Joe Biden renonce à la doctrine « No first use » pour les armes nucléaires américaines

Si la doctrine d’emploi des armes nucléaires dans les démocraties est un sujet hautement politique, force est de constater que depuis une cinquantaine d’années, celles-ci n’ont que peu évolué, que ce soit en France, en Grande-Bretagne comme aux Etats-Unis. Lors de la dernière campagne présidentielle américaine, le candidat Joe Biden avait promis d’intégrer une règle ferme quant à l’utilisation de ces armes s’il venait être élu, en renonçant à celles-ci sauf à être attaqué par d’autres armes nucléaires. Et comme ils furent nombreux avant lui, Joe Biden a finalement renoncé à mettre en oeuvre une telle doctrine, recollant à la doctrine très traditionnelle d’une utilisation…

Lire l'Article

Les Emirats Arabes Unis suspendent les négociations concernant l’achat de F-35

Alors en pleine campagne électorale pour sa ré-élection à la Maison Blanche, Donald Trump marqua un grand coup à l’été 2020 en annonçant la signature d’un accord de paix entre les Emirats Arabes Unis et Israel, accord qui fut rapidement rejoint par d’autres monarchies sunnites du Golfe dans un effort de normalisation des relations avec l’Etat Hébreux après plusieurs décennies de tensions sur fond de cause Palestinienne. Si les points de convergence étaient nombreux, notamment au sujet du risque potentiel posé par le programme nucléaire iranien, les Emirats Arabes Unis en profitèrent pour négocier avec Donald Trump la vente de technologies de Défense jusqu’ici réservées…

Lire l'Article

Les Metavers, un enjeu de Défense et de sécurité critique à moyen terme

Le 28 Octobre, le président de Facebook, Mark Zuckerberg, annonçait le lancement d’un immense programme visant à faire de son entreprise, rebaptisée « Meta » à cette occasion, le pilier mondial dans le domaine des Metavers. Bien qu’il n’y ait pas eu, à proprement parler, d’annonces précises lors de cette conférence de presse, ni en terme de projet, ni en terme de calendrier, cette ambition donne clairement le départ d’une prochaine étape dans l’évolution du lien que tout-un chacun peut avoir avec le numérique. En tant que tel, les Metavers sont porteurs, en matière de défense, de nombreuses opportunités pour qui saura s’en saisir, mais également de…

Lire l'Article

Pourquoi l’Allemagne privilégie-t-elle le partenariat stratégique avec les Etats-Unis ?

Ces dernières semaines, les relations franco-allemandes autour des programmes de coopération industrielle de Défense, commencent à ressembler au scénario d’une mauvaise série sud-américaine, avec son lot de rebondissements artificiels et de déclarations se voulant fracassantes en forme de cliffhanger. Derniers événements en date, le constat amer fait par les officiels français des difficultés que rencontrent les discussions autour du programme Tigre 3, avec en ligne de mire une possible acquisition d’hélicoptères AH-64E Apache par Berlin outre Atlantique, et les divergences profondes qui opposent la vision française de la vision allemande concernant le programme de chars de nouvelle génération MGCS. Il semble en effet que là…

Lire l'Article

Israël, l’Arabie Saoudite, Bahrein et les Emirats Arabes Unis discuteraient d’une alliance militaire contre l’Iran

L’ennemi de mon ennemi est mon ami, dit un proverbe italien. Et il est vrais qu’il n’y a rien de plus efficace qu’une menace pressante et majeure pour amener des nations que tout opposait jusqu’ici, à se découvrir des liens et à former des alliances. On pense naturellement aux Etats-Unis et à l’Union Soviétique pendant le seconde Guerre Mondiale, mais de tels exemples jonchent toute l’histoire de l’humanité, au delà des continents, des époques et des cultures. Pour autant, imaginer il y a seulement quelques mois que Jerusalem, Riyad, Abu Dabi et Manama puissent négocier, certes officieusement, une alliance militaire en dehors d’une supervision américaine,…

Lire l'Article

Su-35, S-400… L’Arabie saoudite met la pression sur Washington

Le 28 janvier dernier, quelques jours à peine aprés sa prestation de serment, le président américain Joe Biden annonçait suspendre le soutien des Etats-Unis à l’intervention militaire au Yemen menée par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et des Emirats Arabes Unis. Concomitamment, plusieurs contrats d’armement, notamment concernent des bombes guidées pour Riad et l’acquisition de F35 et de MQ9B Gardian par Abu Dabi, étaient également suspendus. Même si la décision présidentielle a été entourée d’un contexte diplomatique, expliquant qu’il s’agissait pour la nouvelle administration d’examiner ces contrats, dont certains ont été signés une heure à peine avant la fin de son Mandat présidentiel par…

Lire l'Article

Quelle sera la stratégie de Joe Biden pour l’OTAN et l’Europe ?

De nombreuses chancelleries européennes ont appris l’élection de Joe Biden à la Maison Blanche avec un soulagement non feint, tant les relations avec son prédécesseur étaient tendues et difficiles. Donald Trump n’avait en effet jamais caché son mépris pour l’OTAN et pour ces européens qui « profitaient de la protection américaine » sans en payer le prix. A l’exception de quelques pays, comme la Pologne, qui prirent partie trop ouvertement pour l’ancien président, et qui doivent désormais maintenir une posture discrète dans l’attente que le temps fasse son oeuvre, beaucoup de dirigeants du vieux continent saluèrent l’arrivée de Joe Biden à la tête des Etats-Unis à grand…

Lire l'Article

La Stratégie de Pékin pour s’emparer de Taïwan peut-elle être contrée ?

« L’indépendance de Taiwan signifie la guerre« . C’est dans ces termes bien peu équivoques que Wu Qian, le porte-parole du ministère de la Défense de la République Populaire de Chine, conclut ce vendredi 29 janvier un briefing à la presse chinoise concernant les manoeuvres et exercices répétés menés par l’Armée Populaire de Libération, ses forces aériennes et navales, dans la passe de Taïwan et en Mer de Chine ces derniers jours. Et de préciser que tant que le DDP, le parti indépendantiste au pouvoir depuis 2016 sur l’ile, continuerait à refuser la réintégration de Taiwan à la Chine, les tensions avec Taipei et ses alliés iront…

Lire l'Article

Le SocialWarfare, cette nouvelle menace contre les démocraties occidentales

L’assaut contre le Capitole par un groupe d’émeutiers le 6 janvier dernier, en marge de la fin de mandat de Donald Trump, a eu l’effet d’un électrochoc pour l’ensemble des capitales occidentales. Soudain, la menace complotiste, qui était jusqu’ici considérée comme un épiphénomène, certes grave, mais limité dans son potentiel de nuisance, fut propulsée au rang de menace majeure contre la survie même de la Démocratie et de l’Etat de droit. Dès lors, tous les chefs d’états occidentaux entreprirent de mener des actions pour tenter de contrôler cette menace manipulée par quelques politiques peu scrupuleux et certaines personnes dont le statut de gourou social flatte…

Lire l'Article

La Chine autorise ses Garde-Côtes à user de la force même dans les eaux « contestées »

Alors que l’attention médiatique s’est concentrée ce week-end sur les conséquences de la crise Covid, les premiers pas de Joe Biden à la Présidence US et les manifestations pro-Navalny en Russie, les tensions dans le Pacifique occidental ont retrouvé leur niveau d’avant la crise politique qui frappa les Etats-Unis lors de l’élection présidentielle. Concomitamment, ce furent ainsi 18 avions de l’Armée Populaire de Libération, dont plusieurs bombardiers stratégiques H-6K et des chasseurs-bombardiers J-16, qui pénétrèrent dans la zone de défense aérienne de l’ile de Taiwan, provoquant la mise en alerte des forces aériennes de l’ile indépendante. Dans le même temps, l’US Navy déployait en Mer…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR