Les Etats-Unis craignent la banalisation du « chantage à la dissuasion » russe et chinois

À peine quelques jours après l’entame des opérations militaires en Ukraine, Vladimir Poutine ordonnait de manière très médiatique à son chef d’Etat-Major et son ministre de La Défense de mettre en état d’alerte avancé les forces stratégiques russes, en réponse au premier train de sanction venu des Etats-Unis et d’Europe contre la Russie en réponse à cette agression. Depuis, Moscou a répété à plusieurs reprises ses menaces stratégiques pour tenter d’empêcher les occidentaux de s’immiscer dans le conflit en cours, et d’apporter un soutien croissant aux ukrainiens. Si cela n’a pas empêché les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et nombre de pays européens de livrer des armements…

Lire l'Article

Les technologies Défense qui ont fait l’actualité en 2021

En dépit de la crise liée à la pandémie de Covid-19, l’actualité en 2021 fut souvent marquée par certaines technologies de défense, dans un contexte géopolitique de tensions croissantes et de crises critiques. De l’annulation surprise australienne de la commande des sous-marins à propulsion conventionnelle de facture française pour se tourner vers des sous-marins nucléaires d’attaque américano-britanniques, aux missiles hypersoniques; des drones sous-marins au nouveau système de bombardement orbital fractionné chinois; ces technologies de défense, longtemps passées au second plan de la scène médiatique mondiale, se sont retrouvées à faire l’actualité, et parfois les gros titres durant cette année. Dans cet article en deux parties,…

Lire l'Article

La Chine construit des répliques de porte-avions et destroyers US en plein désert

Le désert de Taklamakan, un espace désertique et très hostile de plus de 270.000 km2 en pleine territoire ouïgour dans le nord ouest de la Chine, avait été proposé en 2010 pour entrer au patrimoine mondial naturel de l’humanité. Cet espace aride qui voit des températures de 50°c en journée côtoyer des -40°c la nuit, est également une zone d’entrainement privilégiée pour l’Armée Populaire de Libération, qui y teste ses missiles balistiques depuis de nombreuses années. Récemment, toutefois, des formes incongrues pour cet environnement ont été relevées par les satellites d’observation occidentaux. En effet, les armées chinoises y ont construit des répliques simplifiées de plusieurs…

Lire l'Article

L’Armée Populaire de Libération chinoise teste un nouveau missile balistique tactique

De manière presque simultanée avec l’aggravation des tensions entre les Etats-Unis et la Chine au sujet de la Mer de Chine et de Taïwan, l’Armée Populaire de Libération a considérablement accrue le nombre et l’ampleur des exercices auxquels ses forces participent, avec une recrudescence notable des scénarios se rapprochant d’une intervention militaire contre l’ile indépendante sous protection américaine. Ainsi, ces derniers mois, les forces navales, aériennes, amphibies et aéronavales chinoises ont mené des exercices de manière presque quotidienne face et autour de Taïwan, exercices largement relayés par la presse et les médias de Pékin, façon de faire croitre la pression sur les autorités de l’ile,…

Lire l'Article

L’Aéronautique navale russe se dote de missiles hypersoniques Kh47m2 Kinzhal

Peu connue, l’Aéronautique Navale Russe dispose de moyens aériens plus que significatifs. Outre la vingtaine de Mig-29K et autant de Su-33 capables d’être mis en oeuvre à partir du porte-avions Kuznetsov, sa flotte de chasse se compose également d’une vingtaine de Su-30SM, autant de Su-27 et d’avions d’attaque Su-24M mis en oeuvre à partir de bases terrestres, pour protéger les eaux russes. Surtout, elle aligne 32 intercepteurs MIG-31 qui assurent les missions d’interception à proximité des bases navales du pays. Mais cette mission va bientôt être étendue, puisque selon l’Agence Tass, la Marine Russe s’apprêterait à mettre en service deux régiments de Mig-31K, la version…

Lire l'Article

Les porte-avions sont-ils désormais trop vulnérables pour être utiles ?

Depuis l’annonce du lancement du programme de Porte-avions de Nouvelle Génération français par le Président de la République, de nombreuses voix se sont élevées pour s’interroger sur la pertinence d’un tel investissement, notamment face à la menace que représentent, désormais, les missiles anti-navires hypersoniques à longue portée, comme le 3M22 Tzirkon russe, ou le DF26 chinois. Selon eux, et selon d’autres notamment aux Etats-Unis, de tels mastodontes des mers sont aisément localisables, et constituent dès lors des cibles de choix pour les nouveaux missiles anti-navires adverses. Pourtant, une analyse factuelle et objective des capacités offertes par les porte-avions, ainsi que de la réalité de la…

Lire l'Article

Les destroyers lourds Type 055 chinois équipés bientôt de missiles balistiques anti-navires

S’il est une arme dont dispose la Chine aujourd’hui qui pose problème aux Etats-Unis, c’est bien sa flotte de missiles balistiques anti-navires à moyenne portée, composée de missiles DF-21D d’une portée de 1.500 km, et de missiles DF-26 d’une portée de 4.000 km. Longtemps considérés par les services de renseignement militaires occidentaux comme des armes de propagande, car sensément incapables de viser effectivement un navire mobile, elles sont désormais prises beaucoup plus au sérieux par l’US Navy, qui pourrait voir ses unités majeures, porte-avions et LHA (porte-hélicoptère d’assaut) directement menacées. Pékin semble aujourd’hui déterminé à pousser son avantage, en embarquant ce type de missile à…

Lire l'Article

Pékin considère que les Etats-Unis ont franchi la ligne rouge à Taïwan

Les tensions entre Washington et Pékin ont franchi, ces derniers jours, un nouveau seuil critique, si l’on en croit la presse d’état chinoise. En effet, selon des informations publiées par le Think Tank South China Sea Strategic Situation Probing Initiative (SCSPI), basé à Pékin, un avion de reconnaissance EP-3E de l’US Navy aurait en effet décollé d’une base aérienne située sur l’ile de Taiwan, pour ensuite retourner au Japon, sa mission effectuée. Or, le déploiement de moyens militaires, et notamment de moyens militaires lourds, sur l’ile de Taïwan est considéré comme une ligne rouge infranchissable par les autorités chinoises, au point qu’elles ont fait savoir,…

Lire l'Article

La Chine multiplie les démonstrations de force face aux Etats-Unis

Dire que les tensions entre Pékin et Washington au sujet de la Mer de Chine et de Taïwan vont croissant serait un réel euphémisme, tant les deux protagonistes multiplient les actions destinées à montrer leur intransigeance respective, ainsi que leur détermination à aller, si besoin, jusqu’au conflit armé. Et la visite du secrétaire américain à la Santé, Alex Azar, à Taïpei, a fortement participé à accroitre cette spirale dangereuse, en provoquant une réaction très véhémente de Pékin. Annoncée en fin de semaine dernière sans confirmation officielle, la visite « surprise » du secrétaire américain à la Santé, Alex Azar, sur l’île de Taïwan, constitue en effet un…

Lire l'Article

Le Japon contraint d’interpréter sa constitution pour renforcer ses capacités militaires face à la Chine et la Corée du Nord

Héritée de l’occupation américaine faisant suite à la défaite de l’Empire du Japon durant la seconde Guerre Mondiale, la constitution japonaise interdit au pays de disposer d’une force militaire, ainsi que d’armements susceptibles de frapper d’autres pays. Si les raisons ayant mené le général Mc Arthur à concevoir une telle constitution avaient une certaine légitimité à la sortie de la guerre (outre l’urgence du besoin et le manque d’experience des diplomates américains en la matière), elles perdirent rapidement de leur poids avec l’entame de la Guerre froide, et l’intensification des tensions entre le camps occidental dont le Japon, comme l’Allemagne Fédérale, faisait parti, et le…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR