Washington durcit le ton face à Moscou dans la crise Ukrainienne

Alors que de nombreuses observations ont confirmé l’augmentation du nombre de militaires russes déployés le long des frontières ukrainiennes, à l’Est face au Donbass, en Crimée mais également en Biélorussie ou pas moins de 30.000 militaires russes seraient en cours de déploiement, et que la flotte russe a entamé de vastes manoeuvres navales en Atlantique, Méditerranée et Mer Noire rassemblant 140 navires militaires, Washington a décidé de durcir considérablement le ton ces dernières heures, dans une action conjointe menée à la Maison Blanche, mais également au Pentagone, au Congrès et aux Nations Unis, dans une atmosphère qui n’est pas sans rappeler les heures les plus…

Lire l'Article

Les Emirats Arabes Unis suspendent les négociations concernant l’achat de F-35

Alors en pleine campagne électorale pour sa ré-élection à la Maison Blanche, Donald Trump marqua un grand coup à l’été 2020 en annonçant la signature d’un accord de paix entre les Emirats Arabes Unis et Israel, accord qui fut rapidement rejoint par d’autres monarchies sunnites du Golfe dans un effort de normalisation des relations avec l’Etat Hébreux après plusieurs décennies de tensions sur fond de cause Palestinienne. Si les points de convergence étaient nombreux, notamment au sujet du risque potentiel posé par le programme nucléaire iranien, les Emirats Arabes Unis en profitèrent pour négocier avec Donald Trump la vente de technologies de Défense jusqu’ici réservées…

Lire l'Article

Le Congrès américain accélère le retrait des avions les plus anciens de l’US Air Force, sauf le A-10

Depuis le milieux des années 2010, chaque nouvelle loi de financement du Pentagone donne lieu à un bras de fer entre l’US Air Force et le Congrès américain, au sujet du retrait accéléré d’appareils jugés inadaptés aux besoins opérationnels modernes, de sorte à libérer des moyens budgétaires et humains pour accueillir de nouveaux équipements, et en particulier le F-35A Lighting II et le futur NGAD, destiné ç remplacer les F-22 d’ici la fin de la décennie. Et chaque année, un avion concentre cette opposition, le A-10 Thunderbolt II, le mythique avion d’appuis feu à basse altitude, qui fut conçu pour éliminer les colonnes de chars…

Lire l'Article

La Turquie craint une intervention américaine pour stopper l’acquisition de moteurs sud-coréens pour son char Altay

Si les discussions entre Ankara et Séoul au sujet du pack propulsif emprunté au char K2 Black Panther pour équiper le char lourd turc Altay ont progressé ces dernières semaines, elles ont également suivi une direction différente de celle initialement envisagée par les officiels turcs. En effet, là ou ces derniers envisageaient initialement une co-production avec transfert de technologies pour les 250 moteurs Doosan et distribution S&T Dynamics qui doivent équiper la première tranche de chars Altay, il semble que désormais, ceux-ci se contentent d’une acquisition « sur étagère » du pack propulsif selon les dires des autorités turcs. Evidemment, dans une telle approche, il semble peu…

Lire l'Article

Sans surprise, le Congrès américain est hostile à l’exportation de F-16 vers la Turquie

La situation tend à devenir des plus complexes pour le président Erdogan dans le dossier de l’acquisition de nouveaux 40 nouveaux F-16 américains ainsi que de 80 kits pour transformer une partie de ses 240 appareils en service en F-16 Block 70 Viper, la version la plus évoluée de l’appareil de Lockheed Martin, emportant notamment le nouveau radar EASA AN/APG-83, ainsi que d’une avionique modernisée et d’une suite d’autodéfense avancée. En effet, alors que le président américain Joe Biden a botté en touche en promettant à son homologue turc R.T Erdogan de « faire tout ce qu’il peut » pour faire avancer cette demande, une façon diplomatique…

Lire l'Article

Joe Biden promet de faire « Tout ce qu’il peut » pour les nouveaux F-16 turcs

Comme nous l’avions écrit, la demande de la part du président Erdogan aux Etats-Unis pour acquérir une quarantaine de nouveaux chasseurs F-16, ainsi que 80 kits pour moderniser une partie de sa flotte vers le standard Block 70 Viper, met clairement les autorités américaines, et en particulier le président Biden, dans une position très délicate, et ce d’autant qu’Ankara menace de se retourner vers la Russie et ses Su-35 voire Su-57E si Washington venait à refuser ces licences d’exportation. Dans le même temps, les autorités turques continuent de négocier avec Moscou l’acquisition de nouveaux systèmes S-400, ainsi que des partenariats technologiques dans le domaine des…

Lire l'Article

L’US Navy peine toujours à définir une planification solide pour contrer la Chine

La planification industrielle défense est un exercice des plus délicats, qui doit concilier l’anticipation des besoins opérationnels et le remplacement des équipements obsolètes, les moyens de production industrielle disponibles, et les questions budgétaires. Bien souvent s’y ajoute également une contrainte forte en matière d’activité industrielle et de retombées économiques et sociales de l’investissement, rendant l’exercice encore plus difficile. Mais lorsque celui-ci doit intervenir après deux décennies de sous-investissements, de programmes créditophages sans application opérationnelle concrète, et face à un adversaire potentiel qui, de son coté, fait preuve d’une remarquable maitrise et d’une anticipation toute aussi efficace dans le domaine, l’exercice vire au cauchemar, et s’apparente…

Lire l'Article

L’US Air Force affute sa stratégie pour réduire le nombre des F-35A qu’elle achètera

Pendant prés de 15 années, l’US Air Force n’avait qu’une seule et unique réponse à l’ensemble des questions concernant sa flotte de chasse, le F-35A. Affublé de capacités quasi-mystiques de discrétion et de puissance de combat, l’avion devait répondre à l’ensemble des enjeux auxquelles elles pourrait être confronté dans les 30 années à venir. Mais depuis les premières incartades de Will Roper, alors directeur des développements et acquisitions de l’US Air Force sur ce programme en 2018, jusqu’au plus récentes déclarations du général Brown, chef d’Etat-Major de l’USAF, et du général Kelly, qui commande la chasse américaine, les réserves de la première force aérienne mondiale…

Lire l'Article

Le Congrès américain valide l’augmentation du budget 2022 du Pentagone de 23,9 Md$

Pris entre son aile droite et le Parti Républicain en faveur d’une hausse massive des investissements de Défense pour soutenir le défi lancé par Pékin et Moscou, et l’aile gauche du Parti Démocrate, à qui il devait en parti son élection, en faveur d’une baisse des crédits de Défense afin de financer les promesses sociales faites lors de la campagne, le président Joe Biden, et son administration, avait pris une position neutre, en accordant une hausse de seulement 1,5 %, 11 Md$ au Pentagone pour le budget 2022, pour un montant globale atteignant les 715 Md$. Toutefois, aux Etats-Unis, le mot de la fin concernant…

Lire l'Article

Les coûts du F-35 une nouvelle fois dans le collimateur du Congrès US

Le pilotage politique et budgétaire de l’effort de Défense des Etats-Unis n’est pas, comme on pourrait le penser, du ressort de la Maison Blanche, mais du Congrès. C’est la raison pour laquelle les discussions autour du projet de budget présenté chaque année par l’exécutif donne lieu presque systématiquement à d’âpres négociations ai sein des comités sénatoriaux et de la chambre des Représentants, avec parfois de substantielles variations de volume comme de trajectoire en fin de parcours. Cette année, avec une Chambre des Représentants à majorité Démocrate et un Sénat à parité pleine 50-50 entre les deux grands partis, ne fait pas exception à la règle.…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR