La corvette Gowind 2500 de Naval Group toujours favorite dans la competition grecque

Après l’italien Fincantieri avec une version allégée des frégates légères de la classe Doha, et Lockheed-Martin avec la sempiternelle MMSC, c’est désormais au tout du britannique Babcock de tenter de s’inviter dans la compétition grecque pour construire localement 5 corvettes à destination de la marine Hellénique. A l’instar de l’américain Lockheed-Martin, Babcock propose à Athènes le même navire que celui proposé dans le cadre de compétition « Frégate » qui vit le succès de la FDI Belharra, en l’occurence une version moins bien armée et équipée de sa frégate ArrowHead 140 de 5.700 tonnes qui a été retenue par la Royal Navy pour la classe Type 31,…

Lire l'Article

La compétition fait rage entre Naval Group, Fincantieri et Damen pour les corvettes grecques

La compétition pour la construction et la livraison de 5 corvettes pour la Marine Helléniques pourrait bien être la redite de celle qui fit rage au sujet des frégates, et qui vit, finalement, Athènes arbitrer en faveur de la Frégate de Défense et d’Intervention ou FDI Belharra de Naval Group en septembre dernier, à l’issu de deux années de tractations intenses et de revirements sensationnels. Comme précédemment, en dépit des discussions avancées à ce sujet entre le constructeur français et les autorités grecques, les concurrents européens et américains de Naval Group sont déterminés à ne pas faciliter les négociations, à grand renfort de contre-propositions et…

Lire l'Article

Le premier ministre grec K.Mitsotakis confirme une nouvelle commande de 6 Rafale

Il y a tout juste un an, le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, annonçait la commande de 18 avions de combat Rafale auprés de la France, dont 12 d’occasion prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’Espace, pour un montant de 2 Md€. Alors que le premier appareil, porté au standard F3R, a été officiellement transféré aux Forces Aériennes Helléniques au mois de juillet, ce dernier vient d’annoncer, à l’occasion d’un discours donné lors de la 85ème Foire internationale de Thessalonique, la commande de 6 appareils supplémentaires, afin de porter la flotte hellénique à 24 appareils, répondant ainsi aux attentes exprimées par…

Lire l'Article

La Grèce s’apprêterait à commander 6 Rafale supplémentaires

« Un escadron de combat se compose de 18 appareils, mais un bon escadron de combat dispose de 24 avions ». C’est ainsi qu’une source militaire grecque propre du dossier a présenté l’intention prochaine de la Grèce de commander 6 Rafale supplémentaires auprés de la France pour le 332ème escadron de chassé hellénique, qui a déjà envoyé 6 pilotes à Mont-de-Marsan pour entamer leur transformation sur l’avion français. Sur la base du contrat en cours portant sur l’acquisition de 18 Rafale au standard F3R, dont 6 appareils neufs et 12 prélevés sur le parc de l’Armée de l’Air et de l’espace, Athènes estime le montant de la…

Lire l'Article

Les 3 chantiers navals de Défense allemands s’unissent pour faire face aux enjeux nationaux et internationaux à venir

La presse allemande a récemment révélé que Berlin chercherait depuis quelques mois à consolider son industrie navale afin de créer un unique champion national capable de rivaliser avec le Français Naval Group, l’Italien Fincantieri, voire l’Espagnol Navantia. Ce rapprochement, qui a depuis été confirmé par les industriels allemands, semble être une réaction à l’attribution du contrat de développement des frégates MKS-180 à la société hollandaise Damen en janvier dernier. Pour le moment, le rapprochement évoqué en Allemagne concernerait trois sociétés. Fort logiquement, on retrouverait ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), géant allemand de la construction de navires et de sous-marins militaires installé à Hambourg. L’accord en cours…

Lire l'Article

L’appel d’Hervé Guillou, PdG de Naval Group, pour un « Airbus Naval » séduit-il les industriels européens ?

Depuis l’entame des discussions pour un rapprochement entre le français Naval Group et et l’italien Fincantieri, deux des principaux groupes navals de défense européens, une notion revient de façon répétitive, celle de créer « un Airbus naval ». Et à l’occasion de son discourt valant bilan précédant son départ, Hervé Guillou, président de Naval Group depuis 2014 et qui quittera bien ce poste au profit de Pierre-Eric Pommellet, a une nouvel fois appelé l’industrie européenne navale de défense à se réunir et se consolider, afin d’être prête à faire face à la concurrence de pays comme la Corée du Sud, la Turquie, la Russie et surtout la…

Lire l'Article

L’attribution du contrat MKS180 au néerlandais Damen sera attaquée en justice

Il fallait évidement s’y attendre. Le groupe industriel German Naval Yards Kiel (GNYK), partenaire de TKMS dans la compétition visant à concevoir et fabriquer les frégates lourdes du programme MKS 180 pour la Marine allemande, arbitré en faveur de l’offre des chantiers navals néerlandais Damen associés au groupe allemand Blohm+Voss, a annoncé qu’il contesterait en justice cette décision. TKMS étant en compétition avec Naval Group et un partenariat entre Damen et le suédois Saab pour le remplacement des sous-marins Walrus de la marine royale néerlandaise, il apparait dès lors peu probable qu’il se joigne à cette action, ceci expliquant que ce soit son partenaire, GNYK,…

Lire l'Article

L’Allemagne choisit le néerlandais Damen pour construire ses nouvelles frégates

Les autorités allemandes ont annoncé avoir sélectionné les chantiers navals néerlandais Damen, en partenariat avec l’allemand Blohm + Voss et Thales Netherlands pour concevoir et construire les 4 frégates lourdes polyvalente MKS 180 (6 unités au total prévues) qui doivent constituer, avec les frégates F125 de la classe Baden-Württemberg, la colonne vertébrale de la marine de guerre de haute mer allemande en 2030. Les travaux auront lieux à 80% sur le sol allemand, notamment dans les chantiers navals Blohm + Voss de Hambourg. Mais cette décision risque fort d’être rapidement menacée par des recours et des pressions au niveau du Bundestag. En effet, le groupe…

Lire l'Article

Les Pays-Bas sont invités à rejoindre le partenariat entre Allemagne et Norvège pour ses sous-marins

Le ministre de la Défense Norvégien a déclaré que les Pays-Bas seraient les bienvenues pour rejoindre le programme de sous-marins Type212 NG, issu du partenariat entre l’Allemagne et la Norvège. La marine des Pays-Bas méne actuellement une phase préparatoire au lancement d’un appel d’offre visant à remplacer ses sous-marins de classe Walrus, datant des années 80. Pour rappel, la Norvège a mis fin à la procédure d’appel d’offre qui opposait le Scorpene de DCNS et le U212 de TKMS, pour accepter l’offre de partenariat stratégique de l’Allemagne afin de concevoir et construire en commun une version améliorée du sous-marin Type212, la Marine Allemande s’engageant à commander…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR