Avec SCORPION, l’Armée de Terre révolutionne ses capacités de combat au contact

Parmi les principaux programmes de défense européens, le programme français SCORPION tient incontestablement une place toute particulière. Véritablement structurant, il ne prévoit rien de moins que de moderniser en profondeur non seulement le matériel mais aussi les doctrines des unités tactiques de l’Armée de Terre. Ouvert depuis 2018 a une certaine forme de coopération européenne, via le programme belge CaMo, le programme SCORPION (Synergie du COntact Renforcé par la Polyvalence et l’Info valorisatiON) prévoit le développement de plusieurs nouveaux véhicules, la rénovation d’équipements, mais aussi et surtout la mise en place d’un système de combat infovalorisé, le SICS, qui propulsera l’Armée de Terre française et…

Lire l'Article

4 nouvelles nacelles de ravitaillement pour les Rafale Marine

La Direction Général de l’Armement a indiqué qu’elle avait commandé 4 nacelles de ravitaillement supplémentaires, en plus des 12 initialement commandées, destinées à équiper les Rafale M pour les missions de ravitaillement. Cette capacité, héritée des Super-Etendard Modernisés, permet à un Rafale de transférer 2 tonnes de carburant à un appareil (un autre Rafale), à 700 km du porte-avions, étendant ainsi le rayon d’action et/ou le temps sur objectif de l’appareil ravitaillé. Cette capacité est de plus en plus critique aujourd’hui, avec le développement de la portée et de la précision des missiles antinavires en batterie côtière, obligeant le porte-avions à opérer de plus en plus…

Lire l'Article

Pour le DGA, il est important de refonder les relations avec les industriels

Joëlle Barre, le Délégué Général de l’Armement, s’est exprimé sur l’évolution des rapports entre la DGA et les industriels lors de son audition au Sénat. Selon lui, si effectivement des efforts doivent être faits pour améliorer le traitement administratif des commandes de la part de l’Etat et la DGA, il revient également aux industriels de « prendre leurs responsabilités », notamment en ce qui concerne le respect des délais et les dépassements de coûts, s’appuyant sur les exemples de l’A400m et des Barracuda. L’approche du DGA est certes argumentée, mais elle est également contestable. En effet, pour chaque exemple de dépassement de budget ou de délais du…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR