Deux militaires français tués dans une opération de libération d’otages au Burkina Fasso

Dans la nuit du 9 au 10 mai, les forces spéciales françaises, avec le soutien des militaires de l’opération Barkhane, des forces burkinabaises et du renseignement US, ont mené une opération visant à libérer 4 otages occidentaux, dont deux français enlevés au Benin le 1er Mai, et dont le corps du guide avait été retrouvé le lendemain. Selon le communiqué du Ministère des Armées, l’opération a permis la libération des otages, mais deux opérateurs des forces spéciales, des officiers mariniers des commandos marines, ont perdu la vie dans l’offensive. L’opération a été menée par les éléments du commando Hubert.

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR