et de sénateurs s’opposant à cette initiative de plusieurs milliards de dollar à l’efficacité douteuse et aux implications morales importantes, le financement fut bloqué pendant 3 ans, entrainant même de longues périodes de « Shut Down » par deux fois et bloquant le paiement des salaires…

Lire l'Article

Le Secrétaire à La Défense US dévoile sa stratégie pour une flotte de 355 navires en 2030

Comme nous l’avons déjà plusieurs fois traité sur Meta-Defense, l’US Navy peine à définir son plan de construction de navires pour les années à venir, prise en étau entre le besoin de renouvellement de plusieurs grandes classes de navires, comme les porte-avions de la classe Nimitz, les sous-marins nucléaires d’attaque Los Angeles, et les croiseurs de la classe Ticonderoga, les limites budgétaires imposées par le congrès (et surtout par la dette publique américaine dépassant le Produit intérieur brut), et la volonté politique du président Trump de constituer pour 2030 une flotte de 355 navires pour conserver l’avantage sur la flotte chinoise en developpement rapide. Et…

Lire l'Article

Avec les LHA classe America, l’US Navy renoue avec les porte-avions légers

Il y a quelques jours, le porte-aéronefs d’assaut USS America, première unité de la classe éponyme, a appareillé du port militaire de San Diego pour relever l’USS Wasp en mission dans le Pacifique occidental. Pour la première fois, le navire emporte à son bord 13 F-35 B du corps des Marines, ainsi que des hélicoptères V-22 Osprey et AH-1 Super Cobra, permettant d’utiliser le navire non plus en sa qualité de porte-aéronefs d’assaut, comme l’ont été les LHD des classes Wasp et Tarawa pendant des décennies, mais comme un porte-avions léger. De manière standard, les 8 LHD de la classe Wasp en service dans l’US…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR